Kodawari Ramen Tsukiji

Découvrez les ramens de poissons comme à Tokyo !

Depuis ce début d’année, un nouveau restaurant vient d’ouvrir à Paris où l’on peut déguster des ramens à base de poissons et crustacés. Mais en plus d’être excellents, la particularité de cet établissement est son ambiance. Tout est fait pour vous donner l’impression de vous installer au milieu d’un marché aux poissons tokyoïte comme celui de Tsukiji à Tokyo qui en a donné l’inspiration.

Tsukiji • marché aux poissons historique de la métropole de Tokyo, créé en 1935 et fermé en 2018. Plus grand marché de gros du monde pour les poissons et les fruits de mer.

Tokyo à Paris

En fait, Kodawari Tsukiji est le second restaurant qui ouvre à Paris par son créateur après Kodawari Ramen en 2016 où l’ambiance des petites rues tokyoïte sont mises à l’honneur. Ici, nouvelle idée, autre ambiance. La façade très sobre, sans vraiment de décoration apparente, laisse entre-apercevoir par sa grande baie vitrée ce qui ressemble à un fouillis organisé. De grandes tables massives, pleins de choses qui pendent dans tous les sens, des cagettes en polystyrène gravées de mystérieux sigles japonais et remplies de ce qui ressemble à divers poissons. Ca ne ressemble pas à un restaurant mais une petite rue commerçante dans un marché aux poissons où s’assoient de par et d’autre les curieux dégustateurs découvrant la cuisine de ce restaurant. Comme le restaurant est assez prisé et qu’il ne prend pas de réservation, il faut faire la queue et prendre son mal en patience.

Le restaurant fourmille de détails inspirés par les marchés aux poissons tokyoïtes

Dès l’entrée du restaurant tout est fait pour vous mettre dans une autre ambiance. Vous n’êtes plus à Paris, vous venez d’arriver à Tsukiji ! Une odeur un peu iodée mélangée à celle de la cuisine ; des bruits d’ambiance du marché, du port, de mouettes ; de la résine qui recouvre le sol et les tables pour donner l’impression de flaques d’eau, des faux poissons qui traînent un peu partout et le personnel vêtu de tablier et bottes en caoutchouc complètent le décor. Tout est stupéfiant et on à presque l’impression d’être entrer dans un restaurant de parc d’attraction tellement le décor est surréaliste.

Les clients s’installent sur de grandes tables le long de la petite ruelle

La mer au cœur des ramens

Une fois la carte du menu en main, on se rend vite compte que la mer reste le point central de la cuisine. Evidemment, les ramens sont à l’honneur et sont tous à base de poissons ou crustacés (sauf un ramen végétalien avec des légumes iodés).

Outre le ramen végétalien, quatre autres sont proposés à base de dorade ou sardine en bouillon clair ou épais. Un ramen froid de dorade et un sans bouillon à base de homard complètent la liste. Chaque ramen de poisson ou crustacé associe une viande de poulet ou de porc fermier. Pour les gourmands, une liste de suppléments est disponible (les toppings) ce qui permet d’y ajouter par exemple un œuf mollet, des tranches de porc, de poulet ou de poisson, ou encore ajouter leur sauce piquante faite maison.

Les ramens sont excellents et dans de bonnes proportions (en ajoutant tout de même quelques suppléments). L’association terre/mer passe super bien et les bouillons sont excellents (j’ai adoré celui épais à la sardine !). Les prix restent très abordables pour un restaurant parisien et plutôt dans la fourchette des restaurants à ramens : comptez entre 12 et 14€ pour le ramen de base auquel il faut ajouter 2 à 3€ pour chaque supplément. En moyenne, un ramen complet revient à 17€ en suivant les suggestions du chef.

Enfin, pour terminer le repas, quelques desserts sont proposés dont des glaces artisanales au sésame noir, yuzu et thé vert pour 6€ les deux boules ; ou encore de très bonnes gaufres japonaises à la crème d’azuki, au thé vert matcha ou praliné artisanal au sarrasin grillé que je trouve cependant un peu petite.

Gaufre au praliné artisanal

Qualité artisanale

Le restaurant met l’accent sur la fabrication artisanale et l’utilisation de circuits courts pour ses produits. Ainsi, les nouilles sont faites maison à partir de blé du champ appartenant au restaurant et cultivé à Acy-Romance dans les Ardennes ; le porc basque provient de chez Peio Errecart ; les lottes, chinchards et sardines de Bretagne ; et enfin les dorades de Méditerranée. Tout ceci en fait probablement l’un des meilleurs restaurants parisiens pour déguster des ramens pour un prix tout à fait abordable.

N’hésitez pas à aller découvrir cette adresse même si la queue à l’entrée peut un peu décourager. Vraiment. Allez-y !

Kodawari Ramen Tsukiji

Adresse
12 rue Richelieu — 75001 Paris, France
Téléphone
+33 9 84 30 99 26
Horaires d'ouverture
Tous les jours de 12h00 à 15h00 et de 18h30 à 22h30
Localisation
Voir sur Google Maps
Site internet
Prix
12€ — 20€
Menu

En résumé

Kodawari Tsukiji vous transporte dans un voyage sensoriel où tous vos sens seront chamboulés. Passer de Paris au marché aux poissons de Tsukiji en clin d'œil c'est possible ! Entre ramens de poissons à tomber, un décor totalement dépaysant, on redécouvre presque la façon de déguster dans un restaurant japonais. Un vrai régal et un vrai coup de cœur pour cette expérience !

Les plus

  • Le décor !
  • Les ramens avec du poisson
  • Les ramens excellents !
  • Le prix abordable

Les moins

  • Temps d'attente quelquefois un peu long

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.