Dragon’s Dogma

Sorti l’année dernière en France, Dragon’s Dogma est un RPG japonais de Capcom dans lequel vous incarnez un jeune pécheur à la vie tranquille qui va se retrouver à devoir combattre un dragon.

Des poissons au dragon

Tout commence dans votre petit village natal. La vie suit son court tranquillement mais un jour le village est attaqué par un gigantesque et terrifiant dragon. Les plus braves fuient ou meurent au combat mais vous, porté par votre bravoure ou votre stupidité, vous allez l’affronter. Celui-ci ne vous tuera pas, vous êtes l’élu, vous êtes l’insurgé. En souvenir il vous prendra quand même votre cœur, vous voilà lié à lui et maintenant il faut vous préparer pour espérer un jour pouvoir le battre et récupérer ce qui vous appartient.

Le gameplay

Comme dans tout bon RPG qui se respecte, le jeu commence par la création du personnage et là les concepteurs du jeu ont été sympas puisque de très nombreux aspects physiques sont disponibles. À vous de créer une bombe plantureuse à faire tourner de l’œil le plus brave des guerriers ou bien une montagne de muscles. Après avoir choisi, l’apparence, l’âge, le poids, la voix… de votre personnage il faudra déterminer sa classe de base : sorcier, guerrier ou archer. Ça y est à ce moment là du jeu vous êtes prêt ! Mais voilà, cette aventure vous ne la vivrez pas tout seul !

En tant qu’insurgé vous êtes accompagné par des pions, qui sont des personnages dont la vie vous est dédiée. Parmi ces pions vous devez modeler votre pion principal comme vous l’avez fait pour le héros et choisissant la classe et tout et tout. Les 2 autres pions de l’équipe sont recrutés dans des « pierres de faille » disséminées partout dans le jeu, ce sont pour la plupart des pions créés par d’autres joueurs que vous ne pouvez pas modifier.

Au fur et à mesure de l’avancée du jeu, le niveau du héros augmente, il faut alors définir les capacités que l’on souhaite améliorer mais on peut également changer de classe si l’envie nous prend. Il faudra aussi penser à s’occuper du pion principal de la même façon ; on notera qu’il est également possible de modifier le comportement de ce pion grâce aux « chaises de savoir ». Quant aux 2 autres pions, leurs compétences n’évoluent pas, il faut donc penser régulièrement à se séparer d’eux pour en engager des plus puissants grâce aux points gagnés durant le jeu.

Le reste du jeu est plutôt classique avec toute une série de quêtes principales et une myriade de quêtes secondaires données par les habitants, les tableaux dans les auberges… l’insurgé ne manque pas de travail ! Ses quêtes vous mèneront aux quatre coins du vaste monde pour aider des personnes, rapporter des ingrédients ou plantes, escorter un convoi ou des personnes, découvrir le rôle que l’insurgé devra jouer, combattre une bête féroce… Et plus votre insurgé aidera une même personne, plus son affinité envers elle augmentera.

Un RPG long et bon

Dragon’s Dogma est un bon RPG avec une histoire un peu originale, des personnages assez personnalisables, des décors variés, de nombreux artefacts et objets et avec un gameplay original grâce au système des pions.

Évidemment le jeu a quand même quelques points négatifs. Le principal c’est quand même la qualité des graphismes. Ils ne sont pas dégueulasses, loin de là mais pour un jeu de moins d’un an on est en droit d’attendre plus, surtout quand on a déjà joué à Skyrim. L’autre point négatif c’est le manque de télé-porteurs dans le jeu (ceux-ci sont plus présents dans la partie game+) et alors ça peut sembler un détail mais non, la carte est grande et on peut en avoir vite marre de se balader les 3/4 du temps.

Pour ce qui est des monstres qui se dresseront sur votre chemin, ils sont titanesques par rapport à vous ! Ce qui est bien c’est qu’il est possible de les affronter en mode « bourrin » ou de façon plus rapide et subtile. Chaque monstre à ses faiblesses !

Malgré ses quelques points noirs, le jeu est très agréable avec de belles musiques d’ambiance qui savent rester discrètes, des quêtes variées et pas répétitives, plusieurs fins alternatives possibles suivant les choix effectués et surtout de très longues et nombreuses heures de jeu à prévoir et c’est agréable de jouer à un jeu qui ne se termine pas en une semaine !

Dragon's Dogma

Auteur(s)
Capcom
Date de publication
24 mai 2012
Nombre de joueurs
1 joueur

En résumé

Dragon's Dogma est un bon RPG sorti l'année dernière dans lequel on incarne un jeune pécheur dont le destin va brutalement basculé le jour où un féroce dragon attaque son village. Si les graphismes auraient pu être plus détaillés, le jeu est très bien fait avec des quêtes nombreuses et pas répétitives, plusieurs fins possible et une durée de vie plutôt longue.

Les plus

  • Plein de quêtes! Des tonnes de quêtes!
  • Un jeu varié en plusieurs actes et pas répétitif
  • Beaucoup d'heures de jeu à prévoir pour décrocher le platine

Les moins

  • Les graphismes qui auraient pu être plus détaillés
  • Le manque de télé-porteurs

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.