A Plague Tale: Innocence

Un jeu multiple qui grouille de rats !

A Plague Tale: Innocence est un jeu d’aventure et d’infiltration, développé par Asobo Studio sur consoles et PC, qui nous entraîne au 14ème siècle dans un royaume de France en proie à une terrible épidémie de peste.

Royaume de France, 1348

La peste noire ravage des villages entiers. La paranoïa s’empare des survivants. La guerre de Cent Ans sévit entre les royaumes d’Angleterre et de France. La famille de Rune vit confortablement dans son château. Les deux enfants, Amicia une adolescente de 15 ans et Hugo son petit frère de 5 ans, vont pourtant subitement se retrouver livrés à eux mêmes.

L’Inquisition vient en effet de ravager leur domaine à grands coups de lames et de flammes. Amicia et Hugo se retrouvent seuls, sans parents, à fuir l’inquisition dirigée par le terrible seigneur Nicholas qui veut mettre la main sur le jeune Hugo qu’il tient pour responsable de l’épidémie de peste.

Le frère et la sœur vont devoir faire équipe pour survivre mais ils ne se connaissent pas vraiment. Amicia ayant été élevée par son père, chevalier, qui lui a appris à se servir d’une fronde alors qu’Hugo restait toujours avec sa mère à l’intérieur à cause de sa mystérieuse maladie du sang.

Livrés à eux mêmes, ils vont tenter de fuir des conflits qu’ils ne comprennent pas tout en échappant aux hordes de rats affamés qui dévorent tout sur leur passage, y compris les personnes qui passent à portée de dents ! Amicia va tout faire pour protéger son petit frère dont la maladie s’aggrave de jour en jour. Et pour ça elle dispose seulement d’une fronde et de 2-3 connaissances alchimiques !

Un jeu multiple

A Plague Tale: Innocence est un jeu d’aventure dans lequel on incarne Amicia. Accompagnée de son frère, qu’il faut surveiller pour ne pas qu’il panique, Amicia traverse des villages et la campagne environnante pour tenter de se mettre à l’abri. L’aventure est parfois très contemplative avec des paysages vraiment beaux et détaillés. Enfin sans compter sur les groupes de rats qui grouillent telle de la vermine assoiffée de sang et de chair fraiche !

Il faudra souvent passer à travers un amas de rats, et pour ne pas y laisser la vie, il faudra parfois se creuser la tête façon puzzle game. Soyons honnêtes, Amicia est très souvent mangée par les rats dans une partie ! Pour les éviter il faut utiliser la fronde et les connaissances alchimiques de l’adolescente afin d’attirer l’attention des rats ailleurs, comme sur un soldat ennemi par exemple. Les rats aiment la nourriture mais ont peur du feu.

Quand ils n’échappent pas aux rats, Amicia, Hugo et les autres orphelins croisés sur leur chemin, doivent infiltrer les lignes ennemies. Le joueur doit alors faire preuve de discrétion, pour ne pas se faire repérer et contourner les obstacles mais parfois il faudra privilégier les éliminations furtives. Les connaissances alchimiques d’Amicia s’étoffent en avançant dans le jeu ce qui lui permet de créer des décoctions permettant d’allumer ou d’éteindre des feux à distance, d’attirer des rats, d’endormir des ennemis… Évidemment, les potions demandent des ressources qu’il faut dénicher un peu partout.

Dans le jeu, il y a aussi des courses poursuites et évidemment un certain nombre de collectibles sur lesquels il va falloir mettre la main comme des fleurs, des cadeaux, des curiosités et des chariots d’alchimiste.

Un beau jeu, un bon scénario, plein de rats qui grouillent

J’ai vraiment bien aimé A Plague Tale: Innocence. L’histoire développée est vraiment intéressante avec plein de rebondissements inattendus. On découvre l’étendue du désastre et du complot qui se trame en même temps que les deux enfants qui viennent tout juste de sortir de la bulle protégée dans laquelle ils vivaient. La relation entre les deux qui sont frère et sœur mais qui se découvrent est réaliste avec une vraie évolution en fonction du temps.

Les personnages évoluent dans des décors vraiment très beaux et plein de détails. Certes, il n’y a pas foule dans les rues des villages mais cela s’explique aisément par la peur de la peste. L’ambiance est pesante, presque oppressante parfois et souvent très sanguinolente voir carrément morbide. Les enfants doivent souvent se frayer un chemin à travers des cadavres en décomposition.

Le seul point négatif du jeu c’est finalement la gestion de la caméra qui n’est pas très pratique puisqu’elle ne suit pas du tout automatiquement les mouvements du personnage.

Quant au gameplay, il est très sympa. J’ai aimé l’évolution du jeu lorsqu’on avance dans l’histoire ainsi que les phases de puzzles et de courses qui ponctuent l’aventure et l’infiltration. Même si la seule arme d’Amicia est sa fronde, en tant que joueur on découvre que le jeu propose de varier les plaisirs avec des aptitudes qui évoluent et changent parfois totalement la manière de jouer.

A Plague Tale: Innocence est vraiment un jeu très sympathique !

A Plague Tale: Innocence

Auteur(s)
Asobo Studio
Editeur(s)
Focus Home Interactive
Date de publication
13 mai 2019
Site internet
Nombre de joueurs
1 joueur

En résumé

A Plague Tale est un jeu d'aventure, d'infiltration avec des courses poursuites et des puzzles. Un jeu multiple donc où le joueur incarne une adolescente accompagné de son petit frère. Ensemble il doivent échapper à l'inquisition et aux rats prêts à les dévorer. Les graphismes sont beaux, l'histoire est soignée et le gameplay est chouette !

Les plus

  • Les graphismes
  • La relation entre le frère et la soeur
  • L'histoire plein de rebondissements
  • Différents gameplays

Les moins

  • La caméra

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.