Robbie Burns : Witch Hunter — Gordon Rennie, Emma Beeby, Tiernen Trevallion, Jim Campbell

Paru au mois de juin aux éditions Glénat, ce comic book de Gordon Rennie, Emma Beeby, Tiernen Trevaillon et Jim Campbell nous entraîne dans un monde fantastique à la suite de Robert Burns, un personnage emblématique de la culture écossaise.

Robbie Burns

Barde, fermier et surtout homme à femmes, le poète écossais du XVIIIème siècle s’attire des ennuis et les poings des maris jaloux.

Un soir comme les autres, il termine les fesses à l’air et roué de coups par une brute et s’aventure près de la vieille église en ruine d’Alloway réputée hantée.

Là il tombe sur deux chasseurs de sorcières pas commodes mais qui vont quand même le sauver d’une mort certaine aux mains griffues des sorcières de l’église. Pourtant, il n’est pas tiré d’affaire pour autant puisque l’une de ces créatures immondes l’a marqué, c’est à dire qu’il va bientôt se transformer et les rejoindre, le compte à rebours est lancé, à moins qu’il ne se batte…

Un apprenti chasseur chassé

J’ai vraiment apprécié ce comic book. Les dessins toujours sombres et souvent monochromes sont très détaillés et renforcent l’histoire avec des scènes d’action bien mises en valeur ! Un beau travail !

Quant à l’histoire, j’ai aimé ce personnage romantique, totalement inconscient et également maladroit qui fait mouche presque malgré lui ! Un personnage qui est tout sauf un homme d’action mais qui profite de ses aventures pour écrire ses plus beaux poèmes même si ses acolytes ne misent pas grand chose sur lui !

C’est un livre plein de rebondissements, d’humour, de grosses bébêtes méchantes, de gros flingues et avec une touche d’amouuuur ! Un comic book bien sympathique !

Robbie Burns : Witch Hunter

Auteur(s)
Gordon RennieEmma Beeby — Tiernen Trevallion — Jim Campbell
Editeur(s)
Glénat
Date de publication
28 juin 2016
Site internet
ISBN
9782344014660

En résumé

Un comic book bien sympathique dans une Écosse qui sa bat contre les sorcières et autres créatures malveillante grâce à des chasseurs de sorcière plus ou moins aguerris comme le poète Robbie Burns!

Les plus

  • Le choix des couleurs
  • Le poète pas du tout taillé pour l'action
  • Les monstres variés
  • Les touches d'humour
  • Les dessins détaillés

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.