Mademoiselle C.

Une superbe pièce inspirée de la vie de Camille Claudel au théâtre Essaïon

Mademoiselle C. est une pièce de théâtre qui se joue au théâtre Essaïon à Paris. Ce seul en scène retrace les périodes charnières de la vie de la sculptrice Camille Claudel.

Maude Sambuis est Camille Claudel

La pièce se joue au théâtre Essaïon, dans une petite salle intimiste d’une soixantaine de places aux murs en pierres, sous les voûtes des caves médiévales d’un ancien hôtel particulier. Un décor idéal pour ce type de mise en scène et plus particulièrement pour parler d’art et de sculpture.

La scène de la salle Cabaret du théâtre Essaïon

Seule sur scène, Maude Sambuis interprète Camille Claudel, la célèbre sculptrice française, muse, collaboratrice et maîtresse de Rodin qui termina sa vie seule, dans l’indifférence générale, en proie à une paranoïa dans l’asile où elle a été internée.

La pièce commence à la campagne où elle fait ses débuts d’artiste sous l’œil bienveillant de son père lorsqu’elle prenait son jeune frère Paul pour modèle. Rapidement, elle rêve de grandeur et part s’installer à la capitale. Les débuts sont durs mais cette femme libre et indépendante vit sa passion. En devenant apprentie du célèbre Auguste Rodin, elle ne s’attendait pas à devenir sa maîtresse et sa muse. Mais malgré le bonheur initial, elle finit par s’éloigner, à se renfermer, à s’isoler avec ses démons. Petit à petit, elle perd contact avec la réalité, jusqu’à son internement.

Une performance impressionnante

Pendant une heure, Maude Sambuis, auteur et interprète, se glisse dans la peau d’une Camille Claudel touchante.

À travers les étapes importantes qui ont jalonné sa vie, on découvre une femme résolument moderne pour son époque. Une femme indépendante, fière, qui semble savoir où elle veut aller dans la vie. Une femme presque féministe qui décide de ne pas avoir besoin d’un homme pour atteindre ses objectifs. Bien en avance sur son temps, elle estime anormal que l’école des Beaux-Arts soit encore interdite aux femmes et se bat durant sa vie pour l’égale dignité de l’homme et de la femme en amour comme en sculpture.

Et puis progressivement, tout va basculer. Cela commence probablement par sa rencontre avec Robin, maître incontestable de la sculpture de la seconde moitié du 19ème siècle. Depuis leur rencontre, jusqu’à son internement, on découvre une artiste entière et passionnée en proie à des sentiments confus, presque trop grands pour qu’elle puisse les gérer. Ces scènes de colère, d’incompréhension qui en découlent, sont d’une justesse et d’un réalisme impressionnant !

Maude Sambuis est seule en scène face au public pendant une heure entière sans entracte. Personne ne lui donne la réplique et pourtant, on ressent bien la présence des autres personnages importants comme le frère de Camille Claudel, son père et bien évidemment Rodin. Elle leur parle et on devine les dialogues ; et parfois quelques scènes sont entrecoupées d’une lecture d’une des lettres adressées à Camille Claudel. Et finalement, on a l’impression que tous les personnages sont là !

La pièce, au tarif plein à 25€, est étonnante, passionnante et la performance de l’auteur est magnifique ! Avec Mademoiselle C., on découvre Camille Claudel comme un personnage complexe, entier et presque anachronique, le tout présenté dans l’écrin bien particulier et incroyablement adapté d’une petite salle toute en pierre du théâtre Essaïon ! La comédienne et auteur interprète le rôle de manière très juste et j’ai été happée par cette histoire pleine de sentiments dès le début !

Théâtre Essaïon

Adresse
6 rue Pierre au Lard — 75004 Paris, France
Téléphone
01 42 78 46 42
Horaires d'ouverture
Du 4 février au 5 mars 2022, les vendredis et samedis à 21h30
Localisation
Voir sur Google Maps
Site internet

En résumé

Mademoiselle C. est une très belle pièce à voir au théâtre Essaïon. Durant une heure, l'auteur et interprète, joue Camille Claudel depuis ses débuts artistiques jusqu'à son enfermement en passant par sa rencontre avec le célèbre Auguste Rodin. Le décor apporté par les pierres de cette ancienne cave médiévale du théâtre contribue fortement à l'ambiance et on y découvre une Camille Claudel moderne, entière, magistralement interprétée, qui va se laisser submerger petit à petit dans des sentiments confus.

Les plus

  • La performance de Maude Sambuis
  • Un personnage moderne
  • Un cadre adapté à la pièce
  • Une vie passionnante
  • L'évolution du personnage qui sombre progressivement

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.