Alphonse Mucha

Le maître de l'art nouveau au musée du Luxembourg

C’est une exposition toute en élégance, consacrée au maître de l’art nouveau Alphonse Mucha, que nous propose le musée du Luxembourg jusqu’au 27 janvier 2019.

Un artiste aux multiples facettes

On connaît souvent Mucha pour ses magnifiques affiches publicitaires qui l’ancrent profondément dans le style art nouveau dont il fut une figure de proue. On connaît moins toute l’étendue de son art.

En plus de ses œuvres les plus caractéristiques, l’exposition nous permet également de découvrir ses photographies, ses peintures mais aussi les bijoux qu’il a réalisé. On découvre également qu’au-delà des affiches publicitaires aux sujets légers, Alphonse Mucha, né en Moravie (actuellement située en République Tchèque) a eu à cœur de dépeindre aussi l’histoire et la civilisation du peuple tchèque et des peuples slaves.

Mucha et l’art nouveau

C’est avec ses créations les plus populaires que commence cette magnifique exposition. Des affiches publicitaires où le graphiste s’inspire d’une variété d’influences : japonaises, celtiques, islamiques, grecques, gothiques et même rococos. Courbes, motifs géométriques, fleurs et feuilles, couleurs pastels et jolie jeunes femmes au teint de porcelaine sont des éléments qui constituent les œuvres. L’ensemble, hétéroclite en théorie, créé une ambiance bien particulière et reconnaissable entre mille. J’ai beaucoup aimé aussi le fait que Mucha utilise un trait noir pour détourer ses personnages avec un rendu finalement assez proche de la ligne claire de la BD mais sublimé par un décor foisonnant.

À gauche : la Dame aux camélias (1896, affiche, lithographie en couleur). À droite : Gismonda (1894, affiche, lithographie en couleur)

Les affiches et objets publicitaires pour des pièces de théâtre avec Sarah Bernhardt en premier rôle, pour des maisons de champagne comme Ruinart ou Moët & Chandon ou encore pour LU sont évidemment splendides et je trouve fascinant de constater qu’aujourd’hui encore Mucha détonne par ce style hors normes.

J’ai particulièrement apprécié la douceur qui se dégage de ces œuvres, que ce soit les affiches, les objets publicitaires ou même les jolis bijoux et j’ai eu un gros coup de cœur pour plusieurs de ses séries que j’ai trouvé très poétiques Les saisons, Les Arts ou encore celle plus mystique La Lune et les Étoiles.

De gauche à droite : une partie de la série Les Saisons avec Le Printemps, L’Été et L’Automne (1896, lithographie en couleur)

Plein de belles découvertes

En plus de ces lithographies les plus célèbres, on découvre plein de belles études préparatoires à la création des lithographies mais aussi des photos de quelques unes de ces modèles, tout l’étendue de son travail lié à l’Exposition Universelle de Paris de 1900, son travail de décoration dans la bijouterie Georges Fouquet, des dessins de costumes pour des pièces de théâtre et puis surtout son travail plus engagé d’après 1910.

À gauche : Hamlet (1899, affiche, lithographie en couleur). À droite : carton pour Hamlet (1899, fusain sur papier-calque)

Toujours dans le style art nouveau, Mucha expose des scènes qui dépeignent l’histoire et la civilisation de son peuple avec de très belles toiles immenses.

Dessins finaux du vitrail de la cathédrale Saint-Guy à Prague. En haut : panneaux représentant les saints Cyrille et Méthode, au centre : panneaux représentant sainte Ludmila, en bas : panneaux représentant saint Venceslas, duc de Bohême, agenouillé près de sa grand-mère, sainte Ludmila (1931, encre et aquarelle sur papier)

J’ai beaucoup apprécié cette exposition du musée du Luxembourg, dont l’entrée est à 13€ (tarif plein), qui, à travers les 195 œuvres exposées, montre le travail le plus fameux de l’artiste mais aussi ses réalisations moins connues. On apprend toute l’étendue de son talent. On découvre la richesse de son œuvre. Et puis moi j’adore l’art nouveau et j’ai vraiment aimé me plonger dans l’univers féerique, coloré mais aussi parfois engagé d’Alphonse Mucha.

De gauche à droite : La Lune et les étoiles ; étude pour Clair de Lune, étude pour l’Étoile du soir, étude pour l’Étoile polaire, étude pour l’Étoile du matin (1902, aquarelle sur esquisse lithographiée sur papier)

Musée du Luxembourg

Adresse
19 rue Vaugirard — 75006 Paris, France
Téléphone
01 40 13 62 00
Horaires d'ouverture
Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h, nocturne jusqu’à 22h les vendredis. Nocturne les lundis du 12 novembre au 17 décembre 2018. Ouvert les 24 et 31 décembre de 10h30 à 18h, fermé le 25 décembre.
Localisation
Voir sur Google Maps
Site internet

En résumé

Alphonse Mucha est une superbe exposition proposée par le musée du Luxembourg avec une abondance d'affiches publicitaires colorées au style bien caractéristique de l'artiste avec des décors à foison, des couleurs douces, des influences variées. Cette exposition est aussi l'occasion de découvrir les oeuvres moins connues du maître de l'art nouveau.

Les plus

  • Une exposition complète
  • Différentes facettes de l'artiste
  • Les magnifiques séries de lithographies
  • Les oeuvres sur ses origines tchèques
  • Une grande variété de supports

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.