Astérix chez les Pictes — Jean-Yves Ferri et Didier Conrad

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Et la vie n’est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petibomun…

Oui vous l’avez compris, nos Gaulois préférés reviennent cette année dans ce nouvel album des aventures d’Astérix et Obélix : Astérix chez les Pictes. Difficile de passer à côté de la sortie de ce nouvel album, vue toute la promo faite ! Alors, qu’est ce qu’il vaut cet album ?

Des Gaulois au pays du froid

Par un beau jour d’hiver enneigé, Astérix et Obélix se baladent au bord de mer faute de pouvoir chasser le sanglier. Quelle n’est pas leur surprise quand ils tombent sur un glaçon géant. A l’intérieur, un homme à l’allure étrange. Il porte un étrange habit à carreaux vert et arbore de curieux tatouages bleus sur son torse. Un Picte !

Une fois le glaçon fondu, nos héros vont se mettre en route pour raccompagner l’étranger dans son pays, mais des manigances des Romains (évidemment) et d’autres clans Pictes vont se mettre en travers de leur chemin.

Un album avec de nouveaux papas

Cet album on le doit à Jean-Yves Ferri pour le texte et Didier Conrad pour les dessins, le tout supervisé par Uderzo quand même. Mais même si les auteurs changent, soyez rassurés, on ne perd rien de l’essence même d’Astérix. Les dessins sont respectés et l’humour aussi, même si on notera une légère modernisation dans les blagues !

Donc tout y es t: les Romains sont bien là, en train de comploter et prêts à se faire botter les fesses, la potion magique aidera évidemment le petit guerrier blond à moustaches et puis rassurez-vous Astérix et Obélix vont bien sûr se disputer, taper du Romain et du pirate et tout finira bien autour d’un banquet gargantuesque !

Pourtant, même si l’histoire est bien, joliment dessinée, pleine de touches d’humour, ce tome n’est pas pour autant transcendant ! Astérix chez les Pictes est un digne successeur des précédents albums d’Astérix, mais selon moi, il ne fera pas parti des albums inoubliables.

Astérix chez les Pictes

Auteur(s)
Jean-Yves FerriDidier Conrad
Editeur(s)
Albert René
Date de publication
23 octobre 2013
Site internet
ISBN
9782864972662

En résumé

Astérix et Obélix vont tomber nez à nez avec un Picte complètement gelé sur les plages près du village. Nos deux héros vont alors partir pour le pays du froid afin de raccompagner cet étranger chez lui. Sur leur chemin ils croiseront bon nombre de Romains et de clans Pictes ennemis. Ce nouvel album, écrit par Jean-Yves Ferri et dessiné par Didier Conrad reprend tous les codes des précédents Astérix, pourtant même si ce tome est bien, il ne restera pas dans les annales comme un incontournable de la série.

Les plus

  • Les dessins fidèles
  • L'humour toujours là
  • Un digne successeur de la série

Les moins

  • Çà manque un peu de Romains

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.