Venom

Les origines de l'anti-héros et ennemi de Spider-man

Venom est le dernier film adapté de comics et présentant un personnage de l’univers Marvel Comics. Réalisé par Ruben Fleischer, le film n’est pas distribué et produit par Walt Disney et Marvel contrairement aux autres films adaptant un personnage de Marvel Comics, mais par Sony Pictures et Columbia Pictures. Doit-on pour autant y voir un manque d’intérêt pour cette franchise ? Pourtant, malgré de mauvaises critiques, le film n’est pas si mauvais et fait même d’ailleurs un très bon démarrage aux Etats-Unis.

Rencontre du troisième type

Carlton Drake (Riz Ahmed), PDG de la Life Foundation, est persuadé que l’humanité court à sa perte et organise des expéditions spatiales pour préparer l’humanité à quitter la Terre. Lors de l’une de ces expéditions, l’équipage découvre des formes de vie extra-terrestres et décident d’en ramener sur Terre. Ceux-ci sont en fait des symbiotes qui ne peuvent survivre que dans des hôtes. Persuadé que la solution à la survie de l’humanité et la symbiose entre les humains et cette forme de vie extra-terrestre, Carlton Drake accélère ses recherches et lance des tests sur des humains qui échouent les uns à la suite des autres.

Pendant ce temps là, le journaliste Eddie Brock (Tom Hardy) tente de prouver que le docteur Drake conduit des expériences entraînant la mort de ses patients. Avec l’aide d’une assistante du docteur, il entre par accident au contact d’un symbiote gardé dans un laboratoire. À partir de là, Eddie et Venom (le symbiote) ne font plus qu’un et vont devoir se comprendre pour survivre et éviter les tueurs engagés à leur poursuite.

Un moteur diesel

La première impression qui domine en regardant le film est un démarrage assez long et lent. L’introduction sur la vie d’Eddie Brock, sur comment les symbiotes arrivent sur Terre et comment Venom rencontre Eddie prend une bonne portion du film sans vraiment attiser un intérêt quelconque. C’en est presque ennuyeux. Et puis finalement, dès que le duo Eddie/Venom se lance, le film prend une nouvelle tournure. Plus d’actions, une histoire qui prend forme et des situations comiques sur la cohabitation entre l’hôte et son symbiote.

Le soucis ensuite c’est que des passages intéressants passent rapidement à la trappe pour ne laisser que de l’action. On n’en apprend donc finalement peu sur le lien entre Eddie et Venom, sur la compréhension de l’un envers l’autre et ce qui fait changer d’avis Venom sur son destin.

Héros ou vilain ?

Tout au long du film, je me suis demandé qui faisait partie des gentils ou des méchants comme on a l’habitude de le voir dans les films de super-héros. C’est un peu fouillis dans le sens où aucun personnage n’a une position très claire. Entre Eddie qui est présenté comme un journaliste justicier mais qui abandonne tout, le docteur Drake qui souhaite sauver l’humanité malgré ce qu’il en coûte, Venom qui débarque pour anéantir l’espèce humaine mais peut-être pas, le film reste principalement concentré sur le duo Eddie/Venom qui incarne finalement l’association du bien avec le mal pour donner une espèce d’entité à la fois bonne et mauvaise. On remarquera d’ailleurs que le méchant du film, qui est le symbiote « chef », est rapidement survolé avec un combat expéditif mais assez bien foutu.

Visuellement, le film est plutôt plaisant avec de bons effets spéciaux, surtout sur le rendu donné aux symbiotes que ce soit sous forme liquide qu’en personnage. Les scènes d’actions sont plutôt sympathiques mais tout de même un peu fouillis.

Finalement, je m’attendais à quelque chose d’assez catastrophique au vu des premières critiques, mais je n’ai finalement pas été déçu au point de rejeter complètement ce film. Certes ce n’est pas un film à la hauteur d’un Avengers : Infinity War, mais il reste divertissant, marrant et intéressant pour découvrir les origines de Venom et qui peut s’apprécier sans prise de tête. En espérant pouvoir découvrir une potentielle suite.

Venom

Auteur(s)
Kelly MarcelJeff PinknerScott Rosenberg
Editeur(s)
Sony Pictures Releasing
Producteur(s)
Avi AradAmy PascalMatt Tolmach
Date de publication
10 octobre 2018
Site internet
Acteur(s)
Tom HardyMichelle WilliamsRiz Ahmed
Réalisateur(s)
Ruben Fleischer
Compositeur(s)
Ludwig Göransson
Société de production
Columbia Pictures
Pays de production
Etats-Unis

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Epingler sur Pinterest

Partager