Les vannes connectées pour radiateurs de Netatmo by Starck

La promesse de faire des économies tout en chauffant chez soi

On vous avait déjà parlé de Netatmo avec les l’un de leur produit phare : le Healthy Home Coach qui permet de surveiller et améliorer la qualité de l’air chez soi en contrôlant divers paramètres. Aujourd’hui, il est question des vannes connectées pour radiateur qui permet de contrôler à distance la température souhaitée pour chaque radiateur dans son chez soi afin de réduire le chauffage inutile et, in fine, faire des économies.

Netatmo et ses objets connectés

Pour resituer le contexte, Netatmo est une start-up française proposant divers objets connectés. Créée en 2011, la société lance son premier produit en 2012 avec la station météo connectée et remporte plusieurs prix au CES sur différentes années.

Contrôler son chauffage par internet

Netatmo propose donc de gérer à distance ses radiateurs et de configurer un programme de chauffage pour optimiser la température selon ses activités via les deux produits de la gamme Netatmo by Starck : le thermostat connecté et les vannes connectées pour radiateur.

Ces deux produits peuvent marcher indépendamment ou ensemble selon votre installation. D’un côté, le thermostat permet de réguler le fonctionnement de votre chaudière ou pompe à chaleur ; de l’autre, les vannes permettent de mettre en marche ou arrêter chacun des radiateurs selon la température de la pièce.

Thermostat et vannes connectées de Netatmo

Mais concentrons-nous sur les vannes pour radiateurs. Il suffit de remplacer les vannes sur ses radiateurs par celles fournies par Netatmo, ainsi que le relais sur une prise électrique puis de configurer, via l’application mobile dédiée, chaque vanne selon la pièce dans laquelle elle se trouve. Lorsque la température de la pièce (captée au niveau de la vanne) descend sous la limite programmée, la vanne ouvre le flux d’eau dans le radiateur pour remonter la température de la pièce; et lorsque celle-ci revient à un niveau adéquat, la vanne ferme le flux d’eau.

Avec l’application mobile, il est donc possible de configurer la température idéale pour chaque vanne selon certains moments de la journée ou ponctuellement à distance ; et ce, même sans être chez soi si l’installation est connectée à internet. Il est alors évident que ce système peut permettre une certaine économie en évitant de chauffer pour rien quand cela n’est pas nécessaire contrairement à des vannes standard que l’on ne peut ajuster que manuellement ou parce qu’elle ne régule pas le flux d’eau selon la température de la pièce.

Pour un chauffage économique et écologique

Sur son site, Netatmo annonce une économie moyenne de 300€ par an en utilisant les vannes et le thermostat connectés (basé sur une étude allemande et calculée sur un appartement avec chauffage collectif). Netatmo propose une simulation pour calculer son économie théorique selon la configuration de son logement et le nombre de vannes connectées utilisées (avec une indication du nombre de vannes idéales et le temps d’amortissement en nombre d’hivers).

Le problème avec ce calcul d’économie est qu’il n’est valable que si le coût de chauffage est prélevé selon la consommation réelle de son habitation. Pour un particulier possédant un chauffage individuel (comme une chaudière par exemple), il n’y a pas de soucis et l’économie sera vraiment effective. Pour ce qui est d’un chauffage collectif, ça devient plus compliqué ! Si chaque habitation reliée à ce réseau ne possède pas de répartiteur de frais de chauffage (ce qui est généralement le cas dans les vieux immeubles), l’économie réalisée par un logement n’aura que peu de conséquence sur la note globale du chauffage pour l’immeuble. Mais on pourra toujours se consoler avec l’idée de réduire un peu l’empreinte carbone émise par son chauffage. C’est déjà ça…

Kit de démarrage

Le meilleur moyen de commencer à transformer votre chauffage est de prendre le kit de démarrage « Vannes connectées pour radiateurs » qui comprend deux vannes connectées, le relais sans fil, les piles pour les vannes, des autocollants pour identifier avec des couleurs vos vannes et des adaptateurs pour pouvoir être compatible avec plein de modèles différents (la taille du robinet peut varier selon les modèles de vanne).

Ensuite, il est possible de compléter son installation avec des vannes supplémentaires qui viendront s’ajouter à l’installation déjà en place. Et bien évidemment, comme indiqué précédemment, les vannes connectées peuvent être utilisées avec le thermostat connecté Netatmo si votre installation le permet (par exemple si vous avez une chaudière et/ou que vous utilisez déjà un thermostat dans votre habitation).

Installation des vannes connectées

Avant toute chose, il est nécessaire de remplir certaines conditions pour pouvoir utiliser les vannes connectées de Netatmo :

  • il faut obligatoirement un réseau wi-fi et une connexion à internet pour le contrôle à distance,
  • les radiateurs électriques ne sont pas compatibles avec les vannes,
  • seuls les radiateurs avec une vanne thermostatique sont compatibles,
  • il faut avoir du chauffage collectif ou par une chaudière à gaz, fioul, bois ou une pompe à chaleur (selon les marques compatibles),
  • il faut iOS 9 ou Android 4.2 minimum pour pouvoir utiliser l’application mobile.

Pour vous permettre de savoir si votre installation est compatible, Netatmo met à disposition une page qui vous indiquera quoi choisir parmi le thermostat et/ou les vannes connectés ; ainsi qu’un formulaire pour savoir si votre installation actuelle est compatible avec les vannes connectées.

Si tout va bien, l’installation est assez simple et plutôt rapide. Dans un premier temps, il faut télécharger l’application mobile Netatmo Energy sur l’Apple Store pour les appareils sous iOS, ou sur Google Play pour les appareils sous Android. Démarrez ensuite l’application et suivez les indications pour terminer la mise en place. La vidéo suivante montre plus précisément toutes les étapes.

Une fois que toutes vos vannes sont mises en place, vous pouvez passer à la configuration de votre installation en indiquant les températures idéales pour chaque vanne. À noter qu’il est possible, depuis l’application mobile, de calibrer les vannes et de configurer un décalage entre la température réelle de la pièce et celle indiquée par les vannes.

Optimiser le chauffage

L’application mobile permet donc de configurer son installation en planifiant jour par jour les périodes de température idéales. Plusieurs modes de chauffage sont déjà préconfigurés et appliquent une certaine température selon le type de pièce liée à chaque vanne :

  • Mode nuit : garde une température de sommeil dans les chambres et abaisse les autres pièces,
  • Mode confort : chauffe normalement les pièces habituellement occupée en journée et évite de chauffer les pièces inoccupées (par exemple les chambres)
  • Mode confort+ : chauffe encore plus certaines pièces comme la salle de bain pour un coup de boost si nécessaire
  • Mode éco : diminue la température dans toutes les pièces (utile quand il n’y a personne chez soi).

De mon côté, j’ai par exemple configuré le mode nuit un peu avant le coucher habituel jusqu’à 30 minutes avant le réveil pour enchaîner avec le mode confort+ pour réchauffer les pièces avant le réveil. En journée, le mode éco est appliqué pour éviter de chauffer pour rien, et enfin un peu avant le retour à la maison, le mode confort prépare les pièces pour arriver chez soi avec une bonne température.

Bien évidemment, il est aussi possible de contrôler à distance chacune des vannes ou la globalité exceptionnellement. Que ce soit parce qu’on ne rentre pas le soir à l’heure prévue ou qu’il faut chauffer un peu plus longtemps que d’habitude, il est possible de reprendre le contrôle et d’indiquer un coup de boost temporaire en choisissant la durée. Enfin, il est aussi possible d’indiquer une absence plus ou moins longue en déclenchant le mode absent ou hors-gel qui abaisse la température de tous les radiateurs respectivement à 12°C et 7°C afin de maintenir une température tout juste adéquate selon la situation.

Pour se rendre compte de l’optimisation mise en place, l’application mobile permet de suivre l’évolution de la température de chaque pièce sous forme d’un graphique qui indique aussi les périodes de chauffe.

Evolution de la température après la mise en place d’une vanne

Contrôler les vannes sans application

Ajustement de la température à la main sur la vanne connectée

Les vannes sont aussi contrôlables manuellement sans l’application. Chaque vanne affiche constamment la température actuelle de la pièce via un petit écran avec de l’encre électronique ce qui permet de consommer très peu d’énergie et d’avoir une durée de vie d’environ 2 ans avec les mêmes piles.

Manuellement, on peut ajuster temporairement la température en tournant d’un côté ou de l’autre la vanne pour diminuer ou augmenter la température de contrôle qui s’affichera temporairement sur l’écran. Pratique quand on veut changer vite fait la température sans devoir prendre son téléphone, ouvrir l’application et changer la température.

Mais il est aussi possible de le faire sans toucher à l’application, ni au radiateur ! Tout simplement avec la voix en utilisant l’assistant Google ou Siri (les appareils sont compatibles avec Apple HomeKit). Et là ça devient encore plus simple ; une simple phrase et l’on peut changer la température d’un radiateur ou de toute la maison.

Et ça marche vraiment ?

Je dois dire que j’aime bien tout ce qui concerne la domotique et l’idée de pouvoir programmer les périodes de chauffage ou contrôler à distance la température de son habitation me plaît bien. En déballant le kit de démarrage, on peut voir que les vannes semblent de bonne qualité et ont un design très épurés (par Starck).

Après quelque temps d’utilisation, j’ai trouvé que tout le système était assez fonctionnel et permettait vraiment d’ajuster la température de ses pièces comme il fallait. Avec les graphiques, j’ai pu voir une vrai baisse de la température quand ce n’était pas nécessaire et par conséquent une certaine économie.

Cependant, j’ai aussi remarqué un problème qu’il faut prendre en compte : ce sont les vannes qui relèvent elle-même la température et comme elles sont placés sur le tuyau d’arrivée d’eau brûlante, la température captée est toujours un peu faussée. Si en plus la vanne est positionnée trop proche des tuyaux (j’ai par exemple les tuyaux qui montent de haut en bas de la pièce en passant par le radiateur avec la vanne qui est placée entre les tuyaux et le radiateur), l’impact est encore plus grand. Il est donc vraiment nécessaire de trouver un emplacement le moins gêné par les tuyaux (ou autre source de chaleur) et d’ajuster un décalage de température par rapport à la vrai température de la pièce prise avec un thermomètre. À noter que l’ajustement de la température s’effectue pièce par pièce ce qui ne permet pas d’ajuster individuellement chaque vanne dans une même pièce (apparemment cette fonctionnalité serait en développement).

Enfin, il faudra aussi faire attention à la disposition des vannes par rapport au relais car si la liaison entre les deux est coupée ou perturbée, la vanne perd de suite de son intérêt. Ainsi, dans un très grand logement, entre les murs et les appareils électriques, la liaison radio entre le relais et les vannes peut ne pas être optimale. Pensez à bien positionner le relais au milieu de votre installation et à une distance suffisante pour capter le wi-fi.

Vous pouvez trouver le kit de démarrage pour un prix de 200€ et les vannes additionnelles pour 80€ l’unité. Le thermostat connecté est au prix de 180€. Vous pouvez commander tous ces produits sur la boutique officielle.

Vannes connectées pour radiateurs

Marque
Netatmo by Starck
Fabricant
Netatmo
Site internet

En résumé

Les vannes connectées pour radiateurs de Netatmo permettent de gérer et contrôler à distance le chauffage de son habitation avec une application plutôt facile d'accès et assez intuitive. Les configurations de pièce pré-embarquées sont pratiques et permettent d'assigner facilement chaque vanne à la pièce dans laquelle elle se trouve. J'aime beaucoup le design simple et épuré des vannes et l'affichage constant de la température en cours sur les vannes ; très pratique ! Et malgré le fait que les vannes ne captent jamais la vrai température de la pièce (comme elles sont proches des radiateurs), on peut tout de même corriger ce défaut avec l'application. Fonctionnellement, la promesse donnée est plutôt bien respectée et si l'on prend soin d'installer ces vannes sur tous ses radiateurs et de compléter le tout avec le thermostat connecté, je pense que l'économie énergétique est vraiment observable. Il faudra cependant y mettre le prix car à presque 100€ la vanne et encore plus pour le thermostat, tout le monde ne peut pas se payer un chauffage entièrement connecté chez soi.

Les plus

  • Facilité d'installation
  • Facilité de configuration avec l'application
  • Design des vannes par Starck
  • Affichage de la température constant avec de l'encre électronique
  • Planification des périodes de chauffe avec différents modes
  • Durée de vie des piles dans les vannes
  • Possibilité de basculer en mode absence longue (ou très longue)
  • Economie d'énergie et de son empreinte carbone

Les moins

  • Température captée perturbé par le radiateur et les tuyaux
  • Liaison sans fil entre les vannes et le relais peut avoir du mal dans certaines configurations
  • Demande un budget conséquent pour équiper son habitation entièrement

Commentaires 4

  • Un problème c est quand on utilise ou pas des chambres, le programme est le même pour toutes les chambres!
    Exemple, deux chambres dispo
    Des amis viennent utiliser la première la seconde est vide-> le programme géré les deux vannes de la même manière! Alors on se dit bon je basse la température de l autre manuellement mais à chaque changement de période programmée la commande renvoie un ordre à l vanne du coup les deux vannes sont systématiquement réglées de l même manier! Penible

  • Bonjour,
    Les vannes thermostatiques Netatmo sont-elles connectées au relais Netatmo?
    si oui, la vanne démarre la chaudière indépendemment de ce qu’inque le thermostat principal? exemple, dans la pièce où se trouve le thermostat, la température désiréée est de 18 degrés mais dans une autre pièce la vanne thermostatique inque 21 degrés: est-ce que la chaudière se mettra en route pour que l’autre pièce soit cauffée.
    Faut-il des vannes thermostatiques netatmo dans la pièce où se trouve le thermostat?
    merci d’avance pour votre réponse

    • Sans en être certain du tout (je n’utilise pas le thermostat connecté), il semble que les vannes et le thermostat font leur travail indépendamment. Ainsi le thermostat met en route l’eau chaude dans les tuyau en suivant sa propre consigne et les vannes sur chaque radiateur ouvre ou ferme le débit selon sa configuration propre et l’environnement où elle est. Ce serait encore à vérifier, mais je ne pense pas que les vannes déclenchent le thermostat lorsqu’elles sont besoin d’eau chaude.

      Le 1er paragraphe de cette note de blog semble aller dans ce sens : https://www.netatmo.com/blog/energie/vannes-radiateurs-guide-ultime-ameliorer-systeme-de-chauffage/

      Attention à ne compléter une installation avec thermostat connecté qu’avec des vannes vendues individuellement (pas dans les pack de démarrage) car le relai fourni avec le thermostat devrait suffire pour connecté directement les vannes (en plus du thermostat déjà connecté au relai).

    • Je corrige ma réponse précédente car il semblerait que l’on puisse indiquer au thermostat de ne pas s’arrêter tant que les vannes connectées au réseau n’ont pas atteint leur température de consigne. Pour cela, dans les réglages de l’application « énergie » il faut choisir « priorité confort ». À voir si ce mécanisme marche aussi en planification.

      PS: il faut attendre que les vannes se mettent à jour avec la dernière version pour pouvoir profiter de cette option.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.