The Elder Scrolls: Blades

Un jeu multiple, extrêmement beau mais malheureusement trop répétitif

The Elder Scrolls: Blades est le petit dernier des studios Bethesda à qui on doit le génial Skyrim. Blades c’est un jeu mobile gratuit de type RPG disponible sur Google Play, sur l’App Store et cet automne sur Nintendo Switch.

Dans l’univers The Elder Scrolls

L’histoire de ce jeu à la première personne prend place dans l’univers The Elder Scrolls. Tout commence par la création de votre personnage. Comme dans tout bon RPG qui se respecte, vous commencez donc le jeu par la personnalisation de votre héros en choisissant votre ethnie, chacune ayant des capacités spéciales, votre genre, mais aussi vos traits avec de très nombreuses options disponibles pour créer un personnage unique !

Une fois cette partie terminée, l’histoire débute avec votre retour dans votre ville natale (dont vous choisissez le nom). Vous incarnez une Lame. L’Ordre des Lames est une ancienne société secrète dont les membres comptaient parmi les meilleurs guerriers existants. Les membres ont été chassés, l’Ordre dissout et vous décidez de vous réfugier dans votre ville natale pour y vivre incognito. Mais à votre arrivée vous découvrez que votre ville a été attaquée.

Vous prenez dès lors la décision de restaurer la grandeur de votre ville et de découvrir l’origine de sa destruction.

Plusieurs modes de jeu

Certes Blades est un RPG mais ce jeu recèle en vérité plusieurs modes de jeu. Le joueur peut évidemment enchaîner les quêtes de l’histoire principale pour enquêter sur les complots qui se trament dans l’ombre et qui ont conduit à la destruction de la ville ainsi il a affaire à des hordes de gobelins, des membres du Thalmor, la reine des Chutes de Sang, une Khajiite maîtresse du savoir de la ville mais aussi le terrible roi-sorcier et plein d’autres créatures.

Chaque quête entraîne le joueur hors de la ville. Celui-ci doit ainsi valider les objectifs en tuant des ennemis, trouvant des objets ou en interagissant avec des personnages. Une quête réussie est récompensée par des ressources, de l’or, des gemmes, des pièces d’armures, des coffres ou des objets pour la ville. Tous les combats permettent aussi de valider des défis et ainsi de récolter des pièces d’or supplémentaires en battant des ennemis de manières particulières comme avec des combos ou des dégâts spéciaux.

Les quêtes principales disposent d’un niveau de difficulté et rapidement, elles deviendront trop compliquées pour le joueur et il faut alors diversifier les actions. Pour augmenter en expérience et améliorer son armure, ses armes, acquérir de nouvelles compétences magiques ou de combats et de nouvelles capacités passives, le joueur va devoir accomplir des tâches et développer la ville.

Les tâches sont des sortes de missions secondaires qui se déroulent dans les mêmes environnements que les quêtes mais les cartes sont générées de manières aléatoires. Il existe plusieurs types de tâches avec des niveaux de difficulté variés et des gains plus ou moins gros : la tâche hebdomadaire, la tâche quotidienne et 4 plus petites tâches qui se renouvellent indéfiniment. Ces tâches consistent soit à sauver des villageois, récupérer un certain nombre de ressources, triompher d’ennemis ou encore explorer un donjon.

Des récompenses peuvent aussi être gagnées par le joueur dans l’Abysse. L’Abysse c’est un donjon infini avec des niveaux croissants et des hordes d’ennemis divers et variés à combattre. Plus le joueur va loin, plus la récompense est grande. Bientôt un mode Arène sera aussi disponible dans lequel le joueur devra combattre au cours de duels.

Parallèlement à l’exploration et aux combats, le joueur doit aussi se charger de la ville. Il faut réparer les bâtiments, décorer et construire des boutiques pour les marchands. Augmenter la qualité de la ville permet de faire venir plus de villageois et ainsi d’accroître son prestige. Le joueur peut construire différents types de bâtiments. Les types de bâtiments disponibles accroissent avec le prestige de la ville. Les ateliers sont des boutiques pour construire des ornements de la ville, les forges permettent d’acheter, de créer et d’améliorer armes et armures, les laboratoires alchimiques permettent de faire des potions et poisons à appliquer sur les armes et les tours d’enchanteur sont des lieux où le joueur peut ajouter un effet magique permanent à son équipement. Il va de soi que rien n’est gratuit, la construction des bâtiments voit les prix augmenter de façon exponentielle et l’utilisation des différents types de boutiques nécessite des ressources et de l’or et donc d’accomplir des tâches.

Comme dans tout jeu gratuit, le joueur impatient peut acheter des ressources, des coffres, de l’or et des gemmes avec des vrais sous pour avancer plus rapidement.

Un jeu splendide et intuitif…

Oui le jeu est absolument magnifique. Les graphismes sont d’une rare beauté pour un jeu mobile gratuit ! Les textures sont soignées, les paysages sont beaux avec d’excellents effets de lumière c’est bluffant. Tout ces beaux graphismes ont quand même un prix : celui de la batterie du téléphone !

Le jeu peut être joué en mode portrait ou paysage en fonction des préférences du joueur.

La façon de jouer est assez intuitive. Pour se déplacer il suffit de tapoter l’écran du bout du doigt vers le lieu où on souhaite se rendre. Pour interagir avec des personnages et entamer le dialogue, on les sélectionne et on fait défiler les réponses pour choisir celle qui nous convient parmi le choix lors d’une conversation.

Lors des combats on peut choisir d’améliorer son arme avec des poisons choisis dans l’inventaire et également prendre des potions pour la vie, la magie et l’endurance grâce à un raccourci qui s’affiche lorsqu’on en a besoin. Pour le reste il faut taper et se protéger. Pour attaquer l’ennemi avec son arme il faut faire un appui long, un cercle apparaît alors dans un autre et il faut relâcher le doigt lorsque les deux cercles sont les plus proches. Plus ils sont proches plus le coup est fort avec de grandes chances de faire des dégâts critiques. D’autres boutons sont également disponibles sur l’écran de combat avec un bouclier dans le cas de l’utilisation d’une arme à une main et aussi 3 sorts et 3 capacités de combat.

La difficulté du jeu réside dans les capacités des ennemis. En effet, certains ennemis sont sensibles aux dégâts tranchants, d’autres aux dégâts de feu, de glace ou électriques. Il faut pouvoir adapter ses sorts, ses armes et son armure aux différents ennemis. La plupart du temps ce n’est pas trop gênant et on peut vaincre un Spriggan insensible au feu avec une épée enflammée grâce aux dégâts tranchants mais cela se complique sérieusement avec l’arrivée des Trolls. Les Trolls, se sont des ennemis que vous ne voudrez pas croiser dans le jeu et qui vont vous faire foirer plein de missions pourtant très bien engagées ! Ils sont très difficiles à vaincre, régénèrent leur santé de manière continue et rapidement il faudra améliorer l’équipement en pensant surtout à vaincre les fameux Trolls !

… Mais un jeu très répétitif !

J’avais vraiment envie d’aimer et même d’adorer ce jeu ! J’avais hâte de retrouver l’univers de Skyrim et en plus dans un jeu mobile ! J’ai adoré les décors superbes, j’ai aimé l’idée de reconstruire la ville et de partir enquêter dans des quêtes mais je me suis lassée.

Blades est un jeu très répétitif ! Rapidement on découvre que les décors ont un nombre fini assez faible et on croise toujours les mêmes. Mais le pire c’est quand même pour améliorer le personnage. Pour gagner de l’expérience il faut faire des tonnes et des tonnes de tâches répétitives et pas intéressantes qui permettent une fois de temps en temps d’avoir le niveau nécessaire pour avancer dans l’histoire principale. Pour améliorer l’équipement c’est pas mieux puisqu’il faut des ressources et de l’or que l’on va aussi chercher dans les tâches !

La construction de bâtiments, de pièces d’armure, d’armes et l’ouverture des coffres sont des actions limitées dans le temps avec un minuteur et parfois plusieurs heures d’attente mais finalement cet aspect du jeu qui force le joueur à attendre est moins rébarbatif que le fait de devoir farmer les tâches en permanence.

C’est dommage parce que je trouve que le jeu a un potentiel énorme et que tout ça est quelque peu gâché par la nécessité d’un farming excessif dans des environnements pas assez renouvelés avec des objectifs pas assez variés ! Espérons que les développeurs ajoutent rapidement de nouveaux décors et de nouvelles fonctionnalités !

The Elder Scrolls: Blades

Auteur(s)
Bethesda Games Studios
Date de publication
3 avril 2019
Site internet

En résumé

The Elder Scrolls: Blades est un jeu très beau avec des graphismes soignés. Au départ, il est assez sympathique et les différents modes de jeu sont agréables mais rapidement on se voit dans l'obligation de farmer les tâches pour monter en expérience et pouvoir avancer dans l'histoire principale. Dès lors, le jeu devient extrêmement répétitif, c'est dommage !

Les plus

  • Les graphismes
  • Les différents modes de jeu
  • L'ambiance
  • Les dragons

Les moins

  • Très répétitif
  • Montée en expérience lente
  • Les trolls !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.