La Petite Mort, T3 : Le Domaine des Vieux — Davy Mourier

La Petite Mort revient hanter les rayons de livres avec ce tome 3 de Davy Mourier paru aux éditions Delcourt.

La fin : l’âge adulte

Voilà on a suivi la Petite Mort durant son enfance, son adolescence, la voilà maintenant adulte. Fini l’insouciance, la Petite Mort doit maintenant construire une famille, payer les dettes laissées par ses ainés et faucher des âmes.

Une femme est envoyée à la Petite Mort, sa femme, celle avec laquelle il doit fonder une famille, même s’ils ne se connaissent pas. Parallèlement, le comptable de la Death Corp vient lui réclamer de payer son impôt sur le revenant et le droit de succession à la fauche. La Petite Mort en fait des crises d’angoisse. Pas facile d’être adulte!

Une bonne continuité

Ce nouveau tome est totalement dans la lignée des deux précédents, on y retrouve l’humour bien particulier de Davy Mourier avec délectation, les pages de l’histoire sont comme d’habitudes entrecoupées de fausses publicités, de sketchs mettant en scène Hello Kittu, de lettres, de dessins… pour rendre l’histoire encore plus vivante morte.

La Petite Mort, cette mini faucheuse qui voulait simplement vivre normalement et devenir fleuriste va maintenant crouler sous les responsabilités que son poste et sa qualité d’adulte responsable impliquent mais toujours avec les mignons petits dessins de Davy Mourier.

La Petite Mort, T3 : Le Domaine des Vieux

Auteur(s)
Davy Mourier
Editeur(s)
Delcourt
Date de publication
13 octobre 2015
Site internet
ISBN
978-2-7560-7113-8

En résumé

Le tome 3 clôture cette série sur le même ton que les deux premiers opus, avec beaucoup d'humour. On y découvre cette fois-ci la Petite Mort en version adulte qui doit faire face à ses responsabilités.

Les plus

  • Les fausses pubs
  • Les jeux de mots
  • Les dessins
  • L'humour

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.