Toute l’histoire de la peinture en moins de deux heures

Le stand up instructif qui résume la peinture avec humour

Oui c’est un programme ambitieux que propose Hector Obalk pour ce spectacle pas comme les autres au théâtre de l’Atelier ! En moins de deux heures il va parcourir la peinture du 14ème siècle à nos jours dans un stand up passionnant !

La peinture en détails et en musique

Ce spectacle est animé par Hector Obalk, historien et critique d’art, connu notamment grâce à sa série Grand-Art diffusée sur Arte pendant une dizaine d’années.

Dans ce stand up, il entraine le spectateur au cœur de tableaux capturés en très haute définition pour en apprécier tous les détails. Y compris ceux qu’on a du mal à voir à l’œil nu face au tableau. D’ailleurs sur scène, les tableaux prennent beaucoup de place puisqu’ils sont diffusés sur un très grand écran.

En détaillant certains tableaux, parfois méconnus, parfois connus de tous, Hector Obalk nous fait voyager dans le temps depuis la peinture italienne tout en dorures et sans perspective de Giotto, jusqu’à l’art contemporain avec Gilles Aillaud. Le tout en passant aussi évidemment par la Renaissance, le Maniérisme, le Néoclassicisme ou encore l’Impressionnisme. De Vinci, Michel-Ange, Cézanne, Rubens, Caravage, Klein… sont autant de grands noms qui sont mis en avant.

Dans cette conférence-spectacle, Hector Obalk explique le passage d’un style artistique à un autre, détaille avec passion certains tableaux et nous laisse parfois nous perdre dans les toiles en appréciant quelques notes de musique classique jouées en live par une violoniste et un violoncelliste.

Du stand up instructif et drôle

Deux heures à écouter un conférencier parler de l’histoire de la peinture, ça pourrait être long. Qu’on aime la peinture ou pas. Qu’on s’y connaisse ou pas.

La plus grande force de ce spectacle c’est la capacité qu’a Hector Obalk à embarquer le public dans son voyage. En vulgarisant le sujet, il s’adresse à tous les publics. En y ajoutant des touches d’humour, des anecdotes sympathiques, il nous embarque avec lui comme si on écoutait une belle histoire ou comme si on papotait avec un copain. Et au final, on ne voit pas le temps passer !

Le show est vraiment accessible à tous. Les néophytes vont apprendre l’évolution de l’art à travers différents courants et dates clés mais aussi comprendre pourquoi une œuvre est bonne et retransmet quelques chose à celui qui l’observe. De quoi briller en société après ! Les plus connaisseurs n’apprendront peut être pas grand chose de ce côté-ci mais l’approche de Obalk est quand même très intéressante car il propose de visionner des tableaux différemment, en étudiant les lignes et le mouvement qu’elles suggèrent, on regardant les arrière-plans, en étudiant plus en détails les techniques mises en œuvre par les peintres pour parfaire leurs œuvres.

J’ai adoré ! L’idée est originale. Le rendu est d’une grande qualité. C’est sérieux mais détendu à la fois. Instructif et cool. En plus, on peut aller voir le spectacle plusieurs fois puisque Hector Obalk le modifie régulièrement pour s’attarder sur d’autres œuvres.

Le prix des places varie de 15€ à 58€ en fonction de la catégorie.

Théâtre de l'Atelier

Adresse
1 place Charles Dullin — 75018 Paris, France
Téléphone
01 46 06 49 24
Localisation
Voir sur Google Maps
Site internet

En résumé

Ce spectacle n'est pas comme les autres. C'est à la fois une conférence, un stand up, un cours, une discussion. Mené avec brio par Hector Obalk, le show nous plonge dans des œuvres majeures de la peinture pour en comprendre l'évolution et mettre en avant des détails étonnants. C'est passionnant !

Les plus

  • Adapté à tous les niveaux
  • Une conférence-spectacle dans une ambiance cool
  • On apprend plein de choses
  • On redécouvre certaines oeuvres
  • La musique live
  • Hector Obalk

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.