Pacific Rim Uprising

Jaeger contre kaijū, gros robot contre gros monstre

Faisant suite au génial Pacific Rim de Guillermo Del Toro sorti en 2013, Pacific Rim Uprising, réalisé par Steven S. DeKnight, continue l’histoire introduite par le premier volet. Les héros précédents laissent place à de nouveaux personnages qui vont encore une fois devoir sauver l’humanité contre les aliens et les kaijū, de gigantesques monstres.

Une nouvelle menace pour l’humanité

Dix ans après la victoire sur les aliens et la fermeture de la brèche inter-dimensionnelle qui leur permettait d’amener sur Terre de gigantesques bêtes monstrueuses, l’humanité se reconstruit petit à petit. Les Jaegers — robots géants construits pour combattre les kaijū d’antan — sont maintenant affectés à la sécurité et à la prévention d’une possible nouvelle attaque. Jake Pentecost (John Boyega), fils du célèbre Stacker Pentecost qui avait donné sa vie lors de l’assaut final pour fermer la brèche, n’a pas suivi la même voie que son défunt père et vit de vols et trocs en tout genre. À la recherche de matériel de valeur dans une casse de Jaegers décommissionnés, il fait la rencontre de la jeune Amara Namani (Cailee Spaeny) qui a pour objectif de construire son propre (mini) Jaeger pour se protéger quand les aliens reviendront. Comme la construction ou la détention de Jaeger est interdite, ils sont tous les deux arrêtés et se voient proposés d’éviter la prison en rejoignant le centre de formation de pilote de Jaeger sur une base militaire en Chine. Jake doit reprendre son rôle de ranger à côté de son ancien coéquipier Nate Lambert (Scott Eastwood) pour former les futurs pilote de Jaeger dont Amara fait maintenant partie.

Une nouvelle époque voit le jour avec l’arrivée d’un nouveau type de Jaeger : des robots autonomes pilotés à distance. La société chinoise Shao Corporation est en charge de la construction, du développement et de la mise en service de ces nouveaux robots. Alors qu’une rencontre importante va avoir lieu pour voter les dernières conditions du déploiement, un Jaeger inconnu fait son apparition et sème la panique. Le compte à rebours est lancé pour déployer au plus vite la nouvelle génération de Jaegers et combattre cette nouvelle menace.

Kaijū contre Jaeger, le combat ultime !

Une suite dans le même style mais pas tout à fait

Ayant beaucoup aimé le premier opus, j’avais très envie de voir cette suite. Le résultat est globalement assez bon mais on ne ressent pas le même effet que lors du premier film. Comme il reste dans le même style, on ne retrouve pas le même effet de surprise que précédemment ; mais d’un autre côté c’est peut-être aussi ce que je voulais : juste retrouver le style et l’ambiance que j’avais bien aimé avec Pacific Rim.

Comme expliqué plusieurs fois avant, Pacific Rim Uprising est la suite du précédent film. Il est donc plus que conseillé de le voir avant celui-là pour comprendre le contexte et les personnages existants et nouveaux. Ceci dit, pour les néophytes, le réalisateur a eu la bonne idée de résumer très brièvement l’histoire précédente.

On retrouve donc le même principe : des combats de robots géants contre des monstres géants ! Enfin en vrai pas tout de suite. La bonne première moitié du film se concentrent principalement sur l’introduction des nouveaux personnages et ne contient aucun kaijū. Les seuls gros combats se déroulent uniquement entre des robots ; pas vraiment ce à quoi on s’attend qu’on on pense à Pacific Rim. Et puis, enfin, le reste du film montre ce qui fait tout l’intérêt du film avec des combats entre kaijū et Jaegers. C’est sympa mais j’ai trouvé ça moins bien foutu que dans le premier film. Moins de combats, moins impressionnant et ça finit n’importe comment… Mais on apprécie quand même sur le moment !

Et malgré des choix scénaristiques un peu bizarres et pas forcément cohérents, le film reste bourré d’action et est bien divertissant.

Les nouveaux Jaeger ne sont pas si différents des précédents

Côté casting, les nouveaux personnages sont plutôt cool, notamment le duo Jake/Amara qui ont une vision et un style différent — l’un veut continuer sa vie tranquille, ne pas devenir pilote de Jaeger et est je-m’en-foutiste, l’autre est très sérieuse et veut à tout prix devenir pilote. Mais malgré ce duo qui fonctionne plutôt bien, on est tout de même loin des personnages du premier film incarnés par des acteurs excellents ! On retrouve cependant quelques personnages du premier film comme Mako Mori (Rinko Kikuchi) et les docteurs déjantés Geiszler (Charlie Day) et Gottlieb (Burn Gorman). Par contre aucune trace du personnage Raleigh Becket (incarné par Charlie Hunnam) qui était le héros principal du premier film. En fait, l’acteur n’ayant pas pu participer au film, les scénaristes ont préférés ne pas du tout en parler pour laisser libre champ pour une possible suite.

Jake et Nate pilotent le Jaeger Gipsy Avenger

Enfin, j’ai trouvé que le film était un peu trop terne et manquait de couleurs. Je me souviens de décors très colorés sur Pacific Rim, ce qui est loin d’être le cas ici. Cependant le film est visuellement assez bien foutu et la 3D plutôt bien mise en valeur avec les effets spéciaux. À noter qu’on retrouve aussi l’excellent thème musical de Pacific Rim.

Pacific Rim Uprising

Auteur(s)
Steven S. DeKnight — Emily Carmichael — Kira Snyder — T. S. Nowlin
Editeur(s)
Universal Pictures
Producteur(s)
John Boyega — Cale Boyter — Guillermo Del Toro — Jon Jashni — Femi Oguns — Mary Parent — Thomas Tull
Date de publication
20 mars 2018
Site internet
Acteur(s)
John BoyegaScott Eastwood — Cailee Spaeny — Rinko KikuchiCharlie DayBurn GornamJing Tian
Réalisateur(s)
Steven S. DeKnight
Compositeur(s)
Lorne Balfe
Société de production
Legendary Pictures
Pays de production
Etats-Unis

En résumé

Pacific Rim Uprising est la suite de Pacific Rim et reprend donc la même ambiance avec comme point central le combat entre monstres et robots géants. L'histoire reste tout de même un peu différente et introduit de nouveaux personnages. On regrettera qu'elle mette un peu de temps à se mettre en place et le manque de kaijū ; mais j'ai cependant bien apprécié le film qui s'inscrit dans la suite du film précédent.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.