EarthEnd, T1 : Visions de Feu — Gillian Anderson et Jeff Rovin

Quand la célèbre actrice de la série X-Files se met à l’écriture ça donne la série de romans EarthEnd dont le premier tome Visions de Feu vient de paraître au mois de février aux éditions Bragelonne. Et c’est bien !

Un mal étrange

Suite à une tentative de meurtre sur son père, un représentant de la province du Cashemire à l’ONU, sa fille Maanik a une réaction étrange. Considérée tout d’abord comme une sorte de stress post-traumatique, très vite pourtant les symptômes sont pour le moins originaux puisque l’adolescente se met dans un état proche de la transe et commence à parler une langue inconnue de tous.

La psychologue pour enfant Caitlin O’Hara est appelée pour tenter de guérir la jeune femme. Pourtant, malgré son expérience, elle doit rapidement se reconnaitre ignorante des raisons qui poussent Maanik à agir de la sorte ! Loin de baisser les bras, la psy va mener son enquête et se rapprocher d’autres adolescents qui présentent des symptômes avec une certaine similitude : une jeune haïtienne qui a manqué de peu de se noyer… sur la terre ferme et un étudiant iranien qui s’est immolé par le feu.

Très vite Caitlin va devoir reconnaître que ces phénomènes inexpliqués sont liés à des forces qu’elle ne rencontre pas au quotidien dans son cabinet !

Le roman de Dana Scully

Bon certes, le livre n’a rien à voir avec la série X-Files puisque les thèmes abordés ne sont pas les mêmes et pourtant on peut quand même y déceler certaines petites similitudes comme par exemple Caitlin O’Hara qui tente de rester pragmatique et terre à terre alors que tous les indices semblent montrer qu’elle est en présence d’un phénomène inexplicable de cette manière (non elle non plus ne croirait pas aux extraterrestres même avec un en face d’elle) ! Mais la comparaison s’arrête là.

Ce roman ne parlent pas d’extraterrestres mais il joue volontiers à mélanger les genres : entre crise géopolitique soft, amourette platonique entre l’héroïne et un ami à elle et science-fiction.

Dès les premières pages du roman, j’ai accroché à cette histoire et à cette héroïne forte et intelligente et pourtant j’avais une certaine appréhension ! Déjà le titre m’a fait peur « Visions de Feu » oui je trouve ça totalement kitch et puis en plus les stars qui se mettent à écrire des romans ne deviennent pas forcément de bons écrivains (même accompagnées), souvent le rendu est décevant. Alors oui j’avais de grosses réticences à lire ce roman !

Et pourtant il est bien ce livre ! Super bien même et même s’il parle d’ados, il ne leur est pas particulièrement destiné ! L’intrigue est bien menée, il n’y a pas de longueurs, le suspense est bien présent ainsi que les rebondissements et le lecteur se retrouve comme l’héroïne : balloté entre l’envie de croire à une explication scientifique et celle de croire à un phénomène plus fantastique ! Le tout avec le sujet du livre qui ne parle quasiment pas. Et oui l’adolescente, Maanik, n’ouvre quasiment pas la bouche de tout le roman et pourtant malgré ça, les auteurs ont réussi l’exploit d’en faire un personnage central auquel on s’attache !

La trilogie EarthEnd commence donc très bien avec le tome 1 Visions de Feu et il faudra patienter encore pour la suite : Rêves de Glace à paraître au mois d’avril.

EarthEnd, T1 : Visions de Feu

Auteur(s)
Gillian AndersonJeff Rovin
Editeur(s)
Bragelonne
Date de publication
2 février 2016
Site internet
ISBN
9782352949329

En résumé

Visions de Feu est le premier tome de la trilogie EarthEnd écrite par la célèbre Gillian Anderson et Jeff Rovin. Ce roman de SF nous entraine dans une enquête sur des phénomènes inexpliqués touchants des adolescents partout dans lea monde. Et oui ce premier roman était très bien!

Les plus

  • Le personnage de Caitlin O'Hara
  • Les phénomènes étranges
  • Facile à lire
  • Du suspense
  • Des rebondissements

Les moins

  • Je n'en démordrai pas: le titre est nul

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.