La Trilogie Hussite, tome 1 : La Tour des Fous — Andrzej Sapkowski

Le premier tome de la saga historique étonnante de l'auteur du Sorceleur

Ce premier tome de La Trilogie Hussite, paru aux éditions Bragelonne fin 2020, nous entraîne dans un univers assez loin de celui du Sorceleur. Ici, Andrzej Sapkowski nous propose un roman historique avec un peu de fantastique, sans Geralt de Riv, qui prend place durant les croisades contre les Hussites. Ces croisades, qui eurent lieu en Europe au 15ème siècle, étaient des campagnes militaires menées par les féodaux et l’église catholique contre les paysans et des partisans de Jan Hus de Bohême.

Les ennuis de Reynevan

Reinmar von Bieulau, surnommé Reynevan, est un jeune homme plein de fougue, notamment lorsqu’il s’agit de la gente féminine. Herboriste, médecin avec quelques aptitudes en tant que magicien, il est follement épris de la belle Adèle. Mais voilà qu’un beau jour, alors qu’il s’occupait à passer du bon temps avec la demoiselle, les frères de son mari débarquent.

Il fuit. Seul. Abandonnant sa douce à ses beau-frères. Que faire d’autre en pareilles circonstances ? Mais les frères Stercza voient rouge et ils n’en ont pas terminé avec lui. Rapidement des rumeurs circulent, Reynevan serait un infâme magicien, un hérétique, qui aurait jeté un sort à la belle et douce Adèle pour l’attirer dans son lit. Reynevan aveuglé par l’amour ne pense qu’à une chose : sauver celle qu’il pense être l’amour de sa vie pour s’enfuir avec elle loin des terribles Stercza.

C’est de début des ennuis pour le joli-cœur et naïf Reynevan ! Lors de sa fuite/quête Reynevan va rencontrer plus d’une difficulté. Il se prend en pleine tête la tension politique et idéologique qui règne en Europe à cette époque. Le climat est à la méfiance, les espions sont légion, les complots aussi, les morts se succèdent sur sa route. Les poursuivants de Reynevan sont de plus en plus nombreux, heureusement pour lui il semble pouvoir compter sur deux acolytes croisés en chemin, Charley et Samson, aussi mystérieux que redoutables, pour veiller sur sa vie !

Une fresque historique, un soupçon de fantastique

Le roman est un roman historique avec un peu de fantastique. Je m’attendais à un roman fantastique un peu historique, ce n’est clairement pas le cas. Il faut attendre quasiment le dernier quart du roman pour qu’on parle réellement de magie et des créatures fantastiques, les trois premiers quarts sont clairement plus terre à terre.

J’ai bien aimé la période à laquelle se situe cette épopée puisque j’ai appris plein de choses sur les croisades Hussites lors de ma lecture. J’ai bien aimé la méthode de l’auteur pour amener le contexte historique via le parcours du protagoniste. C’est assez bien fait puisque le lecteur comprend la gravité de la situation en même temps que Reynevan. Mais attention c’est quand même assez complexe, les personnages étant très nombreux !

Si le contexte est chouette, en pratique c’est long ! J’ai eu du mal à avancer ma lecture jusqu’aux 3/4 du livre. C’est lent. Il se passe des petits rebondissements très souvent mais j’ai eu du mal à voir où on allait. J’ai eu l’impression que la présentation des personnages était trop longue, trop lente.

En plus, j’avais envie de lire du fantastique… Reynevan étant censé être un peu magicien, j’avais hâte d’en lire plus sur ses prouesses à ce niveau. Finalement, ce n’est vraiment qu’à la fin de ce premier tome que j’ai apprécié l’histoire ! J’ai faillit abandonner ma lecture, déçue mais je me suis accrochée, je suis passée outre les trop nombreux textes en latin qui ponctuent l’histoire, je suis passée outre la lenteur et j’ai bien fait parce que j’ai terminé ce roman sur une bonne impression avec l’envie de lire la suite !

La Trilogie Hussite, tome 1 : La Tour des Fous

Auteur(s)
Andrzej Sapkowski
Editeur(s)
Bragelonne
Date de publication
17 novembre 2020
Site internet
ISBN
9791028121006

En résumé

J'ai un avis mitigé sur ce premier tome. Je voulais plus de fantastique, c'est clairement un livre axé sur l'histoire, je l'ai trouvé lent à décoller avec un placement du décor et des protagonistes trop long et j'ai eu du mal à avancer dans ma lecture. Pourtant, j'ai terminé le livre avec une bonne impression et je pense que la suite me plaira davantage.

Les plus

  • Le personnage principal naïf
  • Contexte historique intéressant
  • Le dernier quart du roman
  • Les touches de fantastique

Les moins

  • Beaucoup de textes en latin
  • Lent
  • Situation politique complexe
  • Loin de l'univers du Sorceleur

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.