Passer quelques jours à Oslo en Norvège

Après avoir observé les aurores boréales dans le Grand Nord ou le temps d’un long week-end, pourquoi ne pas passer quelques jours à Oslo ? La capitale norvégienne, située au bord de l’eau et entourée d’une nature magnifique, est un important centre culturel et artistique.

Comment rejoindre le centre-ville ?

L’aéroport international étant situé à 50km d’Oslo, il est nécessaire de prendre un billet de train ou le taxi pour vous rendre dans la capitale. Le train express Flytoget vous permet de rejoindre en 20 minutes le centre-ville pour 20€ l’aller. Il suffit de prendre sa place depuis l’application officielle ou un distributeur en gare.

Le plein de visites avec Oslo Pass

Si vous prévoyez plein de visites culturelles durant ces quelques jours, Oslo propose une carte de tourisme pour accéder gratuitement à plein de musées et activités, un accès illimité à tous les transports en commun (sur les zones 1 et 2) et des réductions dans certains restaurants et magasins. Vous pouvez acheter le Oslo Pass directement depuis l’application officielle, en ligne ou sur place au Visitor Center juste à côté de la gare centrale.

Selon la durée d’utilisation, le prix varie de 40€ pour une journée, à 80€ pour 3 jours. Le prix parait élevé mais en prenant en compte le prix moyen des musées (entre 5€ et 10€) et les transports, la carte vaut vraiment le coût si vous faites plusieurs musées par jour. La liste des musées concernés est disponible sur le site officiel.

Le centre-ville

La première chose à faire est de se balader en ville pour commencer à la découvrir. Vous pouvez parcourir l’artère principale Karl Johans gate qui traverse le centre-ville de la gare centrale au palais royal et son grand parc — Slottsparken — accessible librement où l’on peut se promener tranquillement. Le palais royal peut se visiter en journée et l’accès est payant.

Dans le centre-ville, le Centre Nobel de la paix — Nobels Fredssenter (10€ / gratuit avec l’Oslo Pass) propose une exposition permanente sur tout le travail exercé par les lauréats ayant reçus le fameux prix Nobel pour la paix. Assez intéressant, le musée vaut le coup d’oeil et se visite assez rapidement.

Plus proche du palais royal, le musée Historique (8€ / gratuit avec l’Oslo Pass) regroupe plusieurs collections sur différents étages : antiquités nationales avec monnaies et bijoux, la vie arctique et des expositions temporaires sur l’Asie, l’Afrique et les Amériques. Le musée reste intéressant par sa diversité et la quantité des collections, mais pas forcément essentiel.

De l’autre côté du musée Historique se trouve la galerie nationale — Nasjonalgalleriet (10€ / gratuit avec l’Oslo Pass) qui expose une superbe collection de peintures d’artistes norvégiens dont plusieurs du célèbre Edvard Munch. On peut notamment y voir une des versions de son œuvre la plus connue : Le Cri. Plusieurs artistes européens sont aussi mis à l’honneur parmi lesquels Rembrandt, Manet, Degas, Renoir, Matisse, Cézanne ou encore Monet (oui beaucoup de français 🙂 ). Si vous aimez les jolies peintures, n’hésitez vraiment pas à visiter ce musée.

Le Cri de Edvard Munch à la galerie nationale d’Oslo

Non loin de là, le Vivarium d’Oslo — Oslo Reptilpark (11€ / gratuit avec l’Oslo Pass) regroupe plusieurs dizaines d’animaux que l’on peut venir observer. Serpents, petits singes, grenouilles, varans, araignées, poissons,… la visite pourra plaire aux enfants comme aux plus grands. Le musée est assez petit et se visite plutôt rapidement.

Sur le front de mer, dans un quartier plutôt récent, le musée Astrup Fearnley (10€ / gratuit avec l’Oslo Pass) est dédié à l’art contemporain et expose plusieurs œuvres assez particulières d’artistes plus ou moins connus. J’avoue ne pas facilement accrocher à ce genre d’art que je trouve très difficile d’accès, mais les passionnés seront sous le charme.

À côté du port, la forteresse d’Akershus renferme quelques musées mais surtout un impressionnant château médiéval du 17ème siècle que l’on peut visiter (7€ / gratuit avec l’Oslo Pass).

Juste sous la gare centrale, l’opéra d’Oslo est un bâtiment à l’architecture moderne qui a la particularité d’avoir un toit en pente que l’on peut emprunter pour monter sur l’opéra et d’où l’on a une superbe vue sur une partie de la ville.

Vue depuis le toit de l’opéra d’Oslo

À l’est du centre-ville

À l’est du centre-ville se trouve le jardin botanique qui s’étend sur plus de 6 hectares où il fait bon se promener. Aux abords de ce parc, le musée Munch (10€ / gratuit avec l’Oslo Pass) regroupe une collection impressionnante du plus célèbre artiste norvégien Edvard Munch avec plusieurs milliers de peintures, gravures et aquarelles. À côté, le musée d’Histoire naturelle (5€ / gratuit avec l’Oslo Pass) comporte deux parties avec le musée de Géologie et Paléontologie qui renferme des minéraux, roches et anciens fossiles dont le plus ancien fossile complet de primate au monde ; et le musée de zoologie avec plusieurs mises en scène d’animaux naturalisés.

À l’ouest du centre-ville

À l’ouest du centre-ville se trouve la péninsule de Bygdøy qui propose plusieurs sites très intéressants qui vous demandera une bonne demi-journée pour en profiter convenablement. Pour s’y rendre, vous pouvez utiliser le ferry (non disponible en hiver — gratuit avec l’Oslo Pass) en comptant un peu de marche à pied, ou encore le bus (N°30) depuis la gare centrale et qui pourra vous déposer directement devant l’un des sites à visiter.

Vous pouvez commencer par vous rendre au terminus de la ligne de bus pour visiter le musée du Fram (8€ / gratuit avec l’Oslo Pass) qui renferme une collection d’objets divers et variés sur la faune et la vie en arctique, mais surtout le navire polaire Fram datant de la fin du 19ème siècle ayant servi à plusieurs expéditions polaires. Le plus intéressant étant la possibilité d’explorer le bateau librement ; du pont aux cabines avec tout plein d’objets d’origine, la visite est saisissante et permet de se rendre compte de la difficulté de ces voyages à cette époque.

Navire polaire Fram au musée Fram à Oslo

Non loin de là, à quelques minutes à pied, le musée des bateaux vikings — Vikingskipshuset — est sûrement l’un des plus impressionnant musée et un incontournable à faire (6€ / gratuit avec l’Oslo Pass). Le bâtiment renferme trois bateaux vikings les mieux conservés au monde. La première chose qui frappe est la taille de ces bateaux et la qualité de conservation pour deux d’entre eux en sachant qu’ils datent du 9ème siècle ; mais aussi le détail des décorations qui rend le tout magnifique et donne un ton et une ambiance spéciale. Le musée expose quelques pièces découvertes avec les bateaux. Malgré le peu d’objets à voir, les bateaux à eux seuls valent le détour !

Juste à côté se trouve le musée folklorique norvégien — Norsk Folkemuseum — qui est en fait un grand parc où ont été reconstruits tout plein de bâtiments d’époque du 17ème et 18ème siècle autour d’une balade bien sympathique. Avec une ancienne église en bois debout du 13ème siècle, des silos à grain, une ferme avec des animaux ou encore la reconstitution d’un village, c’est le genre de moment détente agréable pour faire une pause. On se croirait un peu à la campagne et au milieu d’un décor de cinéma. Quelques musées s’ajoutent à la liste pour découvrir quelques expositions temporaires ou permanentes incluses dans le ticket d’entrée du parc.

Eglise en bois debout au musée folklorique norvégien d’Oslo

Au nord du centre-ville

Accessible via le métro ou le tramway, le parc Frogner est un grand espace de verdure où l’on peut se promener et flâner avec plaisir. Le plus de ce parc est l’exposition permanente en plein air des œuvres du sculpteur norvégien Gustav Vigeland. Pas moins de 212 statues de bronze et granit sont dispersées dans ce parc dont une bonne majorité au centre.

Pour les plus sportifs et si la saison le permet, Oslo permet aussi de faire du ski à l’extrémité nord de la ville au Vinterpark. À moins de 30 minutes du centre-ville, au terminus du métro 1 et après un peu de marche (ou par une navette), vous arrivez à la station qui propose 18 pistes et 11 remontées mécaniques. Si vous n’avez pas votre équipement perso, la station propose tout ce qu’il faut en location directement sur place. Comptez un peu moins de 100€ par jour pour un équipement complet et le pass pour les remontées mécaniques. Dernier point intéressant, la station est ouverte le soir jusqu’à 22h en semaine ce qui permet d’en profiter pendant un bon moment !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.