Du cidre au réveillon

Non le cidre ne se boit pas seulement en mangeant une crèpe

Quand on pense à une boisson festive pour réveillonner, on pense souvent plus au champagne qu’au cidre. Pourtant les cidres de France sont tellement variés qu’il en existe pour accompagner tous types de plats et pas seulement des galettes ou des crêpes !

Le cidre

Le cidre est une boisson issue de la fermentation de moûts de pommes, sans sucre ajouté. Étonnamment, c’est la boisson alcoolisée la moins calorique. Sa teneur en alcool est assez faible et se situe entre 2 et 6%.

En France, il existe plus de mille variétés de pommes à cidre identifiées. Étant donnée que la diversité organoleptique des cidres provient de la diversité des pommes à cidre utilisées, il existe un large éventail de goûts !

En général, les cidres sont classés en trois catégories en fonction du taux de sucre : brut, demi-sec et doux. Pourtant il serait plus juste de les séparer en 5 grands styles en fonction de leurs qualités gustatives pour faciliter le choix du cidre qui s’adaptera le mieux à un plat.

Les cidres et les accords

Les mentions brut, demi-sec et doux sont une indication importante dans le choix d’un cidre mais elles ne tiennent pas compte de la fraîcheur, de l’amertume, des arômes qui font souvent une grande différence entre deux bouteilles de cidre.

Ainsi l’union nationale interprofessionnelle cidricole Cidres de France propose une catégorisation plus fine qui permet de mieux choisir un cidre pour qu’il se marie agréablement avec un plat ou un dessert :

  • Moelleux et fruité : un cidre riche en sucres et faiblement alcoolisé (2-3%) avec des arômes de fruits d’automne frais
  • Frais et acidulé : un cidre avec une belle acidité, plein de fraicheur, entre 2,5 et 5% d’alcool avec des arômes de fruits frais, d’agrumes ou de fruits rouges, avec des notes florales
  • Savoureux et équilibré : un cidre un peu plus alcoolisé (4-5%) rond, un peu doux avec une légère amertume et une pointe d’acidité et des arômes autour du fruit mûr avec des notes florales
  • Généreux et structuré : un cidre autour de 5% peu sucré, ample et riche avec une amertume bien présente et rafraîchissante et des arômes de fruits mûrs avec des notes végétales et d’épices
  • Sec et charpenté : un cidre sec avec une teneur en alcool plutôt élevée (jusqu’à 6%), riche en tanins qui donne de l’intensité en bouche avec de l’amertume et de l’astringence et un arôme de fruits très mûrs avec des nuances végétales ou boisées.

Un cidre moelleux et fruité, comme le cidre Douce Passion de la Ferme du Theil, saura associer sa douceur à la puissance de gambas rôties alors qu’un cidre généreux et structuré, comme le cidre Cornouaille AOP Manoir du Kinkiz ou le cidre brut bio François Séhédic, pourra s’allier avec du poisson cru ou cuit et qu’un cidre sec et charpenté, à l’image de la Cuvée Réserve Loïc Raison ou du cidre brut bio Gérard Maeyaert, offrira un contraste intéressant avec un dessert.

Pour les fêtes Cidres de France propose des associations sympathiques comme une bûche à la crème de marron et au thé matcha avec un cidre sec et charpenté ou encore un cidre frais et acidulé, comme le délicieux Perle de Cidre brut Val de Rance, avec des huîtres fraiches.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.