Mandoobar

Le restaurant coréen spécialisé dans les ravioli

Le Mandoobar est un joli petit restaurant coréen situé dans le 8ème arrondissement de Paris. Spécialisé dans les ravioli, le chef y propose une sélection de ravioli mandoo (ou mandu) : un cousin pas si éloigné du gyoza japonais.

Un lieu très relaxant

Le Mandoobar est un comptoir coréen avec très peu de places, une douzaine seulement.

Dès qu’on pousse la porte de ce lieu, ce qui frappe c’est la tranquillité qui s’en dégage. La décoration est simple, à base de matériaux bruts avec des briques apparentes aux murs et beaucoup de bois. On a l’impression d’entrer dans une petite bulle de douceur après l’agitation de l’extérieur. Très vite on est agréablement accueilli par des serveurs aux petits soins qui prennent le temps de conseiller et qui restent présents mais pas oppressants tout au long du repas pour resservir du thé ou de l’eau.

La décoration est donc très simple car l’attraction principale du lieu c’est sa cuisine centrale autour de laquelle court un comptoir.

On notera aussi qu’une attention toute particulière a été apportée à la vaisselle utilisée avec des assiettes et des bols absolument trop mignons !

La cuisine du chef Kim Kwang-Loc

Les spécialités de la maison sont les ravioli et les tartares. Tous les plats proposés sont faits maison avec de bons produits et quelques variations en fonction des saisons et des envies du chef.

Plus un dîner à plusieurs, nous avons opté pour différentes sortes de ravioli à se partager. J’ai ainsi pu déguster 3 sortes de mandoo :

  • Gogui mandoo (6 pièces pour 9€) : mélange porc/bœuf, tofu, ciboule, pousse d’ail
  • Boulgogui mandoo (6 pièces pour 11€) : bœuf mariné à la sauce soja, tofu, graines de sésame
  • Sewoo mandoo (6 pièces pour 12€) : crevette, tofu, coriandre

J’ai beaucoup aimé les ravioli cuits à la vapeur. Servis avec une sauce à base de sauce soja, ils étaient plutôt bien garnis, savoureux et la pâte n’était pas trop cuite, elle gardait donc une texture ferme.

Pour accompagner les mandoo, j’ai testé une petite salade de crevette (8€) avec des crevettes, de la mangue kent, du concombre macéré, des pignons de pin et du combava. Un mélange très réussi.

Salade de crevettes, mangue, concombre, pignons et combava

J’ai choisi d’accompagner les plats avec du thé vert coréen (7€) dans la jolie sélection de thés proposés.

Et puis pour terminer sur une note sucrée, le restaurant propose, en toutes saisons, des glaces maison en fonction de la saison. La carte des glaces vaut le détour puisqu’on y trouve des saveurs originales comme la surprenante et délicieuse glace coco-charbon qui est à la noix de coco brûlée ou encore la glace pandan et sarrasin qui permet de découvrir la saveur de vanille de l’étonnante feuille de pandan.

Boule de glace pandan et sarrasin

Au final j’ai beaucoup aimé les découvertes culinaires de ce repas mais aussi la qualité des produits proposés et j’ai passé un bon moment dans cette ambiance très zen. En revanche, j’ai trouvé les prix un peu élevés par rapport à la quantité, même pour le 8ème arrondissement !

Mandoobar

Adresse
7 rue d'Edimbourg — 75008 Paris, France
Téléphone
0155060853
Horaires d'ouverture
Ouvert du mardi au samedi au déjeuner à 12h et 15h et au dîner à 19h30 et 23h.
Localisation
Voir sur Google Maps
Site internet
Prix
€€

En résumé

Le Mandoobar est un restaurant excellent pour découvrir les mandoo, les ravioli coréens, dans un cadre agréable avec un service au top. Les mandoo sont généreux, faits-maison avec de bons produits. On en mangerait des tonnes mais ils sont un peu chers. Pour finir le repas sur une note douce, le restaurant propose des glaces faites-maison aux parfums très originaux, un vrai voyage pour les sens !

Les plus

  • L'ambiance
  • Le service
  • La qualité des produits
  • Les délicieux mandoo
  • Les glaces très originales

Les moins

  • Les prix élevés

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.