Cobayes

Le thriller de Robin Cook qui n'est pas fait pour les hypochondriaques !

Cobayes est le dernier thriller de Robin Cook paru aux éditions Albin Michel cet été. Une fois de plus, l’auteur nous entraîne dans l’univers médical avec une intrigue qui fait froid dans le dos.

Une opération du genou

Carl Vandermeer est un jeune et brillant avocat de Charleston en Caroline du Sud qui s’est déchiré le ligament croisé antérieur durant un match de basket entre potes. Et en ce lundi matin, Carl va devoir se faire opérer. Une opération de routine qu’il va faire au centre médical Mason-Dixon. L’anesthésie se passe bien, le remplacement de son ligament également, mais lors de la phase de réveil : rien ! Carl ne se réveillera pas.

Tout s’est apparemment bien déroulé durant l’opération. Le monitoring n’affiche pas de problème et pourtant, le voilà dans un état comateux. Sans explication.

Lynn, c’est la petite amie de Carl, étudiante en médecine au centre médical Mason-Dixon, elle est désemparée. Comment une opération si banale peut-elle prendre cette tournure ? Et en plus elle s’en veut car c’est elle qui a conseillé à Carl de se faire opérer dans cet hôpital. Pleine de remords, de regrets, ivre de chagrin, elle va fouiner afin de tenter de comprendre et pour trouver un coupable à accuser de faute médicale !

Dans cette vendetta elle embarque son meilleur ami également étudiant en médecine et ensemble ils vont constater que Carl est loin d’être un cas isolé.

Flippant !

Dans ce roman, pas de monstre, pas de fou furieux, seulement des humains. Alors si quelques traits de caractère sont légèrement exagérés pour les besoins de l’histoire, l’intrigue est plausible. C’est justement ce scénario probable qui fait de ce roman un thriller effrayant. Sans dévoiler l’histoire, les deux petits étudiants en médecine vont mettre le doigt dans un réseau d’engrenages qui les dépasse.

Très vite en tant que lecteur on pressent la tournure générale des évènements et pourtant, on suit avec plaisir le récit et le suspense réside dans l’enquête des étudiants et leur façon d’arriver à résoudre ce mystère.

Une fois de plus Robin Cook, ancien chirurgien ophtalmo, fait ce qui fait la force de ces romans : décrire un univers médical qu’il connait avec le vocabulaire adapté. Et ça marche, avec Cobayes, on s’y croit ! Robin Cook, signe donc un chouette thriller médical très crédible. L’univers de l’hôpital est bien là et l’intrigue fait froid dans le dos par son réalisme, une façon détournée pour l’auteur de dénoncer certains abus ou dérives propres à cet univers.

Ce roman est bien. Mais pas extra. C’est toujours l’impression qui me reste avec un roman de Cook. J’aime ces univers, j’aime les intrigues, j’aime les personnages qu’il dépeint mais il manque un petit quelque chose, un peu plus de suspense ou un peu plus de folie probablement. Malgré tout, j’aime me plonger dans un de ces romans de temps en temps car ils sont agréables à lire, facile d’accès et Cobayes, comme ces prédécesseurs, est un bon bouquin.

Euh par contre, à éviter si vous prévoyez une opération de routine à l’hôpital prochainement !

Cobayes

Auteur(s)
Robin Cook
Editeur(s)
Albin Michel
Date de publication
1 juin 2017
ISBN
9782226324016

En résumé

Cobayes est un bon roman de Robin Cook. Agréable à lire, avec un univers médical ultra réaliste et une intrigue plausible. Si ce thriller manque d'un peu de folie pour en faire un incontournable des bibliothèques, c'est quand même un livre sympathique et facile d'accès dont la force principale reste ce réalisme qui en fait un thriller bien flippant !

Les plus

  • L'univers médical
  • Flippant de réalisme
  • Les personnages principaux
  • Facile à lire

Les moins

  • Encore plus de suspense !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Epingler sur Pinterest

Partager