Harry Potter: Hogwarts Mystery

Un jeu qui aurait pu être bien mais qui est seulement extrêmement frustrant !

Hogwarts Mystery est un jeu mobile gratuit sur le thème de Harry Potter lancé en avril. Disponible sur l’App Store et Google Play, ce RPG nous promet de vivre l’expérience d’être un petit sorcier qui étudie dans la célèbre école de Poudlard.

Tout commence par une lettre…

L’histoire se déroule avant que le célèbre Harry Potter foule les pavés de la non moins célèbre école de magie.

Comme tout sorcier en devenir, on reçoit un hibou porteur d’une lettre nous annonçant notre inscription à Poudlard. De là, le joueur peut créer son personnage à partir d’une poignée de caractéristiques disponibles et puis arrive le fameux choix de la maison que l’on veut intégrer, Choixpeau Magique à l’appui.

Cette jeune graine de sorcier que nous incarnons va, comme Harry Potter des années plus tard, suivre des cours pour apprendre à créer des potions, à enfourcher un balai et à jeter des sortilèges. Chaque compétence acquise débloquera de nouveaux attributs, de nouveaux sorts à apprendre, de nouvelles missions à compléter. Alors évidemment nous ne jouons pas n’importe quel sorcier ou n’importe quelle sorcière. En effet, notre personnage est à Poudlard pour étudier mais espère aussi secrètement retrouver son frère disparu que tout le monde semble connaître dans l’école y compris les professeurs comme Severus Rogue ou McGonagall !

…et termine avec un gameplay pourri

Premièrement, il faut avouer que les graphismes du jeu sont plutôt agréables. L’ambiance sonore nous rappelle bien celle du film et globalement on se sent à Poudlard avec des références aux livres/films. Il paraît qu’il y a quelques petites incohérences historiques mais seuls les grands fans de la saga semblent s’en rendre compte. Moi j’étais assez contente du rendu global.

Au lancement du jeu, première déception, ce n’est pas le Choixpeau Magique qui décide de nous orienter vers telle ou telle maison mais bien le joueur qui choisi. Bref, ma petite sorcière est allée chez Gryffondor, elle est devenue amie avec une certaine Rowan qui passe son temps à dévorer des livres de magie et ensemble nous sommes allées à notre premier cours de sortilèges pour apprendre Lumos avec le professeur Flitwick. Pour cela, le joueur doit tapoter son écran de téléphone sur les objets en surbrillance pour avancer dans le cours.

Et après ce premier cours, brillamment suivi, où je suis devenue la chouchoute du prof : rien. Oui réellement rien. C’est le moment où le joueur découvre qu’à chaque fois qu’il tapote un objet en surbrillance il dépense de l’énergie. Cette énergie c’est la bête noire du jeu. On dispose d’une vingtaine de billes d’énergie (le nombre total augmente un peu en avançant dans l’histoire) et une fois dépensées, il faut attendre 4 longues minutes pour récupérer une nouvelle bille ! On dispose également de gemmes, qui une fois cumulées (c’est long) permettent d’acquérir un petit stock d’énergie et de pièces d’or qui ne servent pas à grand chose. Il va de soit, qu’il est totalement possible d’acheter les petites billes d’énergie, des gemmes, et des pièces, avec du vrai argent. Évidemment.

Alors ma première année à Poudlard en tant que sorcière était une succession de quelques minutes de jeu, de plusieurs heures d’attente pour assister à des cours de vol, de potions et de sortilèges tout en me faisant détester par Merula, la bad girl de ma promotion qui me déteste je ne sais pas pourquoi. Hormis de trop rares combats et quelques petites séquences où l’on rencontre de nouveaux amis, cette année 1 était ennuyeuse.

Je me suis accrochée pour commencer l’année 2. Nouveaux sorts. Nouvelles zones du jeu débloquées. Nouveaux amis. Des combats un peu plus nombreux. Une intrigue qui avance un peu plus régulièrement, avec des choix de dialogues, sans demander de l’énergie mais en suivant des dialogues. J’avoue, moins m’ennuyer dans cette année en cours et en plus ma sorcière bosse à l’infirmerie avec madame Pomfresh, ça change des cours !

Un jeu extrêmement frustrant !

Hogwarts Mystery, attendu par beaucoup car relatif à l’univers de Harry Potter, en a déçu plus d’un. Pourtant il y a de bonnes idées comme l’intrigue qui n’est pas trop mal jusqu’ici, l’univers, les décors, le visuel en général, l’ambiance sonore… mais tout ça est gâché par ce gameplay frustrant.

Les actions sont très limitées, on ne peut pas interagir avec tous les personnages, on ne peut se lancer dans une mission que lorsque le compte à rebours la débloquant est terminé, on est coincé en permanence par une pénurie de billes d’énergie (même si on peut en choper quelques unes cachées dans le décor) et les cours sont très répétitifs.

Je vais m’accrocher encore un peu par curiosité vis à vis de l’intrigue mais je vais sûrement abandonner sous peu. Dommage parce que j’aurais vraiment aimé qu’il soit bien ce jeu. Pour une fois que je jouais sur mobile !

Harry Potter: Hogwarts Mystery

Auteur(s)
Jam City
Producteur(s)
Portkey Games
Date de publication
25 avril 2018
Site internet
Nombre de joueurs
1 joueur

En résumé

Harry Potter: Hogwarts Mystery aurait pu être un bon jeu. Le design est soigné et agréable et l'ambiance nous emmène bien à Poudlard avec une intrigue prometteuse. Pourtant, le jeu est frustrant à cause d'un gameplay réellement mauvais qui bloque le joueur et le force à attendre ou payer et qui est en plus assez répétitif. C'est dommage !

Les plus

  • Les graphismes
  • L'ambiance
  • L'intrigue

Les moins

  • Prise en otage du joueur
  • Trop de temps d'attente
  • Trop répétitif
  • Pas beaucoup d’interactions possibles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Epingler sur Pinterest

Partager