Visiter Munich le temps d’un week-end

En décembre, profitez de l'ambiance festive du Noël bavarois

À l’approche des fêtes de Noël, décembre est probablement une des meilleures périodes pour visiter Munich afin de profiter non seulement de la ville mais aussi de l’ambiance festive et des marchés de Noël qui s’y trouvent.

Une ville bien agréable

Reconnue comme étant une des villes les plus agréables à vivre, Munich est la capitale de la Bavière, ce grand land tout en bas de l’Allemagne. Trois fois plus grande que Paris avec quatre fois moins de densité de population, elle est l’une des plus grandes villes d’Allemagne. Entre architecture, culture, parcs, et un peu de gastronomie (en quelque sorte), Munich est particulièrement riche et il faut bien plus que le temps d’un week-end pour en faire le tour. Mais quelques jours peuvent déjà permettre de découvrir un peu cette ville.

Venir et se déplacer à Munich

Il est possible d’y venir en train ou en avion ; pour ce dernier il faudra se rendre à l’aéroport international de Munich qui se trouve à quelques dizaines de kilomètres au nord de la ville. Heureusement, Munich propose un très bon réseau de transports en commun s’étendant jusqu’à 50 km autour de la ville et qui permet de la rejoindre assez simplement en quelques dizaines de minutes.

Depuis l’aéroport, deux lignes de trains de banlieue sont disponibles, une première qui se dirige vers l’ouest (ligne S1) et la seconde vers l’est (ligne S8). En plus de ces trains de banlieue, plusieurs lignes de métro et des tramways parcourent la ville dans tous les sens. Il est possible de prendre un ticket pour un trajet particulier, mais le plus simple reste encore d’utiliser les tickets à la journée qui permettent de voyager à volonté sur la zone choisie (attention, l’accès à l’aéroport nécessite de prendre le réseau complet). Si vous voyagez à plusieurs personnes, les tickets à la journée (ou sur plusieurs jours) existent sous forme de tickets groupe (prenant en compte 2 à 5 personnes) bien plus avantageux que de prendre chacun son propre ticket.

Une fois le(s) ticket(s) acheté(s), il suffit de le composter à la première utilisation seulement avant d’entrer sur le quai afin de marquer le début d’utilisation de votre période de transport. Ensuite, vous pouvez le ranger et ne plus le ressortir. L’accès aux quai n’est pas fermé par des portillons automatiques et est libre (à condition d’avoir un ticket valide et bien composté).

Enfin, il existe des tarifs pour les touristes qui permettent de profiter de réductions sur quelques attractions, musées, restaurants ou boutiques. On trouve ainsi la München Card (plus orientée culture et musées) ou encore la CityTourCard (plus orientée visites et activités).

Pour me loger, j’ai choisi l’hôtel Leonardo City East qui propose des prestations de très bonne qualité pour un prix très raisonnable (pour la ville). Un peu excentré et encore dans une zone en construction (sans pour autant que cela soit dérangeant quand on est dans l’hôtel), il est à quelques minutes à pied du train de banlieue S7 et du métro U5 qui rejoignent en peu de temps le centre-ville.

Les marchés de Noël

De début décembre jusqu’au dernier week-end avant Noël ou jusqu’à Noël pour certains, les marchés de Noël (Christkindlmarkt) fleurissent dans la ville. Chaque place est un endroit privilégié pour installer un sapin, des décorations de Noël et des cabanes en bois pour vendre tout plein de choses en rapport avec Noël. Dans les marchés, en plus des indispensables décorations dont des boules peintes à la main, on trouve de quoi se sustenter avec des saucisses, des gâteaux et autres pâtisseries de Noël ou encore le fameux Glühwein qui est le vin chaud local, rouge, blanc ou rosé mélangé avec un peu d’épices et parfois une liqueur ou un alcool fort. Chaque marché en propose et il y a souvent foule pour se réchauffer autour de cette boisson typique.

Marché de Noël sur Weißenburger Platz, Munich

Une ville architecturale

Le marché de Marienplatz, en plein centre-ville, est sûrement le plus grand et le plus typique. Sur cette place, c’est aussi l’occasion de découvrir le superbe nouvel hôtel de ville (neues rathaus) au style néo-gothique inspiré de celui de Bruxelles et qui possède un impressionnant carillon animé de 32 automates en cuivre qui se mettent en mouvement en musique tous les jours à 11h et midi, et aussi à 17h de mars à octobre. Généralement, si vous voyez une foule immense sans bouger le nez en l’air devant l’hôtel de ville, c’est que le spectacle va commencer.

Hôtel de ville de Munich

Pas très loin, on trouve plusieurs grandes églises dont la plus grande église de Munich, la Cathédrale Notre-Dame de Munich (Frauenkirche), reconnaissable avec ses deux tours au toit en forme d’oignon.

Juste à côté de Marienplatz, le grand « marché aux victuailles » (Viktualienmarkt) s’étend sur plus de 20 000 mètres carrés avec plus d’une centaine de boutiques. On y trouve aussi bien de la nourriture fraîche, que des petits restaurants pour manger sur le pouce, ou encore des fleuristes, … L’endroit est intéressant et on peut y trouver de la bonne nourriture bien typique comme les saucisses blanches munichoises (Weißwurst).

Culture et musées

Munich est aussi une ville très culturelle proposant plusieurs dizaines de musées dont une part importante se situe dans le quartier de la Kunstareal, un peu plus au nord du centre-ville.

On y trouve par exemple l’Ancienne Pinacothèque (Alte Pinakothek) exposant une des collections les plus importantes de peintures des écoles européennes du 13ème au 18ème siècle. On peut ainsi observer des œuvres de peintres bien connus comme Rembrandt, Rubens, Van Dyck, Manet, Monet, ou encore Van Gogh avec notamment la première version de ses Tournesols. Une bien belle visite sans se ruiner surtout le dimanche ou le billet d’entrée est à 1€ seulement (uniquement pour la collection permanente).

Collection permanente à l’Alte Pinakothek, Munich

Des espaces verts

La ville est aussi parsemée de plusieurs parcs donnant de grands espaces verts au milieu de la ville. Si le temps le permet, plusieurs endroits sont intéressants.

Après avoir pris un excellent brunch au Café Königin43 près de la station de métro Universität, baladez-vous dans l’immense Parc Anglais (Englischer Garten) juste à côté. C’est un des plus grands jardins paysager au monde avec près de 400 hectares mêlant pelouses, parties plus boisée, bords de rivière ou encore un grand lac. Courant décembre, on y trouve aussi évidemment un marché de Noël au niveau de la tour chinoise.

Plus au nord de la ville se trouve le Parc Olympique de Munich (Olympiapark) où se sont joués les anciens Jeux Olympiques de 1972. Sur plus de 300 hectares, le site accueille plusieurs équipements dédiés au sport et au divertissement, et est entouré d’un grand plan d’eau et d’espaces verts pour se balader en ayant une vue sur la ville environnante. Pour une meilleure vue sur toute la ville et au-delà, il est possible de monter en haut de l’Olympiaturm, une tour de près de 300 mètres de haut située dans la Parc Olympique (on peut difficilement la rater).

Vue sur le village olympique depuis le parc, Munich

Tout près, pour les amoureux de la mécanique et de son histoire, se trouve le musée BMW (juste à côté du siège de l’entreprise qui est née ici même à Munich) qui expose différents modèles historiques et récents. Par ailleurs, le showroom (BMW Welt) à côté est en entrée libre et permet de voir les derniers modèles du groupe.

Gastronomie allemande ?

Il faut dire ce qui est, on ne va pas forcément en Allemagne pour déguster sa gastronomie. En tout état de cause, ce n’est pas très raffiné, mais cela reste bon, gourmand et copieux. Après c’est vrai que ça tourne plus ou moins toujours autour de la saucisse, de la viande, d’une sauce et de patate ou de choux (c’est peut-être la saison qui veut ça).

Tranches de porc roti et knödel (très bon !)

Quand aux dessert, je ne peux que vous conseiller de goûter l’apfelstrudel, une excellente pâtisserie à base de pomme et d’épices dans une pâte fine, ainsi que le Kaiserschmarm qui est une préparation qui pourrait se rapprocher du pain perdu mais en plus consistant (à prendre si vous avez encore vraiment faim ou à partager à plusieurs).

Mais la culture gastronomique allemande, c’est aussi les petits stands pour manger sur le pouce une (curry)wurst, ou encore un kebab (comme par exemple celui de Mustafa’s Gemüse Kebap près de Karlsplatz reconnu comme l’un des meilleurs).

Le kebab de Mustafa’s Gemüse Kebap, Munich

Enfin, il ne faut pas oublier que c’est aussi la ville de la bière ! Tous les restaurants en proposent pour tous les goûts à des prix plutôt attrayants. Chaque repas se doit d’être consommé avec sa (ou ses) pinte(s) de bière de la maison. Pour une bonne bière blonde, vous avez juste à demander une helles !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.