Tous ces Mondes — Dennis E. Taylor

Le tome 3 de la série de science-fiction Nous Sommes Bob

Tous ces Mondes c’est le tome 3 de la série Nous Sommes Bob écrite par Dennis E. Taylor et publiée aux éditions Bragelonne. Après Nous Sommes Légions et Nous Sommes Nombreux, ce tome relate la suite des aventures de Bob, l’IA partie explorer l’univers pour sauver l’humanité.

Un Bobivers en danger

Cela fait très longtemps que le Bob originel, Bob Johansson, devenu IA, a quitté la planète Terre pour partir à la conquête de l’univers en espérant y trouver une nouvelle terre d’accueil pour les humains dont la planète est à l’agonie. Il s’est répliqué de nombreuses fois donnant ainsi naissance à de nombreux clones, d’autres Bobs presque comme lui : Howard, Marcus, Bill, Riker… qui sont également partis de leurs côtés. Certains explorent l’univers, d’autres s’occupent de planètes habitées ou préparent des planètes habitables, d’autre encore tentent de surveiller les Autres.

Alors que le temps presse pour sauver le reste de l’humanité, que la plupart des Bobs commencent à avoir envie de s’occuper d’une autre tâche que celle pour laquelle cette aventure a commencée, les Autres menacent de tout anéantir. Cette espèce extraterrestre se retrouve en conflit direct avec les Bobs puisqu’elle a déjà détruit des planètes habitées et même des Bobs.

Cette forme de vie intelligente, brute, cruelle et technologiquement bien plus avancée doit être stoppée. C’est la guerre ! Les Bobs sont les seuls à leur faire face mais sans avancée technologique majeure, ils sont donnés perdants.

Des questionnements toujours plus profonds

Un des gros point fort de cette série de roman c’est qu’en plus de proposer une odyssée spatiale étonnante avec des Bobs éparpillés dans l’univers, l’auteur s’attache aussi énormément à la psychologie de ces personnages. Dans ce tome, on en est à la huitième génération de Bobs, loin du Bob original, certains estiment qu’ils ne doivent plus rien à l’humanité et souhaitent en terminer au plus vite avec le sauvetage des terriens pour passer à autre chose et explorer d’autres voies. Mais alors que ceux-là qualifient les humains et habitants d’autres planètes « d’éphémères » en comparaison à leur statut d’immortels, d’autres désiraient jusque là rester parmi eux. Pourtant lorsqu’on est une IA, il y a un moment où on survit à tous les êtres qui nous sont chers. C’est la dure loi que certains Bobs vont apprendre à leurs dépens.

Une fois de plus, les Bobs se questionnent sur leur statut particulier, leur avenir proche et à long terme.

Ce tome 3 est une belle réussite, loin de stagner, l’histoire racontée par l’auteur évolue progressivement et on sent que ce livre évoque un tournant décisif dans la vie des Bobs. Évidemment l’humour est toujours aussi présent, tout comme le suspense qui sont les maîtres mots de cette série. Mais ici on trouvera aussi un peu de mélancolie, des passages parfois tristes et aussi de l’amour.

Tous ces mondes

Auteur(s)
Dennis E. Taylor
Editeur(s)
Bragelonne
Date de publication
13 mars 2019
ISBN
9791028106973

En résumé

Tome 3 de la série de romans SF Nous sommes Bob de Dennis E. Taylor, Tous ces Mondes est encore une belle réussite qui nous entraîne aux confins de l'univers avec Bob, l'IA capable de se répliquer et toutes ses copies. Cette fois-ci la guerre est déclarée et les Bobs vont devoir unir leurs forces pour vaincre leur ennemi sans pitié. Par ailleurs, d'autres problèmes surviennent sur les planètes qu'ils surveillent et les Bobs se posent des questions existentielles sur leur lien avec l'humanité. Un roman réussi avec toujours autant de rebondissements et d'humour !

Les plus

  • La psychologie des Bobs
  • Les différences entres les personnages
  • Le suspense
  • L'humour
  • Les batailles spatiales
  • L'aube de changements pour les Bobs

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.