Dire, ne pas dire (volume 4) — Académie française

Le petit livre qui explique les fautes de français

Ce petit livre écrit par Dominique Fernandez et Yves Pouliquen est paru aux éditions Philippe Rey au mois de septembre. Il regroupe près de 200 fautes de français relativement courantes et en explique les origines et les alternatives correctes.

Un besoin réel

Dire, ne pas dire a été lancé en octobre 2011 sous forme de site internet par l’Académie française. Ce site permet aux internautes de poser des questions sur des difficultés de langue. Les académiciens et les linguistes yapportent ensuite une réponse claire et argumentée.

Forte du succès du site, l’Académie française a publié plusieurs livres dont ce volume 4 qui regroupe 170 entrées. Anglicismes, emplois fautifs, abus de sens, néologismes, vocabulaire mal employé… trouvent ici une explication claire et concise avec des exemples.

L’Académie française tente de trouver le juste milieu entre l’abondance de mots étrangers véhiculés notamment par les médias et l’enrichissement normal de notre langue vivante tout en veillant à ce que notre vocabulaire ne s’appauvrisse pas.

Pas facile la langue française !

Une partie des problèmes abordés est constituée d’affreuses fautes, horribles à l’écrit et qui font saigner les oreilles lorsque quelqu’un les prononce. Pour en citer quelques unes, il y a « à cause que », « comme même », « de sorte à ce que »… ça pique ! L’Académie française est gentille et explique avec beaucoup de pédagogie que « à cause que » a appartenu à la langue française classique mais que lorsqu’on vit en 2018 on la remplace par son équivalent moderne « parce que ».

En plus de ces fautes affreuses, il y a les questions directement liées à l’évolution continuelle de notre langue et qu’on est nombreux à se poser. Faut-il accentuer les majuscules ? Doit-on mettre une majuscule aux adjectifs de nationalité ? Écrit-on des iPhones ou des iPhone ? Dit-on cents ou centimes d’euros ?

Et puis il y a les tentatives désespérées dont pas mal concernent des anglicismes. On sent que l’Académie française n’est pas totalement prête à admettre un mot anglais si un équivalent français existe. Pour info, ne vous avisez pas de parler de « e-learning » ou de « fake news » à des académiciens, eux ils font des « formations en ligne » et dénoncent des « contre-vérités ».

Pourtant, malgré quelques désaccords sur des expressions récentes ou des anglicismes que moi j’aime bien, j’ai trouvé ce petit livre assez instructif. Même si je ne savais pas que certaines fautes parmi les plus horribles étaient possibles j’ai apprécié les explications et la découverte des origines de certaines expressions parfois assez marrantes.

Dire, ne pas dire (volume 4)

Auteur(s)
Dominique FernandezYves Pouliquen
Editeur(s)
Philippe Rey
Date de publication
6 septembre 2017
ISBN
9782848766140

En résumé

Petit livre de 200 petites pages pour découvrir autrement certaines subtilités de notre langue française. Des fautes les plus moches, aux questions que tout le monde se pose en passant par les anglicismes utilisés par tout le mode au quotidien. Les académiciens expliquent tout de façon détaillée et assez ludique !

Les plus

  • Un format agréable
  • Des exemples
  • Des explications détaillées
  • Parfois assez surprenant
  • Parfois très instructif

Les moins

  • A ne pas lire en une fois mais en picorant dedans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.