Depuis l’au-delà — Bernard Werber

L'histoire incongrue et géniale d'un mort qui enquête sur son propre meurtre

Dernier roman en date de mon écrivain fétiche, Bernard Werber, paru aux éditions Albin Michel fin 2017, Depuis l’au-delà nous propose de suivre l’enquête qu’un écrivain mène sur son propre meurtre ! Suspense, rebondissements et humour sont présents dans ce livre original !

Qui a tué Gabriel ?

Gabriel Wells est un auteur à succès de romans à suspense. Un matin, il se réveille paniqué avec la désagréable sensation d’avoir perdu l’odorat. Il fonce chez le médecin. Dans la salle d’attente, il rencontre Lucy Filipini, une jeune femme qui lui apprend qu’il est mort.

Lucy n’est pas n’importe qui c’est une médium, une vraie, avec la capacité d’entendre les âmes errantes comme Gabriel. Ensemble ils vont découvrir que Gabriel n’est pas mort de mort naturelle, il a été assassiné. Mais par qui ? Et pourquoi ? À bien y réfléchir, Gabriel voit bien plusieurs suspects potentiels mais s’il est bien décidé à enquêter sur son meurtre, il ne peut pas s’atteler à la tâche tout seul n’ayant plus aucune emprise sur la matière et les vivants. Il va donc conclure un pacte avec Lucy afin qu’elle mène l’enquête dans le monde des vivants en parallèle de son enquête dans l’immatériel.

Le frère jumeau, l’éditeur, l’ex-fiancée, le critique littéraire… Qui a tué Gabriel ?

Une drôle d’enquête

Une fois de plus, avec Depuis l’au-delà, Bernard Werber surprend en abordant des sujets peu courants dans ce livre très original. Il est vrai que l’auteur avait déjà écrit sur l’après vie dans son cycle sur les anges et les dieux mais ici le récit est bien différent avec un sujet plus proche du spiritisme et un style léger voire humoristique.

Comme à son habitude l’auteur entrecoupe le récit de passage de la fameuse Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu pour appuyer ses propos en donnant des exemples historiques ou scientifiques. Il jongle également merveilleusement bien entre le récit du monde matériel et celui du monde immatériel et l’ensemble est fluide et agréable sans aucune confusion. Les quelques 400 pages du roman se lisent très facilement tant toute l’intrigue est bien amenée.

Ce que j’ai aimé c’est que je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais très vite je me suis laissée emporter par cette histoire. Comme les deux protagonistes, j’ai suivi de près l’enquête sur le meurtre de Gabriel et grâce à de nombreux rebondissements j’étais loin d’imaginer la fin ! Oui ce livre est surprenant car il n’est pas courant que le personnage principal meurt dès le départ mais aussi parce que l’auteur s’amuse à nous entraîner vers de fausses pistes.

Depuis l’au-delà c’est un roman sous forme d’enquête mais c’est aussi tout un monde inventé par l’auteur avec ses codes, sa hiérarchie, ses problèmes et c’est bien là une des grandes forces de ce livre très dépaysant.

Pour finir cette histoire est une belle réussite. Elle ne m’a pas poussée à m’interroger sur les thèmes abordés comme ont pu le faire la pentalogie avec les séries des Thanatonautes et Nous les Dieux ou la trilogie Troisième humanité mais j’ai passé un bon moment en compagnie de ce drôle de duo formé d’un écrivain paranoïaque mort obsédé par son propre meurtre et d’une médium hypocondriaque obsédée par son amour perdu !

Depuis l'au-delà

Auteur(s)
Bernard Werber
Editeur(s)
Albin Michel
Date de publication
4 octobre 2017
ISBN
9782226400307

En résumé

Depuis l'au-delà est un bon roman. L'intrigue est originale, les rebondissements fusent jusqu'à la révélation finale totalement inattendue. Les décors du roman ne sont pas courants et l'auteur jongle très bien entre monde des vivants et monde des morts. Le duo des deux protagonistes fonctionne bien. L'ensemble est saupoudré d'un peu de légèreté avec de l'humour. C'est bien !

Les plus

  • Un thème original
  • Le duo Gabriel / Lucy
  • Les passages de l'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu
  • Le monde de l'immatériel
  • Les rebondissements
  • La fin inattendue

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.