L’horreur de Kill Creek — Scott Thomas

Un roman d'horreur très cinématographique

Scott Thomas signe ici un roman avec une jolie mise en abîme : un roman d’horreur qui réunit 4 maîtres de l’horreur pour une virée dans une maison hantée. Un beau programme qui fait froid dans le dos !

1 podcast, 4 écrivains d’horreur, 1 maison hantée

Wainwright est un amateur d’horreur et créateur d’un site internet sur lequel il propose des expériences live originales. Sa dernière lubie : réunir 4 écrivains pour une interview de 2 jours retransmise en direct. 4 écrivains d’horreur : Sam McGarver, T.C. Moore, Sebastian Cole et Daniel Slaughter. Avec chacun leur style, ils sont les maîtres de ce qui se fait de plus horrifique. Sebastian, le plus âgé, est leur modèle à tous ; Slaughter écrit pour les ados en mal de frissons ; Moore, la seule femme de la bande, mélange sexe et horreur dans ses romans et Sam, auteur d’un roman a succès et professeur le reste du temps sont les 4 protagonistes.

Ainsi tous les 4 sont réunis avec Wainwright et son assistante Kate pour passer 2 jours et la nuit d’Halloween dans la maison hantée la plus célèbre du Kansas. Le coup marketing joué par Wainwright est un succès et l’audience de son site explose. Les écrivains vedettes apprécient la publicité et tous se remettent à écrire. Tout va bien dans le meilleur des mondes ? Non.

En venant à Kill Creek, ils ont réveillé quelque chose. En partant de Kill Creek, ils n’étaient plus exactement les mêmes. Petit à petit la maison les rattrape, elle veut les faire sienne. Et ce qui ne devait être qu’une interview un peu farfelue va se transformer en lutte pour survivre.

Un roman d’horreur très cinématographique

J’ai beaucoup aimé ce roman. Scott Thomas prend le temps de nous présenter les personnages et la scène principale dans une ambiance calme mais pas sereine pour autant avant que tout dérape complètement. Les protagonistes ont tous une histoire particulière et une raison d’aller à Kill Creek et on apprécie cette profondeur donnée à chacun des personnages.

Mais les personnages de ce roman ne sont pas tous humains et la maison elle-même est une entité propre avec ses besoins et sa personnalité.

En plus des personnages, l’auteur y va fort sur les évènements et autres joyeux rebondissements sanglants. Si la première partie du roman est lente, dès Halloween tout change et on passe à la vitesse supérieure. Le lecteur n’a alors plus une seconde de répit.

Les scènes décrites et les évènements ont quelque chose de très cinématographique. Tout est dans l’enchaînement des évènements et les points de vue choisis par l’auteur et on imagine sans peine une adaptation.

J’ai beaucoup aimé ce roman, un bon livre d’horreur !

L'horreur de Kill Creek

Auteur(s)
Scott Thomas
Editeur(s)
Bragelonne
Date de publication
2 février 2021
Site internet
ISBN
9791028112363

En résumé

L'horreur de Kill Creek est un bon roman d'horreur de Scott Thomas. Avec des personnages intéressants et profonds, une maison hantée omniprésente et une écriture très cinématographique, le récit happe facilement le lecteur et l'entraîne dans une enchaînement de rebondissements tous plus inattendus les uns que les autres. Une belle réussite !

Les plus

  • Les protagonistes
  • La maison de Kill Creek
  • Les rebondissements
  • Le style cinématographique de l'auteur

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.