Pop Art — Icons That Matter

La collection Pop Art du Whitney Museum of American Art s'invite au musée Maillol

Jusqu’au 21 janvier, le musée Maillol accueille une très belle exposition sur l’art américain du 20ème siècle avec plus de 60 œuvres issues du Pop Art qui mettent en avant ce mouvement artistique majeur à travers les œuvres des maîtres en la matière comme Roy Lichtenstein ou Andy Warhol.

Les superstars du Pop Art…

Mouvement artistique qui a émergé dans l’après-guerre, le Pop Art débarque aux États Unis dans les années 50. Alors que la société de consommation se développe avec une situation économique en pleine croissance, on voit émerger ces artistes qui contestent les traditions et revendiquent l’utilisation d’objets du quotidien, de signes de la culture populaire et des techniques dérivées de la publicité, comme forme d’art.

Ainsi cette exposition met bien sûr en avant le très célèbre Andy Warhol, figure incontournable du mouvement, à travers un grand nombre d’œuvres que ce soit avec ses célébrissimes portraits sérigraphiés de Marilyn Monroe ou avec des objets directement tirés de la vie de tous les jours.

Andy Warhol, Marilyn, 1967

Roy Lichtenstein n’est pas non plus en reste et le maître des petits points, qui donnent vie à des scènes qu’on imagine sans peine tirées de comics, est également présent dans l’exposition.

Roy Lichtenstein, Explosion, 1967

…mais pas seulement !

Dans la soixantaine d’œuvres datant des années 50 à 70, on retrouve également des artistes un peu moins connus du grand public et d’autres qui ont eu plus de mal à se faire connaître de ce côté-ci de l’Atlantique.

C’est justement la grande force de cette exposition, faire découvrir le Pop Art au delà de Warhol et Lichtenstein. Ainsi dans l’exposition on découvre ou re-découvre le travail d’autres têtes d’affiche du mouvement Pop Art dont on connaît souvent l’œuvre mais pas le nom comme Robert RauschenbergJasper Johns, Claes Oldenburg et ses frites géantes nappées de ketchup, les nus féminins de Tom Wesselmann, James Rosenquist et Alex Katz.

Claes Oldenburg, French Fries and Ketchup, 1963

Et puis l’exposition permet aussi de découvrir des artistes comme George Segal ou John Wesley et quelques figures féminines du mouvement comme Rosalyn Drexler et May Stevens.

John Wesley, Compleat Fritz, 1971

Une exposition très variée

Même si tous ces artistes se revendiquent du Pop Art, ce qui frappe c’est la multitude des techniques utilisées et la grande variété des rendus. L’exposition Pop Art a le mérite de présenter plusieurs artistes et pas seulement les plus connus mais tous se retrouvent dans ce mouvement artistique.

Images incongrues, couleurs chatoyantes, critique du monde, cette exposition est une belle vue d’ensemble du mouvement ! C’est beau, parfois rigolo, d’autres fois déconcertant mais ça ne laisse pas indifférent.

Tom Wesselmann, Great American Nude #57, 1964

Musée Maillol

Adresse
61 rue de Grenelle — 75007 Paris, France
Téléphone
01 42 22 59 58
Horaires d'ouverture
Ouvert de 10h30 à 18h30, tous les jours en période d’exposition temporaire. Nocturne le vendredi jusqu’à 21h30.
Localisation
Voir sur Google Maps
Site internet

En résumé

Pop Art — Icons That Matter est une très belle exposition qui met à l'honneur ce mouvement. Superstars et artistes moins connus sont tous présents ce qui donne une bonne idée de l'ampleur du phénomène et de ses différentes formes. Car oui ce qui frappe le plus dans cette exposition c'est finalement la diversité des oeuvres, des supports, des styles. C'est une très belle exposition !

Les plus

  • Les artistes moins connus
  • Les artistes ultra connus
  • La diversité des supports
  • Coloré
  • Incongru

Les moins

  • Pas beaucoup d'explications sans l'audioguide

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.