Revival — Stephen King

Paru aux éditions Albin Michel l’année dernière, Revival est le dernier roman de Stephen King. Moi qui avais adoré Docteur Sleep, j’ai sauté sur Revival pleine d’espoir… grave erreur !

Deux destins croisés

1962, un jeune pasteur méthodiste du nom de Charles Jacob s’installe dans une petite ville du Maine avec sa famille. Sur place il fait la rencontre d’un garçon de 6 ans : Jamie Morton qui porte un regard totalement émerveillé sur Charles et sa passion pour l’électricité. Suite à un accident, le pasteur soignera un des frères de Jamie grâce à un traitement expérimental basé sur l’électricité.

Les années passent, leurs chemins se séparent inévitablement.

1992, Jamie est devenu guitariste dans un groupe et également héroïnomane mais heureusement pour lui, il croise à nouveau la route du pasteur, qui n’est plus pasteur mais forain, et celui-ci le délivre de son addiction grâce à un traitement électrique.

On s’ennuie

Oui vraiment. Je ne pensais pas dire ça un jour d’un roman de Stephen King mais là franchement c’est lent, trop long, il ne se passe quasiment rien avant les 10 dernières pages et si ça n’avait pas été un Stephen King je l’aurai lâché depuis longtemps.

L’histoire du pasteur qui joue l’apprenti sorcier avec de l’électricité est assez pitoyable et même si l’auteur joue sur le côté incompris et presque magique de ces expériences, elles n’en restent pas moins pathétiques et la sauce ne prend pas, moi je n’y croyais pas.

Quant aux personnages principaux, j’ai presque eu l’impression qu’ils étaient sur-joués. Ils sonnent faux malgré tout le mal que l’auteur s’est donné pour les rendre torturés et détailler (trop) une grosse partie de leurs vies respectives.

Un roman à éviter absolument !

Revival

Auteur(s)
Stephen King
Editeur(s)
Albin Michel
Date de publication
30 septembre 2015
Site internet
ISBN
9782226319302

En résumé

Un Stephen King totalement raté. Le sujet est inintéressant, les personnages sont pathétiques et la sauce ne prend pas. J'ai été très déçue.

Les plus

  • Les 10 dernières pages

Les moins

  • Un roman sur l’électricité
  • Des personnages ratés
  • Une histoire creuse
  • On s’ennuie

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.