Manuel de survie à l’usage des incapables — Thomas Gunzig

Ce roman a quelque chose de spécial c’est sûr mais pas forcément dans mes goûts !

Si le sujet est basé sur les centres commerciaux, empires de notre monde moderne, l’auteur et son histoire nous emmènent dans un monde totalement absurde voire irréel.

Licenciement malencontreux

Une des caissières du supermarché est jugée trop lente aux goûts des ses employeurs (questions de productivité). Ils décident alors de s’en séparer invoquant une relation intime avec un autre employé du magasin. La raison est évidemment bidon mais tant pis. Le jour de son licenciement elle est convoquée pour un entretien en présence est directeurs du personnel et d’un agent de sécurité mais les choses ne se déroulent pas comme prévues et… elle meurt.

Le problème c’est que cette femme avait 4 fils, des gros bras, des caïds de carrière : 4 loups gigantesques, nommés Noir, Blanc, Gros et Brun, et pas contents du tout.

Dès lors ils n’auront de cesse de partir à la recherche de celui qui a tué leur maman bien-aimée afin de le tuer, le découper en morceaux et le manger.

Dans cette quête de vengeance, ils vont faire la rencontre d’humains assez pathétiques et d’humains modifiés comme eux et cette femme mamba vert.

Une peinture de la société assez spéciale

Visiblement Thomas Gunzig aime jouer avec l’absurde, l’humour et la réalité.

Si son Manuel de survie à l’usage est incapables paru en août aux éditions Diable Vauvert a effectivement des loups et un mamba vert pas commodes comme protagonistes, il n’est pas pour autant un livre fantastique, loin de là! En effet, l’image du loup est plutôt là pour représenter l’agressivité des 4 frères.

C’est donc un roman assez particulier que nous avons ici.

Personnellement, j’ai pas accroché, je crois simplement que ce n’est pas ma tasse de thé et pas le genre de lecture que j’aime. Moi je préfère quand il y a de l’action et du suspense et ce roman n’est pas fait de cette fibre là.

Manuel de survie à l’usage des incapables

Auteur(s)
Thomas Gunzig
Editeur(s)
Au Diable Vauvert
Date de publication
21 août 2013
Site internet
ISBN
9782846264143

En résumé

Un roman basé sur le thème des centres commerciaux mais sans étude réelle de ce sujet avec des humains modifiés mais pas de suspense. Franchement j'ai pas aimé!

Les plus

  • Les personnages des loups

Les moins

  • Trop de pathétique, trop souvent
  • Le roman qui parle des centres commerciaux
  • Aucun suspense
  • Pas vraiment de réflexion profonde sur le système non plus

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.