Catan — Pirates & Découvreurs

Une extension pour changer la façon de jouer au jeu de base

Catan est un jeu de société incontournable dans cette nouvelle génération qui a commencé il y a quelques années. Je vous en ai déjà parlé il y a quelques jours (lire l’article ici) et j’expliquais qu’avec une mécanique simple et fluide, son aspect tactique mais accessible pour toute la famille, Catan était un must-have à avoir dans son armoire à jeux de société.

Mais malgré tout, quelques points négatifs pouvait aussi rendre des parties moins bonnes. C’est là que les extensions entrent en jeu et modifient le jeu de base en améliorant certaines mécaniques finalement pas si bonne que cela, ou en ajoutant de nouvelles règles, stratégies, moyens de gagner, …

L’extension Pirates & Découvreurs est en fait la quatrième grosse extension du jeu de base et est sorti en juin 2013. Il faut donc obligatoirement avoir déjà au moins le jeu de base pour pouvoir y jouer. Toujours destiné pour 2 à 4 joueurs, les parties durent de 30 minutes à deux heures pour les plus complexes.

Qu’est-ce que ça change ?

Le plus gros changement se situe au niveau du plateau de jeu lui-même. Fini la seule et unique petite île sur laquelle tous les joueurs se marchent sur les pieds ; maintenant il est temps de voir plus loin, par delà les mers et les océans ! En fait, le plateau s’agrandit pour ajouter deux nouvelles îles en plus de celle initiale (qui est un peu remanier pour l’occasion). Ces îles

Ensuite il n’est plus question de gagner des points de victoire uniquement en construisant des colonies et des villes. La victoire se joue maintenant sur différentes missions où l’on demande — en plus de continuer à s’étendre sur la terre ferme — d’aller chercher diverses ressources pour les habitants de l’île. Plus vous en rapportez, plus vous gagnez des points de victoires au détriment de vos adversaires !

Enfin, l’or fait son apparition comme ressource récupérable et utilisable afin de se sortir de situation de blocage. Avant quand on n’obtenait aucune ressource au tirage aux dés, c’était tant pis pour soi. Maintenant, on reçoit une compensation d’une pièce d’or que l’on peut ensuite dépenser contre des ressources (deux fois pendant son tour, on peut échanger deux pièces d’or contre n’importe quelle autre ressource) ou pour échapper aux pirates.

Plateau de jeu de l’extension Catan, Pirates & Découvreurs

Explorez de nouveaux continents

L’extension vient avec cinq scénarios qui permettent d’appréhender progressivement les nouvelles règles et mécaniques de jeu.

On commence par le scénario d’introduction où l’on apprend à se déplacer en bateau, découvrir les nouvelles îles et s’y installer pour établir de nouvelles colonies. Désormais, les villes n’existent plus et sont remplacées par les colonies portuaires qui ne peuvent être placées qu’à l’intersection de la terre et de la mer et permettent de fabriquer des bateaux (jusqu’à trois simultanément par joueur). Ces bateaux se déplacent ensuite le long des tuiles mer pour aller découvrir les nouvelles îles. En effet les tuiles de celles-ci ne sont dévoilées qu’au fur et à mesure qu’un bateau y arrive à proximité ce qui ajoute un peu de suspens.

Globalement, le principe du tour reste à peu près le même :

  1. Le joueur actif tire les dés et les colonies ou colonies portuaires adjacentes aux tuiles désignées par le total des chiffres font gagner une ressource chacune pour les joueurs concernés. Les malchanceux n’ayant rien obtenus, reçoivent à la place une pièce d’or (sauf si les pirates se réveillent en obtenant un 7).
  2. Le joueur actif peut construire et échanger avec les autres joueurs ou la réserve autant de fois qu’il le désire. L’échange avec la banque est maintenant en permanence au taux de 3 pour 1, et il peut deux fois maximum échanger deux pièces d’or contre une ressource.
  3. Le joueur actif peut déplacer ses bateaux comme il le souhaite en utilisant pour chacun d’eux jusqu’à 4 déplacements maritimes (un déplacement correspond au déplacement d’un bateau sur une arrête d’une tuile mer vers une arrête adjacente). Il est aussi possible d’acheter une fois par bateau deux déplacements bonus avec des ressources.
  4. Lorsque tous les bateaux du joueur actifs ont été déplacés, le tour se termine et la main passe au joueur suivant.

Afin de pouvoir découvrir des tuiles cachées des nouvelles îles, il faut avoir un bateau mais aussi un jeton colon que l’on placera dans le bateau. Lorsqu’un bateau touche une tuile non découverte, il arrête immédiatement son déplacement et la tuile est retournée pour découvrir ce qu’elle représente. Si c’est une tuile terre, le joueur reçoit une ressource correspondante et pourra, s’il le souhaite, faire débarquer son jeton colon de son bateau sur la terre ferme pour construire une colonie portuaire et ainsi commencer à s’étendre sur cette nouvelle île.

Ce premier scénario, finalement assez rapide mais qui introduit les bases de ces nouvelles règles, se termine lorsqu’un joueur cumule 8 points de victoire. Les seules possibilités d’en avoir étant en construisant des colonies (1 point de victoire) et les colonies portuaires (2 points de victoire), la direction stratégique est assez simple.

Les coûts en ressources des différentes constructions

Trouvez de nouvelles ressources

Les scénarios suivants ajoutent chacun une nouvelle façon d’obtenir des points de victoires. En gardant le principe d’exploration des nouvelles îles, on y ajoute le principe de missions. Chacune d’entre elles est représentée par une fiche mission sur laquelle est indiquée le nombre de points de victoire par rapport aux objectifs réalisés. Ces missions sont les suivantes :

  • Les repaires des pirates : certaines tuiles sont des rivières d’or que l’on peut conquérir des mains de pirates. Les joueurs peuvent y déposer des jetons unités (qui se transportent 2 par 2 avec les bateaux) ; dès que 3 jetons sont dessus, la rivière est capturée et tous les joueurs ayant participé à sa capture avance d’un objectif sur la fiche mission correspondante. La tuile devient ensuite productrice de ressource en or (2 pièces d’or si le chiffre correspondant est tiré aux dés).
  • Du poisson pour Catane : les colons demandent du poisson ! Certaines tuiles mer cachées sont remplacées par des tuiles mer avec du poisson. Quand une de ces tuiles est découverte, un banc de poisson avec un chiffre est découvert. Une fois par tour les joueurs peuvent tenter de faire apparaître un banc de poisson en lançant un dé ; si le chiffre correspond à un des bancs de poisson du plateau de jeu, celui-ci est repéré et on y place un jeton bancs de poisson. À partir de ce moment là, n’importe quel joueur peut venir pêcher les poissons à l’aide d’un de ses bateaux, qu’il doit ensuite ramener au port principal du plateau de jeu (c’est une tuile spéciale qui est ajoutée en début de partie). Pour chaque banc récupéré et ramené, le joueur avance d’un objectif sur la fiche de mission correspondante.
  • Des épices pour Catane : les colons veulent maintenant des épices ! Certaines tuiles cachées des nouvelles îles sont remplacées par des tuiles épices. Lorsque l’une d’elles est dévoilée, on y place un jeton épice pour chaque joueur. Ces derniers ont ensuite la possibilité d’aller chercher son sac personnel en le remplaçant par un jeton unité pour le ramener au port principal du plateau de jeu. Chaque jeton épice ramené à bon port fait avancer d’un objectif le joueur en question sur la fiche de mission correspondante. De plus, chaque joueur ayant laissé un jeton unité à la place du jeton épice obtient un bonus permanent pour le reste de la partie (déplacement supplémentaire pour ses bateaux, échange d’une ressource contre une pièce d’or, ou encore augmentation de chance de chasser les pirates).
Exemple de tuiles banc de poissons et épices

Chacun de ces trois scénarios se termine dès qu’un joueur obtient respectivement 12 points pour le premier et 15 points pour les autres.

Mais il ne faut pas oublier les pirates qui font leur entrer dans ces scénarios. Dès qu’un joueur tire un 7 aux dés, aucune ressource ni pièce d’or ne sont produites, et il place le bateau pirate correspondant à sa couleur sur une tuile mer disponible (tout autre bateau pirate d’un adversaire est retiré du plateau de jeu). Celle-ci ne produira plus de poisson et tous les bateaux des adversaires doivent payer une taxe de passage pour emprunter un chemin maritime sur cette tuile (une pièce d’or pour entrer et sortir de la tuile). Comme d’habitude, les pirates peuvent donner un avantage tactique en bloquant des voies maritimes ou des ressources que d’autres joueurs convoitaient.

Pirates & Découvreurs

C’est le nom du dernier scénario qui regroupe en fait tous les autres. Là c’est la vraie grosse partie, celle qui dure deux bonnes heures à 4 joueurs. Afin de ne pas trop être perdus, il faut d’abord bien appréhender chacun des autres scénarios pour pouvoir adapter sa stratégie plus facilement et ne pas être perdus avec toutes les possibilités pour gagner des points de victoires.

Dans ce scénario, la partie s’arrête lorsqu’un joueur obtient 17 points de victoire. Et autant le dire tout de suite, il faut bien suivre ce qu’il se passe parce que ce n’est pas forcément évident de savoir à tout moment les points de victoire de chaque joueur. Mais la partie devient vraiment intéressante en offrant plusieurs possibilités de gagner pour soi ou pour les autres et il faut donc être vigilant aux stratégies que les adversaires vont employer. Et comme le nombre de points de victoire est assez élevé, on est obligé de participer aux missions proposées.

Fiches de progression pour les trois missions disponibles dans l’extension

Comme pour le jeu de base, la mise en place du plateau de jeu en début de partie est tiré aléatoirement afin d’avoir des parties qui diffèrent les unes des autres et pour lesquelles il faut adapter sa stratégie en conséquence. Autant j’ai trouvé qu’on pouvait avoir quelques frustrations sur le jeu de base (même s’il reste excellent), j’ai beaucoup apprécié les changements apportés qui corrige certains défauts du jeu de base et les nouvelles mécaniques de jeu qui donne finalement un nouveau jeu. Cependant, plus de règles veut aussi dire plus complexe et il me semble pour le coup peut-être moins facile d’accès pour les très jeunes enfants (ou alors il faut retirer/simplifier certaines règles).

Le jeu est disponible dans les magasins spécialisés aux alentours de 40€.

Catan — Pirates & Découvreurs

Auteur(s)
Klaus Teuber — Benjamin Teuber
Editeur(s)
Z-Man Games
Site internet
Nombre de joueurs
Entre 2 et 4 joueurs

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.