Justice League

La réunion des justiciers anonymes chez DC

Superman est mort. Le super-protecteur de la Terre n’est plus et tout le monde pleure sa disparition en laissant place à la peur du lendemain. Que va-t-il se passer ? Qui va protéger les gentils ?

À Gotham, Batman — ayant repris foi en l’humanité après l’acte de bravoure de Superman qui a conduit à sa perte — continue son rôle de protecteur/justicier tant bien que mal mais découvre l’arrivée d’une nouvelle menace avec des aliens attirés par la peur. Sentant les limites de son action, il décide de former une alliance sans précédent de super-héros.

Il décide de contacter Diana Prince alias Wonder-Woman — une amazone ayant souhaité vivre auprès des Hommes —, Barry Allen alias The Flash — ayant acquis le pouvoir de se déplacer extrêmement vite —, Arthur Curry alias Aquaman — venant du monde sous-marin des Atlantes —, Victor Stone alias Cyborg — moitié humain, moitié machine. Après quelques hésitations de certains, tous s’embarquent dans cette aventure contre le mal.

Et il s’avère que le mal se nomme Steppenwolf, ancien ennemi légendaire dont le seul et unique but est de retrouver sur Terre les boites-mères autrefois cachées par les humains, les amazones et les atlantes. Celles-ci donneraient le pouvoir absolu pour dévaster et contrôler le monde.

Bien décidée à éviter ce néfaste destin, la jeune ligue de super-héros tente tant bien que mal d’éviter le pire mais se retrouve confronter à bien plus fort qu’eux. Il leur faut un autre plan… ou trouver de l’aide !

Entrée triomphante des justiciers. Mais il manque quelqu’un, non ?

Une direction à rebondissements

Justice League est le 5ème film de l’univers cinématographique DC en faisant suite à Batman v Superman et Wonder Woman et est réalisé dans un premier temps par Zack Snyder (qui s’était aussi occupé des deux précédents films avec Superman). Mais vers la fin du tournage, il quitte le film et laisse la main à Joss Whedon (qui s’était occupé des films Avengers chez la concurrence) pour s’occuper de le terminer et au passage retourner plusieurs scènes.

Ce changement de direction ne plaît pas vraiment aux fans qui crient à la disparition du style Snyder qui avait été mis en place dans cet univers. Et même si les précédents films n’ont pas fait l’unanimité (à part Wonder Woman qui s’est très bien débrouillé), beaucoup regrettent le changement de style pour quelque chose de plus standard, plus facile et très orienté grand public.

Autour de cette polémique, le film est accueilli moyennement décrivant un film divertissant avec un ton bien plus léger que les précédents films mais un manque certain de profondeur dans l’histoire.

Les justiciers pendant un remake de Bohemian Rhapsody de Queen

Couci-couça

Qu’en penser vraiment ? J’avoue avoir moi aussi un sentiment très mitigé. Pour replacer le contexte, j’ai aussi vu les précédents films et je dois dire que je n’avais pas du tout aimé le style de Man of Steel et Batman v Superman, mais adoré Wonder Woman. Là forcément, je me rends compte que j’accroche pas au style Snyder dans cet univers.

C’était donc avec une bonne grosse appréhension que je suis allé voir Justice League en me préparent à ne pas en attendre grand chose. Mais finalement en ressortant de la salle, le premier sentiment a été plutôt bon. Le film s’est avéré bien plus divertissant que ce que je pensais avec beaucoup d’action ; ainsi que des touches d’humour présentes à quelques moments pour détendre un peu l’atmosphère et ça fait aussi du bien (bon on reste tout de même très loin de l’ambiance plus marrantes que l’on peut trouver chez Marvel). On retrouve aussi les super-héros que l’on connait déjà et d’autres que l’on découvre avec plus ou moins d’intérêt.

Le pouvoir de Cyborg : regarder le film Justice League avec ses mains
Le roi d’Atlantis pendant la fameuse cérémonie du bain

Mais à côté de ça, le film reste cependant très vite creux. Quand on y réfléchit bien, on peut relever pas mal de choses qui ne vont pas ou qui dérangent. Entre l’histoire finalement sans prise de risque et téléphonée, des personnages qui manque de liens pour croire en cette ligue, le grand méchant qui devient tout d’un coup tout pété à la fin (il met une branlée à tous les super-héros en même temps et comme de par hasard il faut que Superman arrive pour qu’il soit débouté), ou encore une absence flagrante d’ambiance sonore (j’en ai même oublié qu’il y avait eu de la musique dans le film c’est pour dire). Et que dire des effets spéciaux ? Là aussi ça colle pas super ; entre les multitudes incrustations, les effets pas toujours au top ou encore l’histoire de la moustache à Superman.

Super Mario arrive pour sauver la princesse… encore une fois

Vous l’aurez compris, le film est plutôt divertissant et sympathique mais très imparfait. On est bien loin de quelque chose d’inoubliable mais j’ai passé un meilleur moment qu’avec Batman v Superman et ça c’était déjà une bonne surprise ! Même si je sens que cette histoire de ligue ne va pas tenir bien longtemps, ce film est un bon prétexte pour introduire de nouveaux héros que l’on pourrait voir dans de futurs productions.

À noter aussi tout de même la scène post-générique qui introduit le concept de ligue de super-vilains par Lex Luthor. Peut-être un prochain film sur ce sujet ?

Et si les films c’est pas trop votre truc ou pour compléter votre culture DC Comiesque, vous pouvez aller voir jusqu’au 7 janvier la superbe exposition L’Art de DC au musée de l’Art Ludique à Paris.

Justice League

Auteur(s)
Zack SnyderChris TerrioJoss Whedon
Date de publication
15 novembre 2017
Site internet
Acteur(s)
Ben AffleckHenry CavillGal GadotJason MomoaEzra MillerRay Fisher
Réalisateur(s)
Zack Snyder
Compositeur(s)
Danny Elfman
Société de production
DC Entertainment
Pays de production
Etats-Unis

En résumé

Je m'attendais à quelque chose de pas terrible, un peu dans la même sauce que Batman v Superman, mais finalement j'ai été plutôt bien surpris de ne pas ressortir déçu. Ceci dit, le film ne transporte pas les foules et laisse juste une sensation de divertissement sans plus. On voit de l'action, on rigole quelques fois, les héros sont sympas ; mais c'est tout. L'histoire ne sert pas à grand chose à part donner un prétexte pour présenter de nouveaux héros et remettre un peu en avant ceux qu'on connait déjà. Les films dédiés à chaque héros seront peut-être plus intéressants.

Les plus

  • Plein de héros dans un seul film
  • Un peu d'humour, c'est cool
  • Pas vraiment nul

Les moins

  • L'histoire sans intérêt
  • Les effets spéciaux sans intérêt
  • La musique sans intérêt
  • Ca manque un peu plus d'humour !
  • Pas vraiment bien

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.