Ripper Street

Ripper Street est une série britannique sortie en 2012 sur la BBC. L’histoire se passe à Londres dans les années 1890 quelques temps après la disparition de Jack l’éventreur qui a terrorisé toute la ville.

Londres, 1889, quartier de Whitechapel

L’inspecteur Edmund Reid (Matthew MacFadyen), le sergent Bennett Drake (Jerome Flynn) et le docteur Homer Jackson (Adam Rothenberg) appartiennent à la division H de la police chargée de veiller sur les habitants du quartier pauvre de Whitechapel.

La tuerie et la panique provoquées par Jack l’éventreur sont encore dans toutes les mémoires et chaque nouvelle affaire qui arrive sur le bureau de l’inspecteur semble y faire écho, et pourtant ces temps sont révolus et Jack n’est pas le seul psychopathe à hanter les rues boueuses de Londres.

L’inspecteur Reid se fera un devoir de résoudre toutes les affaires les plus sordides qui secouent Whitechapel tout en luttant contre ses démons du passé et en gérant les journalistes de la presse à scandale. Avec lui, son homme de main, le sergent Drake très doué en interrogatoires musclés mais qui a aussi le cœur tendre et le docteur Jackson improvisé médecin légiste mais qui est en fait un américain expatrié et ancien Pinkerton au passé trouble allié à la tenancière d’une maison close venue des États-Unis avec lui.

Une petite série très prometteuse

La première saison est très courte et composée de seulement quelques 8 épisodes. Si le rythme et intense et les révélations nombreuses, on aurait aimé une saison plus longue mais heureusement la saison 2 est en préparation et prévue pour 2014.

J’ai franchement adoré Ripper street, les personnages sont complexes comme je les aime, les décors d’époque sont magnifiques et représentatifs d’une ville de Londres crasseuse et boueuse et les intrigues, loin d’être répétitives sont absolument brillantes !

Au fur et à mesure des épisodes et des enquêtes de la police de Whitechapel, les personnages se découvrent et on notera leur complexité. Ces trois hommes ont tous un passé lourd derrière eux qui va ressurgir à l’occasion de certaines investigations. Ainsi avec leurs points forts et leurs faiblesses, on s’attache à ces personnages et on a toujours envie de savoir la suite, de savoir les détails des passés troubles qu’ils cachent. Oui ces personnages ont vraiment eu plusieurs vies et c’est aussi ce qui donne de la profondeur au scénario.

Ripper Street est au final au série britannique avec de bons acteurs, un bon scénario, des décors sublimes et une ambiance assez noire caractéristique de l’époque post-Jack l’éventreur et plutôt réaliste. On accroche à la série et à chaque épisode on en veut encore plus ! Vivement la saison 2 !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.