Découvrir Vérone et ses environs en quelques jours

Il y a tellement d’endroits magnifiques à visiter en Italie que Vérone, célèbre pour la tragédie de Shakespeare, est souvent reléguée au second plan. Pourtant cette ville propose un cadre superbe pour passer quelques jours dans une ambiance italienne à la fois romantique, dépaysante et vivante.

Vue sur l’Adige et Vérone (Italie)

Arriver à Vérone

Avant toute chose, il faut d’abord arriver jusqu’à Vérone. Le plus rapide est évidemment de voyager en avion. Plusieurs compagnies aériennes standards ou low-cost proposent de vous déposer directement à l’aéroport de Vérone (situé à quelques kilomètres du centre-ville), mais vous aurez sûrement plus de chance de trouver un vol beaucoup moins cher si vous voyagez jusqu’à l’aéroport de Venise. En effet, bien plus touristique, cet aéroport propose beaucoup plus de liaisons aériennes ce qui fait aussi réduire les coûts. Le soucis une fois arrivé à l’aéroport est de pouvoir venir jusqu’à Vérone ; le plus souple est de louer une voiture directement à l’aéroport le temps de votre séjour (et la rendre au retour au même aéroport) pour quelques dizaines d’euros par jour. Le trajet entre Venise et Vérone est ensuite assez simple et rapide puisque la majorité se fait sur autoroute. Comptez une heure et quelques euros pour le péage.

Pour le logement, nous avions opté pour une location via AirBnb à une bonne dizaine de minutes à pied du centre-ville. À noter que le centre-ville, bien qu’il propose aussi une offre de logement, est interdite à la circulation automobile. Comme la plupart des villes italiennes, des caméras captent automatiquement le passage de tous les véhicules et une amende est envoyée si les frais de transit n’ont pas été préalablement payés. Si vous choisissez de vous loger et de circuler en voiture dans le centre-ville, demandez des informations à votre hôtel ou logeur pour payer u laisser-passer.

Vérone et son centre-ville

Le long de l’Adige, un des plus grands fleuves d’Italie, Vérone est surtout connue pour la fameuse tragédie de Roméo et Juliette. Bien que fictive, cette histoire est bien présente en ville surtout pour faire plaisir aux touristes. Jadis florissante colonie romaine, Vérone propose de découvrir plusieurs sites historiques dans son centre-ville au gré de vos déambulations dans les multiples rues piétonnes au milieu de jolis immeubles bien colorés. Comme le centre-ville n’est pas énorme, une bonne journée suffit pour l’explorer et découvrir plusieurs sites touristiques comme :

La Piazza delle Erbe, une grande place occupé par un marché de plein air et entouré de superbe bâtiments aux façades hétérogènes. Si le cœur vous en dit, vous pouvez grimper en haut de la Torre dei Lamberti, une tour haute de 84 mètres qui domine toute la place (billet à 8€ par personne ; comprend aussi l’entrée à la Galerie d’Art Moderne).

Torre dei Lamberti sur la Piazza delle Erbe (Vérone, Italie)

L’Arena, un des plus grands amphithéâtres de l’Antiquité mais pour lequel nous ne pouvons maintenant observer que la ceinture intérieure. Si vous avez de la chance, vous pouvez assister à un événement dans ce lieu somptueux ou alors visiter simplement l’intérieur pour contempler la taille de ce monument. Comptez tout de même 10€ par personne pour une simple visite.

Vue depuis les arènes de Vérone (Italie)

Le museo di Casterlvecchio, un château-musée dans le sud-ouest du centre-ville qui propose, en plus de son architecture propre, une collection de sculptures et de tableaux de grands maîtres italiens à diverses époques.

La casa di Giulietta, la fameuse maison de Juliette où tous les touristes se pressent (littéralement) pour voir le célèbre balcon. Beaucoup trop de monde et sans vraiment grand intérêt pour un faux monument historique car il fut construit bien après l’écriture de la tragédie de Shakespeare. Clairement dispensable, mais dure quelques minutes donc si vous passez dans le coin, pourquoi pas…

Autour de Vérone

Si vous avez un peu de temps et une voiture pour vous déplacer facilement, les alentours de Vérone proposent quelques endroits sympathiques (parmi d’autres).

À 40 km à l’ouest de Vérone et au sud de Lac de Garde, le plus grand d’Italie, le village de Sirmione est parfait pour se promener le temps d’une demi-journée. Ancien petit village de pêcheurs et situé tout au bout d’une presqu’île, il est maintenant reconverti en village touristique. Son micro centre-ville uniquement accessible à pied est un enchaînement de petites boutiques et de glaciers sur les quelques rues accessibles. Réputé aussi pour sa source d’eau chaude, il est possible de prendre un peu de bon temps dans les thermes du village (soins à partir de 40€). Tout au bout de la presqu’île sont accessibles une petite plage prisée des italiens et les Grotte di Catullo, ruines de la plus grande villa romaine d’Italie du Nord.

Pour vous y rendre, empruntez la route qui se dirige vers Sirmione et vous pourrez essayer de trouver une place de parking au bout de la route en s’approchant du centre-ville ; ou alors revenez un peu sur vos pas et garez-vous dans le parking (l’une ou l’autre solution devrait coûter à peu près le même prix ; comptez un peu plus de 2€ par heure). Si vous en avez la possibilité et les moyens, n’hésitez pas à faire le tour de la presqu’île en bateau pendant un circuit de 30 minutes environ. À côté du parking payant, à l’endroit d’une petite cabane avec un ponton, vous pouvez trouver ce service pour 25€ par adulte (surement possible de négocier si les touristes manquent à l’appel).

Entrée de Sirmione (Italie)

Au sud-ouest de Vérone, à 10 km au sud du Lac de Garde, le petit village de Borghetto est une petite pépite. Perché sur la rivière Mincio, qui se déverse plus loin dans le , ce village n’est formé que d’une simple rue qui le traverse et juste quelques bâtiments avec boutiques et restaurants, mais l’endroit et la vue lui donne un charme incroyable. C’est une vrai bonne surprise et de quoi faire une bien belle pause pendant vos visites. Un parking payant est disponible à l’entrée du village au bout de la route.

Petit village de Borghetto (Italie)

Environ 30 km plus au sud, la ville de Mantoue révèle une source historique et artistique des plus attrayantes. Entre divers palazzi, théâtres, musées et églises, le centre-ville est là encore un endroit où il est intéressant passer une partie de votre journée. Pour vous y rendre, vous pouvez entrer dans le centre-ville en voiture par la route qui passe devant le Palazzo Ducale et le Palazzo del Capitano pour arriver jusqu’à la Piazza Virgiliana où le stationnement payant est disponible. Sur place, n’hésitez pas à goûter la Torta sbrisolona, un grand gâteau traditionnel à l’amande qui se brise facilement comme un sablé (un peu dûr), ou encore la surprenante Torta di tagliatelle, une tarte aux amandes recouverte de tagliatelles sèches. Cette dernière est assez intéressante, mais le sbrisolona est quand même bien meilleur !

Palazzo del Capitano (Mantoue, Italie)

Si vous préférez des activités plus dynamique et/ou si les activités culturelles ne sont pas trop fait pour vous, vous pouvez passer une journée à Gardaland, un grand parc d’attraction à moins de 30 km à l’ouest de Vérone près du Lac de Garde. Pensez à prendre vos billets en avance sur site officiel ou tout autre billetterie en ligne.

Enfin, pour terminer votre séjour, si vous repartez par l’aéroport de Venise, peut-être voudrez-vous aller flâner dans les ruelles de Venise ? Il est vrai que ce n’est pas en une demi-journée , ou même une journée, que l’on peut appréhender correctement Venise, mais cela peut permettre de voir au moins les endroits les plus importants. Pour vous y rendre en voiture, plusieurs choix s’offrent à vous selon votre budget et/ou de la facilité :

  • se garer un peu avant de passer le pont vers Venise dans un parking gardé en extérieur. Comptez seulement quelques euros, mais vous devrez prendre le bus pour rejoindre la gare routière de Venise,
  • se garer près de la gare routière dans un des quelques parkings les plus proches possible (continuez la route après avoir traversé le pont pour rejoindre le parking communal ou l’un des autres à côté). Le prix est un tarif unique journalier d’environ 26€. Vous devrez en prime laissez les clés de contact dans la voiture pour permettre au personnel de déplacer le véhicule si nécessaire (pour ranger le plus de voitures possible),
  • se garer dans le parking payant Interparking sur l’île de Tronchetto que vous pouvez rejoindre en serrant à droite juste après avoir passé le pont vers Venise. Comptez 5€ par heure ou 21€ pour la journée à partir de la 5ème heure. Il vous faudra par contre rejoindre la gare centrale (en quelques minutes) via le train automatique People Mover que l’on peut prendre à côté du parking (1,5€ par trajet et par personne). Vous pouvez aussi prendre les bateaux taxis à la sortie du parking (il suffit de suivre les rabatteurs) pour rejoindre directement le centre de Venise pour un prix quand même un peu élevé.

Une fois dans Venise, le mieux est encore de laisser porter par la multitude de ruelles pour s’y perdre et découvrir par soi-même ses beautés cachées. Essayez tout de même de garder un œil sur un plan pour vous dirigez vers les quelques lieux incontournables comme la célèbre Place Saint-Marc avec sa basilique, son campanile ou encore le Palazzo Ducale. Vous serez sûrement perturbé par le nombre de touristes qui gâche finalement un peu la beauté de ce lieux, mais en s’écartant un peu des endroits très touristiques de l’île et en sa baladant tranquillement, vous pourrez peut-être trouver des endroits moins convoités.

Gondoles avec vue sur la basilique San Giorgio Maggiore de Venise (Italie)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.