Projet Callidus — Nikki Owen

Paru au mois d’octobre aux éditions Super 8, Projet Callidus est la suite de Sujet 375 et le tome 2 de la trilogie de Nikki Owen.

Maria face au Projet

Maria est une femme un peu spéciale dont l’enfance est emplie de mystères. Une femme aux aptitudes hors normes, aux émotions déglinguées et qui rêve d’une vie normale à l’écart du Projet secret auquel elle est liée depuis si longtemps.

Dans ce nouveau tome, Maria va devoir affronter ses démons et faire face au Projet si elle ne veut pas finir son existence entre leurs griffes.

Aidée par son ami Balthus, sa copine Patricia et Chris, un hacker qu’elle vient de rencontrer, Maria tente de faire la lumière sur sa situation et par la même occasion de mettre à jour les sombres secrets du Projet tout en sauvant sa vie !

Mouais bof

Je suis allée au bout de ce roman sans trop avoir à me forcer mais finalement je suis assez déçue. C’est plat. C’est évident. C’est pas passionnant.

Si l’idée de base est pas mal, l’écriture fait penser à un roman pour ados et les personnages sonnent faux.

Preuve s’il en faut que le roman est plat, je n’avais même pas lu le tome 1 mais celui-ci s’est avéré totalement inutile à la compréhension. Il se passe finalement peu de choses à chaque page.

Globalement l’héroïne est plate (c’est dommage), les protagonistes sont presque des caricatures, l’action n’est en rien palpitante, oui ce roman est très décevant !

Projet Callidus

Auteur(s)
Nikki Owen
Editeur(s)
Super 8
Date de publication
16 novembre 2016
Site internet
ISBN
9782370560278

En résumé

Ce 2ème tome de la trilogie de Nikki Owen pouvait être prometteur mais il est finalement plat, les personnages sonnent faux et il ne se passe rien de palpitant. Dommage.

Les moins

  • Déjà lu en mieux ailleurs
  • Plat
  • Personnages simplistes
  • Actions évidentes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.