Le rire du Cyclope — Bernard Werber

Après Le miroir de Cassandre, Werber revient cette année dans un tout autre registre avec Le rire du Cyclope. Cette fois-ci nous sommes invités à suivre les deux journalistes, Lucrèce et Isidore, pour une enquête sur… le rire !

Un comique hyper connu : Le Cyclope, une mort brutale, une arme imparable et beaucoup d’humour !

L’humoriste Darius, dit le Cyclope, élu français le plus aimé des français, est retrouvé mort dans sa loge de l’Olympia le sourire aux lèvres. La jeune journaliste scientifique Lucrèce Nemrod se lance sur le sujet afin de trouver ce qu’il s’est réellement passé en espérant découvrir LE scoop qui fera décoller sa carrière. Elle fait appel à Isidore Katzenberg, un ancien journaliste bourru pour l’aider à découvrir les sombres mystères cachés derrière cette mort inattendue.

L’enquête des deux héros (déjà vus dans Le père de nos pères et L’ultime secret) les mènera loin dans les coulisses du rire. Ils en viendront à découvrir que faire rire n’est pas seulement un don naturel, c’est aussi le fruit d’un travail acharné et d’une éducation très stricte lié à des enjeux économiques énormes et que Darius n’était peut être pas aussi blanc comme neige qu’il le semblait. Et puis d’abord qu’est ce qu’il l’a tué ? Et c’est quoi la BQT ? Et la GLH, cette société secrète étrange ???

Leurs investigations les pousseront à étudier le mécanisme du rire dans sa globalité : l’histoire du rire depuis la création de la première blague, les différentes manières de faire rire, la chimie du rire ou ce qu’il provoque dans le corps humains mais aussi les bienfaits et les méfaits qu’il apporte, tout un programme !!

Rira bien qui rira le dernier !

Certains avaient reprochés à Werber de se répéter et de tourner en rond toujours autour des mêmes sujets. Voilà du neuf ! Même si les héros sont déjà apparus dans deux autres romans, je trouve que ce livre, qui explore le rire, apporte une touche de nouveauté et de fraicheur. L’histoire principale, entremêlée avec des blagues (choisies par les internautes fans de l’auteur) et l’histoire de l’humour dans l’humanité nous montre un Werber toujours plus surprenant qui nous emmène sur les pistes de l’étrange phénomène du rire. Alors préparez vos zygomatiques !

Le Rire du Cyclope

Auteur(s)
Bernard Werber
Editeur(s)
Albin Michel
Date de publication
30 septembre 2010
Site internet
ISBN
9782226215291

En résumé

Après les fourmis, les anges, les dieux… Werber explore un tout autre sujet : le rire. Pourquoi rit-on et de quoi rit-on ? Quels sont les pouvoirs du rire ? Et qu’est-il arrivé au célèbre humoriste Darius retrouvé mort dans sa loge avec un grand sourire ? Isidore et Lucrèce mènent une enquête périlleuse qui les entrainera beaucoup plus loin qu’ils n’auraient pu le croire au départ. Ce roman, très bien construit, nous intrigue, nous fait rire ou sourire… et ça fait du bien !

Les plus

  • Un nouveau thème original : le rire
  • Les blagues (j’ai souvent rigolé toute seule devant mon livre !)
  • Les deux protagonistes complètement dérangés

Les moins

  • 609 pages (mais ça se lit assez bien quand même)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.