Le Village Tomohiro

Restaurant gastronomique de cuisine française aux saveurs japonaises

Le Village est un petit restaurant situé dans l’Ouest de la région parisienne à Marly-le-Roi. Avec à sa tête le chef Tomohiro Uido, ce restaurant gastronomique étoilé propose une cuisine française raffinée alliée à des saveurs japonaises.

Tomohiro Uido et Le Village

C’est sa passion pour la cuisine française qui a poussé le chef japonais à venir s’installer en France. Sa cuisine est le reflet de son expérience : une cuisine française complétée par des saveurs japonaises : matcha, shiso, sésame…

Le Village a ouvert ses portes en 2001 dans une jolie petite rue pavée de Marly-le-Roi dans les Yvelines.

En salle, on retrouve une ambiance chaleureuse avec des poutres apparentes au plafond et une décoration aux couleurs contrastées avec des teintes douces de gris et le peps du rouge. Si le choix des couleurs n’est pas trop à mon goût, les tables sont quant à elles joliment dressées et le service est impeccable.

Le Grand Tomohiro en 10 services

Le chef propose deux menus sur sa carte : le Petit Tomohiro en 5 services à 65€ et le Grand Tomohiro en 10 services à 143€. Les menus changent régulièrement en fonction de la saison, du marché et de l’humeur du chef. Il faut compte 60€ de plus par personne pour l’accord mets-vins en 3 verres de 15cl, ce que j’ai trouvé excessif, j’ai donc fait l’impasse sur l’accord mets-vins.

C’est avec un petit trio de gaufres au wasabi que le repas à commencé. Une à la mousseline de homard, une au poulpe et une au bœuf. Et n’oublions pas non plus l’assortiment de petits pains faits maison aux saveur étonnantes et le beurre fumé qui ont accompagnés tout le repas.

Après cette mise en bouche, l’entrée était constituée d’un œuf Onsen cuit à basse température et d’une symphonie de légumes de saison : petits pois, aubergines, sorbet à la tomate, fleurs de concombre mais aussi de shiso et d’un ceviche de barbue de ligne.

Le troisième service c’est la spécialité du chef. Un rouleau de printemps de homard bleu au foie gras avec sa touche de caviar d’Aquitaine et ses petits légumes croquants. Un véritable délice à tremper dans une petite sauce délicate.

Côté mer, le chef nous emporte ensuite avec un filet de bar de ligne et sa belle langoustine cuits à la perfection. Du fenouil braisé à l’orange et caramélisé, une fine feuille de fenouil et un jus de cuisson safrané accompagnent ce plat. J’ai adoré, c’était fin sans aucune fausse note !

Après un petit intermède avec un granité d’Umeshu, un alcool de prune japonais, bien frais, le repas continue côté terre. Dans l’assiette on trouve l’agneau en 3 façons : une côtelette d’agneau de Sisteron, un riz d’agneau croûté aux cacahuètes et un gyoza farci au shiitaké et à l’agneau, le tout arrosé d’un jus au gingembre vanillé. C’était très bon mais finalement moins impressionnant que les plats précédents.

Nous voilà arrivés au moment du fromage et c’est là qu’on nous embarque les petits pains. Surprenant mais normal car la création fromagère du chef se déguste sans pain. Il s’agit d’un bao bun de Maroilles au poivre de Kampot posé sur du riz sauvage avec une petite touche de coulis de miso rouge. La création est très originale et absolument délicieuse !

À ce moment là du repas, on a la peau du ventre bien tendue mais les desserts arrivent. Le premier dessert est un coulis de kiwi à la couleur verte fluo totalement surréaliste accompagné d’une crème à la coco, d’un paillon en langue de chat et de billes de grenadine et c’est aussi beau que bon. Puis arrive le second dessert, un hommage du chef à la façon de déguster la pastèque au Japon : avec un peu de sel. Il nous propose donc une pastèque en coulis et en crème avec un sorbet au sel de l’Himalaya et des gaufrettes à la patate douce. Une belle découverte !

Et puis on termine avec des petites mignardises : truffe au thé, caramel au cumin, tuile nougatine à l’orange, meringue française…

J’ai beaucoup apprécié ce repas. Les plats proposés sont raffinés, toujours très beaux, et mettent à l’honneur la cuisine française et la cuisine japonaise dans un beau mélange.

Le Village Tomohiro

Adresse
3 Grande rue — 78160 Marly-le-Roi, France
Téléphone
01 39 16 28 14
Horaires d'ouverture
Ouvert du mardi au samedi : à partir de 12h30 pour le déjeuner et 19h30 pour le dîner, sur réservation uniquement.
Localisation
Voir sur Google Maps
Site internet
Prix
€€€
Menu

En résumé

La Village est un très bon restaurant franco-japonaise étoilé situé à Marly-le-Roi dans les Yvelines. Le chef Tomohiro Uido propose une cuisine avec des plats raffinés, toujours très beaux, et qui mettent à l’honneur la cuisine française et la cuisine japonaise dans un beau mélange.

Les plus

  • Le mélange franco-japonais
  • La spécialité du chef
  • Le chef qui passe en salle à la fin du service
  • Le service impeccable
  • Les bons produits

Les moins

  • Le prix de l'accord mets-vins
  • La décoration de la salle

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.