Daimyo — Seigneurs de la guerre au Japon

Une exposition magnifique et très dépaysante

Depuis le 16 février et jusqu’au 14 mai, le Musée national des arts asiatique Guimet propose, en partenariat avec le Palais de Tokyo, une magnifique exposition mettant en lumière des armures et des attributs de seigneurs de guerre qui régnaient au Japon du 12ème au 19ème siècle.

Les Daimyo

Grands gouverneurs provinciaux issus de la classe militaire, les daimyo sont des personnages importants du système de gouvernement territorial dominé par le shogun. Les premiers daimyo virent le jour au 12ème siècle mais c’est aux 16ème et 17ème siècles qu’ils eurent le plus de pouvoir avec une grande indépendance.

L’exposition se sépare en trois parties distinctes. Elle commence à deux pas du musée Guimet, dans l’hôtel d’Heidelbach avec une très belle collection d’armures complètes mais également d’attributs comme des casques, des éventails, des bâtons de commandement, des montures de sabre, des armes, des vêtements ou encore des masques.

La suite se passe dans la rotonde du 4ème étage du musée Guimet avec un ensemble de 11 armures exceptionnelles de daimyo présentées comme elles l’étaient à l’époque : en position assise, permettant ainsi aux visiteurs d’admirer toute la richesse des décors et attributs les composant.

Et pour finir, c’est au Palais de Tokyo, dans ce centre de l’art contemporain, qu’il faut se diriger. L’exposition se termine sur des armures et objets mis en valeur par l’artiste George Henry Longly dans une installation originale.

Une exposition complète et passionnante

J’ai adoré découvrir cette exposition !

Casque à 16 lamelles à rivets saillants (de type za-boshi) ; 17ème – 18ème siècle ; école Haruta ; fer naturel, laque, soie, bois, poils d’ours

Ce qui m’a le plus marqué c’est évidemment la série des armures. Ces armures incroyablement bien conservées et très bien mises en valeur que l’on peut admirer au musée Guimet et dans l’hôtel d’Heidelbach. Les 33 armures sont littéralement époustouflantes avec plein de détails très fins, des ornements frontaux en forme d’animaux sur les casques et de riches décors sur les plaques avant. Les ensembles sont colorés et incroyablement bien conservés !

Armure de Matsudaira Tadakatsu (1698-1735) ; début du 18ème siècle, Shimabara (province de Hizen) ; fer, cuir, laque, soie

Les objets exposés ne sont pas en reste non plus et j’ai particulièrement apprécié les demi-masques présentés à l’hôtel d’Heidelbach avec leurs expressions féroces et même leurs moustaches !

Demi-masque à l’expression féroce (style ressei) à mâchoire édentée ; 2de moitié du 17ème – début du 18ème siècle, école Haruta par Noguchi Zesai ; fer, laque, soie

Daimyo — Seigneurs de la guerre au Japon est une exposition magnifique, passionnante, avec plein de panneaux explicatifs et même un point de vue plus moderne au Palais de Tokyo avec l’installation de l’artiste britannique George Henry Longly dans laquelle les armures sont présentées au milieu d’un décor très moderne avec des touches de couleurs très vives et de la musique. C’est assez déroutant mais curieusement, cette présentation moderne met bien en valeur les armures.

Une exposition résolument dépaysante à voir au musée Guimet, à l’hôtel d’Heidelbach et au Palais de Tokyo pour 11,50€ (plein tarif).

Musée national des arts asiatiques - Guimet

Adresse
6 place Iéna — 75116 Paris, France
Téléphone
0156525433
Horaires d'ouverture
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h
Localisation
Voir sur Google Maps
Site internet

En résumé

Daimyo est une splendide exposition qui se tient en ce moment au musée Guimet, à l'hôtel Heidelbach et au Palais de Tokyo. On y découvre les armures et attributs de ces seigneurs de la guerre japonais et c'est magnifique, dépaysant avec 33 armures incroyablement bien conservées !

Les plus

  • Les 33 armures
  • Les demi-masques
  • Les explications complètes
  • Très belle scénographie pour cette exposition
  • La partie originale au Palais de Tokyo

Les moins

  • Un peu de monde

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.