White collar (FBI : duo très spécial)

Bon c’est vrai qu’on peut en avoir marre des séries policières américaines… Il y a un peu que ça à la télé. Oui mais dans le genre il en existe certaines qui sortent du lot et c’est le cas de « White collar » — « FBI : duo très spécial » en français.

Cette série a débuté en 2009 aux USA et on peut maintenant la suivre sur M6. Elle parle d’une branche spéciale du FBI chargée de traquer les faussaires et autres voleurs d’œuvres d’art. Le duo dont il est question est composé de Peter Burke, un agent chevronné et de Neal Caffrey (Matt Bomer qui est tellement beauuuuuuuuuuu !), un arnaqueur de première classe qui travaille pour le FBI en liberté surveillée en tant qu’expert.

Un duo hors normes et très drôle

À l’origine Peter Burke parvient à procéder à l’arrestation de Neal Caffrey après 3 ans de traque intensive. Le charmeur, Neal, se retrouve derrière les barreaux, mais quelques mois avant la fin de sa peine de prison, celui-ci s’échappe contre toute attente afin de partir à la recherche de sa dulcinée qui a disparu dans d’étranges circonstances.

Peter réussi une fois de plus à stopper Neal mais cette fois-ci la donne change et ils décident de faire équipe. Neal devient informateur et expert du FBI et sera surveillé en permanence par Peter et son bracelet électronique mais c’est une amitié qui va peu à peu naître entre les deux hommes avec une vraie complicité même si leurs centres d’intérêt ne vont pas toujours dans la même direction !

Une équipe de choc

Ce qui fonctionne vraiment dans cette série c’est tout d’abord le duo avec deux hommes assez différents l’un de l’autre. Peter est plutôt posé, toujours à cheval sur la loi, les procédures, marié et heureux avec sa femme. Neal lui est plus un jeune fou. Il est beau, le sait, charme tout ce qui porte une jupe dans son propre intérêt mais c’est finalement aussi un cœur tendre. La relation entre les deux est complexe, entre rapport de force et véritable amitié.

Un autre point important à noter, c’est celui des personnages secondaires comme Mozzie, le meilleur pote de Neal ou encore Elizabeth, la femme de Burke. Mozzie est aussi un arnaqueur comme Neal, seulement lui ne s’est pas fait coffrer, et il est vraiment marrant dans le genre. Il croit toujours à des complots improbables et méprise le FBI à l’exception de Mrs Suit qu’il aime bien en fait. Mrs Suit c’est Elizabeth, une femme d’affaire à l’œil avisé et toujours de bons conseils pour Peter.

Quant aux histoires de chaque épisode, ce sont toujours de nouvelles affaires confiées à la « White collar division » du FBI, mais il n’y a pas pour autant de redondance et la série est vraiment agréable à suivre !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.