ERH

Un menu unique qui met à l'honneur la cuisine française avec une petite touche japonaise

Le restaurant ERH est une pépite étoilée située en plein coeur de Paris. On y découvre une cuisine qui mélange influences françaises et japonaises dans des menus uniques concoctés par le chef Keita Kitamura.

Le lieu et le chef

Ce restaurant étoilé est bien caché dans une petite rue proche de Châtelet-Les Halles et même avec l’adresse on passe facilement devant sans le voir. Il se cache en effet à l’intérieur même de La Maison du Saké.

C’est lors d’un déjeuner romantique un samedi que j’ai eu l’occasion de le découvrir. Après deux aller-retours dans la rue, j’ai réussi à trouver l’entrée et me suis installée dans ce joli restaurant baigné de lumière. Du bleu aux murs, du bois clair partout et une grande cuisine ouverte sur la salle, c’est simple et beau. La petite salle d’une quinzaine de tables est baignée de lumière grâce à une grande verrière qui la surplombe, on se sent bien et on est très bien accueilli.

J’ai apprécié la petite note manuscrite laissée sur la table réservée pour nous souhaiter la bienvenue, une délicate attention accompagnée très rapidement par des serviettes chaudes pour avoir les mains toutes propres !

Le service est agréable, soigné, prévenant sans être guindé. Le chef est là aussi, discret, il s’affaire en cuisine avec son équipe et on le voit valider les plats et ajouter les dernières touches.

Le menu déjeuner en 5 séquences

Les vendredis et samedis, au déjeuner, le chef propose un menu unique en 5 services. Un menu carte blanche sur le principe de l’omakase qui change tous les jours. Ce menu est proposé à 80€ par personne et il faudra compter 65€ de plus par personne pour l’accord mets-vins et sakés en 4 verres.

Le déjeuner s’est ouvert sur un amuse-bouche délicieux : un petit tartare citronné de noix de Saint-Jacques et de céleris rave.

S’en sont suivies les entrées avec tout d’abord une tartelette feuilletée, oignons et échalotes confits au Porto, huître et veau, kumquats et cresson. Et puis une crème de champignons de Paris avec du foie gras fumé au bois de sakura et brioche au comté. J’ai particulièrement apprécié la délicatesse du fumage du foie gras pour un rendu très original.

Avant d’entamer les plats principaux, nous avons eu un petit intermède comprenant du pain bien moelleux avec une belle croûte, accompagné d’un beurre ultra original. Un beurre gris fouetté, aux poireaux et au charbon végétal.

Ce jour-là, le chef nous proposait un bar de ligne comme poisson, accompagné d’une sauce ciboule, oeufs de truite et aneth avec des épinards japonais. Un régal.

Le plat suivant était également excellent : de l’agneau rôti avec des coques d’Utah Beach, du radis, des choux de Bruxelles, une pomme de terre en croûte de sel, de la laitue rôtie, un jus de viande et une sauce laitue et ail. Les associations des goûts sont d’une grande justesse et très délicates.

Et c’est évidemment sur une note sucrée, mais pas trop, que se termine ce délicieux menu déjeuner avec un dessert aux agrumes et au chocolat blanc. Un dessert frais avec une petite gelée d’agrumes, une tuile craquante, une glace à la bergamote, des quartiers de clémentine et une touche de jasmin.

J’ai adoré ce menu surprise du chef Keita Kitamura. Les plats proposés sont raffinés, toujours très beaux, et mettent à l’honneur la cuisine française et les bons produits avec quelques clins d’oeil aux origines japonaises du chef.

ERH

Adresse
11 rue Tiquetonne — 75002 Paris, France
Téléphone
01 45 08 49 37
Horaires d'ouverture
Du mardi au samedi au dîner et du vendredi au samedi au déjeuner.
Localisation
Voir sur Google Maps
Site internet
Prix
€€€
Réservations

En résumé

L'ERH est un restaurant étoilé qui propose une cuisine française raffinée avec des touches japonaises. Le menu déjeuner en 5 plats est absolument excellent et se déguste dans un cadre agréable. Les bons produits sont bien mis en avant dans le menu surprise qui donne carte blanche au chef !

Les plus

  • Le service
  • L'accord mets et vins/sakés
  • Le menu unique qui donne carte blanche au chef
  • Les bons produits
  • Les associations de saveurs recherchées

Les moins

  • Le prix de l'accord mets et vins/sakés

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.