Horizon Zero Dawn

Un jeu palpitant dans un monde ouvert magnifique

Ça fait un petit moment que cette pépite qu’est Horizon Zero Dawn, développée par Guerilla Games et publiée par Sony Interactive Entertainment a vu le jour. Voilà c’est fait, j’ai moi aussi succombé au charme de cette bombe vidéoludique !

Dans un futur lointain

Notre civilisation s’est éteinte depuis bien longtemps. Dans un univers post-apocalyptique, la nature a repris ses droits et les constructions de notre ère se perdent sous la luxuriante végétation. Les hommes foulent toujours le sol de la Terre mais, organisés en tribus, ils sont revenus à une vie plus primitive. Ils ne sont plus les maîtres incontestés et doivent faire fasse quotidiennement aux attaques des machines : des créatures de métal à l’apparence animale.

C’est dans cet environnement que vit Aloy, paria de sa tribu depuis sa naissance, cette jeune femme a appris très tôt à se débrouiller dans la nature. Chasseuse agile, intelligente et redoutable, son destin va l’emmener au delà des frontières de son clan. Guidée par le besoin de découvrir ses origines et notamment l’identité de sa mère, la jeune femme va parcourir le vaste monde, rencontrer et affronter d’autres tribus, et se défendre contre des machines impitoyables.

Cette quête personnelle se transformera peu à peu et Aloy va progressivement comprendre qu’une lutte essentielle l’attend. Un voyage initiatique pour découvrir d’où viennent les machines et qui étaient les Anciens dont les vestiges sont encore visibles sous la végétation. Elle va découvrir qu’une catastrophe approche, une catastrophe déjà survenue dans le passé, une catastrophe qu’elle seule peut endiguer.

Un monde ouvert splendide

Au delà de l’histoire et du gameplay, ce monde que foule Aloy est splendide. Les différentes zones de la carte plongent le joueur dans un environnement différent. Ainsi on passe des zones sèches et rocailleuses à des forêts luxuriantes ou des montagnes aux neiges éternelles. C’est magnifique et très dépaysant !

Chaque type d’environnement est composé de sa propre flore mais également d’une faune spécifique. Si certaines espèces sont présentes presque partout, d’autres machines se font plus rares et ne sont observables que sur les plus hauts sommets ou dans les plaines les plus arides.

Ainsi chaque heure de jeu diffère de la précédente, chaque quête ravit les yeux et chaque arbre peut cacher une machine hostile qu’il faudra bien affronter ou fuir à toutes jambes !

Mais au delà des plantes et machines, il y a aussi un grand nombre de ressources utiles à Aloy, comme de petits animaux ou des plantes à cueillir qui l’aideront à confectionner des armes et vêtements ou simplement à commercer avec les marchants. La chasseuse aura aussi l’occasion de découvrir des vestiges des Anciens, immeubles d’autrefois, couverts de mousse et devenu terrain de jeu pour lapins et sangliers et machines cracheuses de feu ; carcasses de voitures rongées par la rouille et le temps abandonnés dans l’indifférence de tous ; petits objets du quotidien des Anciens devenus objets sacrés comme de simple mugs élevés au rang de réceptacles sacrés. J’ai beaucoup aimé ce décalage entre les objets les plus simples issus de la civilisation oubliée des Anciens et leur interprétation dans cette nouvelle civilisation.

Une quête épique

Au niveau du gameplay, jouer Aloy est génial ! Si les débuts de la jeune femme sont hésitants, très vite on acquiert des points de compétence qui permettent l’apprentissage de nouvelles capacités afin d’améliorer la précision au tir à l’arc, augmenter le nombre de coups critiques au corps à corps, accroître sa furtivité… Chaque rencontre avec une nouvelle machine, lui permet également de renforcer ses connaissances afin de trouver rapidement les points faibles lors d’un combat ou d’une attaque furtive ou encore de récupérer des objets qui lui permettront d’améliorer des tenues et armes avec des capacités spéciale. La belle Aloy peut aussi acheter son équipement et ses armes auprès des vendeurs même s’il on peut regretter le nombre assez limité de pièces d’équipement qu’on peut acheter.

Toutes ces aptitudes ne seront pas de trop pour survivre dans ce monde très hostile ! Rares sont les zones de la carte où l’on peut se poser tranquillement et même les feux de camps, points de sauvegarde, sont souvent encerclés de machines prêtent à vous bondir dessus. Comme Aloy, le joueur doit en permanence rester sur ses gardes et être toujours prêt à se soigner car les attaques sont très nombreuses !

Niveau scénario, l’histoire est également géniale, pleine de surprises, plein de rebondissements et merveilleusement bien racontée à travers les découvertes d’Aloy. Que ce soit grâce à des témoignages écrits ou enregistrés des Anciens trouvés aux détours d’une des nombreuses quêtes secondaires ou grâce à l’histoire principale, peu à peu, le joueur, comme l’héroïne, comprend à la fois comment et pourquoi notre civilisation est arrivée à sa fin tout en en apprenant plus sur les origines d’Aloy.

Dans Horizon Zero Dawn, on incarne une héroïne badass, on combat des monstres 10 fois plus grand qu’Aloy, on tremble en même temps que la manette PS4 lorsqu’un ennemi approche, on frissonne en découvrant des témoignages audios des anciens habitants de la Terre et on s’émerveille en admirant la vue au sommet d’une montagne.

Horizon Zero Dawn

Auteur(s)
Guerrilla Games
Editeur(s)
Sony Interactive Entertainment
Date de publication
28 février 2017
Site internet
Nombre de joueurs
1 joueur

En résumé

Horizon Zero Dawn est un jeu d'aventure magnifique, épique et passionnant. On y incarne Aloy, une jeune chasseuse, dans un monde ouverte gigantesque post-apocalyptique bien après notre ère. Un monde où nous avons été oubliés, un monde qui cache bien des secrets que l'intrépide Aloy va devoir dévoiler.

Les plus

  • Le personnage d'Aloy
  • Les environnements/décors variés
  • L'intrigue qui se dévoile progressivement
  • Le gameplay très agréable à jouer
  • Le jeu est magnifique
  • Les machines

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.