Far Cry Primal

Encore un Far Cry ! Oui mais cette fois-ci l’histoire se déroule dans un monde préhistorique. Pas de flingues mais des gourdins et des flèches ! Moi qui évite les jeux avec des pistolets et encore plus les vues à la première personne, c’est le premier Far Cry auquel je joue !

Le monde impitoyable d’Oros

Takkar est le dernier encore en vie de son groupe de chasseurs. Pour survivre il va devoir dompter ce monde préhistorique peut hospitalier : chasser sa nourriture, se soigner avec des plantes, se défendre avec des armes archaïques. Mais dans ce monde, survivre seul est tout simplement impossible et Takkar devra pour cela réunir les Wenjas isolés dans le monde d’Oros. Chacun lui apportant ses connaissances et permettant ainsi à la tribu de survivre.

Mais dans Oros, les animaux sauvages tels que les mammouths, les tigres à dents de sabre, les loups ou même les serpents ne sont pas les seuls dangers !

Les Wenjas ne sont pas la seule tribu qui vit dans ce lieu ! Les Udams dirigés par le terrible Ull sont des ennemis redoutables, grands, forts, impitoyables qui chassent les Wenjas et les Izilas qui maîtrisent le feu et font des sacrifices des Wenjas ne vont pas non plus leur faciliter la tâche !

Un univers magnifique, un jeu prenant

Ce qui frappe dès les premières minutes de jeu c’est la beauté des lieux, les détails apportés à tourtes les plantes et aux diverses races d’animaux qui peuplent Oros. Le joueur passe de plaines verdoyantes, des forêts sombres infestées de loups sanguinaires, des rivières où les crocodiles règnent en maîtres, à des montages enneigées où la survie reste précaire ! C’est magnifique et très varié !

Quant aux différents peuples d’Oros, ils disposent chacun d’un langage qui leur est propre totalement inventé par les créateurs du jeu ! Pas d’anglais. Pas de français au programme. Mais des sons gutturaux qui rendent le jeu encore plus plausible et immersif !

Au final, j’ai adoré ce Far Cry, mon premier !

Oui vraiment, j’étais dedans et j’en ai presque oublié la vue à la première personne que je n’aime pas !

J’étais Takkar ! J’étais un chasseur ! J’ai domestiqué un ours des cavernes sanguinaire pour en faire mon animal de compagnie. J’ai composé ma tribu avec des Wenjas éparpillés dans Oros. J’ai combattu des ennemis impitoyables dans des contrées inhospitalières. J’ai fabriqué des sagaies, des flèches, des gourdins, des bombes pour m’aider à chasser et à me défendre. J’ai exploré des cavernes et les plus hauts sommets. J’ai conquis Oros ! C’était génial !

Far Cry Primal

Auteur(s)
Ubisoft
Date de publication
22 février 2016
Site internet
Nombre de joueurs
1 joueur

En résumé

Voilà un Far Cry bien différent des précédents qui nous entraine dans un monde préhistorique où mêmes les pâquerettes peuvent vous tuer! C'est un jeu extrêmement détaillé dans un monde très immersif. Un super jeu!

Les plus

  • Les langages
  • Les paysages
  • La faune
  • La domestication des animaux
  • Les quêtes variées
  • Les autres tribus
  • Un monde très vaste

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.