The Musketeers

Quand la BBC fait des séries ça donne des choses comme Ripper Street sur l’après Jack l’éventreur et quand la BBC fait des séries sur un grand classique de la littérature française, les très célèbres mousquetaires d’Alexandre Dumas, ça donne The Musketeers, mais ça vaut quoi ?

Les mousquetaires

L’histoire se déroule donc en France au 17ème siècle. Louis XIII est à la tête de la France, Richelieu (Peter Capaldi) est son inséparable bras droit. La France de l’époque est encerclée par les possessions espagnoles et le roi semble avoir un peu de mal à s’imposer. De plus même le couple royal ne va pas fort, puisqu’aucun héritier ne semble arriver.

Évidemment des complots en tous genres se trament dans l’ombre mais c’est sans compter sur les mousquetaires du roi, commandé par le comte Tréville. Athos (Tom Burke), Porthos (Howard Charles) et Aramis (Santiago Cabrera) sont de ces mousquetaires qui vouent leur vie et leur épée au service de la France et de leur roi.

Un mystérieux concours de circonstances va les faire rencontrer le célèbre D’Artagnan (Luke Pasqualino) qui décide de se joindre à leur noble cause.

Lors de leurs péripéties, le quatuor va devoir affronter les démons du passé de chacun et conforter une grande amitié et solidarité entre eux mais ils vont aussi devoir faire face aux complots diaboliques et tordus dont Milady de Winter est souvent la principale actrice.

Une série English sur des Frenchies

Moi qui suis une fan absolue de la VO, là c’est bien une des rares fois où elle m’a un peu dérangé. Oui parce que toute l’histoire se passe en France… mais en anglais ! Enfin après un moment d’adaptation ça passe tout seul !

La série est pour le moment vraiment accès sur les personnages principaux, les mousquetaires ! Si la série commence lorsqu’ils rencontrent D’Artagnan, on apprend peu à peu et en même temps que lui à les connaître : leur passé, leur état d’esprit, leurs qualités et défauts. Les personnages sont bien faits et plutôt bien interprétés.

Dans une série comme celle-ci, les décors ont aussi toute leur importance. Si les scènes ne sont pas tournées en France, on s’y croit quand même avec les palais royaux somptueux ou les ruelles des bas-quartiers de Paris et les vêtements sont aussi dans le thème sauf le bandana porté par Porthos (sûrement un caprice de star !).

En bref, cette série est bien ficelée, avec des personnages profonds et intéressants, le tout dans de beaux décors avec plein d’action et des complots en tous genres en-veux-tu-en-voilà !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.