Dice Forge, forgez les dés de la victoire !

Triomphez de vos adversaires en associant judicieusement les faces de vos dés

Dice Forge est un jeu de société créé en 2017 par Régis Bonnessée — fondateur de la petite boîte française Libellud qui édite aussi ce jeu — que l’on connaît pour sa participation à la création du jeu Dixit en 2008. La particularité de Dice Forge est d’être un jeu de dice crafting — autrement dit de construction de dés — dans lequel il faut changer les faces de ses dés afin de gagner des ressources. Entre stratégie et hasard, chaque décision et chaque lancer de dés peut tout changer !

Des combats de dés chez les Dieux

Le pitch du jeu est assez simple. Pour on ne sait quelle raison, les Dieux propose à l’un des joueurs une place à leurs côtés. Mais pour cela, il faut d’abord s’affronter dans un combat sans merci avec des dés divins… Ils auraient pu juste demander un combat de bras de fer, mais non les dés c’est plus leur truc apparemment. Chaque potentiel héros va donc user et abuser de ruse et de stratégie pour obtenir les dés les plus puissants qui mettront la tannée à ses adversaires et gagner cette place si convoitée auprès des Dieux.

Le plateau de jeu et la boîte de rangement de Dice Forge

Je forge, tu forges, nous forgeons

Dice Forge est fait pour des parties de 2 à 4 joueurs d’environ 45 minutes. Chaque joueur possède son propre héros représenté par un pion de couleur unique et un carton permettant de gérer son inventaire et ses ressources, ainsi que deux dés avec des faces simples (évidemment par principe d’égalité, tous les joueurs ont les mêmes faces pour commencer).

Le but du jeu est de gagner le plus de points de victoire. Voilà, c’est assez simple comme objectif. Il existe globalement deux manières de gagner des points de victoire : en tombant sur une face de dé qui en donne ou en « achetant » des cartes exploit (chaque carte donne des points de victoire en plus de sa capacité). Evidemment, acheter des cartes exploit ou de meilleurs faces de dé nécessitent diverses ressources que l’on obtient avec ses dés. Il existe trois sortes de ressources :

  • l’or permet d’acheter de nouvelle face de dé ; plus le coût est élevé, plus la face permettra de gagner encore plus de ressources, des points de victoires ou de nouvelles capacités (multiplier le résultat de l’autre dé, utiliser la face d’un adversaire, …)
  • les fragments solaires et lunaires permettent d’acheter des cartes exploit ; celles-ci donnent des pouvoirs immédiats, dans la durée et/ou des points de victoires

Comme de base les faces de dés donnent un nombre de ressources assez limité, il faut donc trouver le juste milieu entre augmenter sa capacité à gagner des ressources et accomplir des exploits.

Les faces de dé disponibles — randomnerdery.com

Le jeu se déroule en 9 ou 10 manches (selon le nombre de joueurs autour de la table) et implique la participation de tous les joueurs simultanément. En effet, au début du tour de chaque joueur tout le monde tire ses dés et appliquent les effets indiqués par ceux-ci. Ensuite le joueur dont c’est le tour peut utiliser le pouvoir de tout ou partie de ses cartes exploit ; il choisit ensuite une et une seule action parmi les suivantes :

  • acheter une ou plusieurs face de dé (strictement différentes) ; toute face achetées doit alors être immédiatement « forgée » sur le dé de son choix en remplaçant la face de son choix,
  • accomplir un et un seul exploit parmi tous ceux encore disponible sur le plateau de jeu (représentés par les cartes exploit) tant que ses ressources le lui permettent

Avant la fin de son tour, le joueur dont c’est le tour peut rejouer une action supplémentaire au choix en payant deux fragments solaires. Il est alors possible de combiner l’achat de nouvelles faces de dés et l’accomplissement d’un exploit ou alors l’accomplissement de deux exploits !

Enfin, le tour de ce joueur se termine et passe la main au suivant. Lorsque tous les joueurs autour de la table ont eu la main, la manche se termine et on recommence la même chose jusqu’à la fin de la dernière manche. Tous les joueurs comptent les points de victoires qu’il a réussi à accumuler ; celui qui en a le plus gagne la partie et peut pointer du doigt les autres en se moquant d’eux.

Un rangement au poil

La première chose agréable en ouvrant la boîte du jeu est l’aspect visuelle. Je trouve les dessins très jolis et donne le ton pour entrer dans cet univers fantastique pendant les parties. La boîte du jeu a d’ailleurs été pensé pour pouvoir ranger chaque élément précisément afin de pouvoir installer le plateau de jeu rapidement et facilement. Ainsi toutes les faces de dé supplémentaires sont rangés dans un coffret en carton qui sert aussi de présentoir pendant les parties. C’est astucieux et pratique !

À gauche, le support de rangement des faces de dés ; à droite le plateau de jeu avec les cartes exploit — carnetdesgeekeries.com

Le système d’accroche et de décroche des faces de dé a aussi été beaucoup réfléchi. Il fallait trouver un moyen simple et facile de pouvoir maintenir des faces en toute circonstance (pour éviter que celle-ci ne volent partout pendant les lancers de dés) mais en même temps pouvoir les enlever sans trop de difficultés. Pour ce faire, les faces sont clipsées fermement sur un support présent sur chaque face des dés et on utilise la face que l’on souhaite installer pour faire levier sur celle à retirer et la déclipser. Je dois avouer que ce n’est pas quelque chose de facile au début et il faut un peu d’entraînement pour comprendre le geste, mais sinon le système est plutôt efficace !

Vous pouvez d’ailleurs lire cet article intéressant sur les évolutions de conception du jeu et des dés : www.asmodee.co.uk/news-item/dice-forge-behind-the-dice-part-2/

Evolution des dés et du système d’attache avec les faces — asmodee.co.uk

Très bon jeu facile d’accès

Après quelques parties, mon impression est assez positive. Le jeu est très simple d’accès et très facile à comprendre (la règle se limite à deux doubles pages) et peut se jouer entre amis ou en famille tant qu’on rentre dans ce genre d’univers. J’ai bien aimé le mélange entre stratégie et hasard qui permet de ne pas forcément avoir le même résultat en adoptant la même stratégie. Cela oblige à adapter son jeu en permanence selon ce qu’on obtient comme résultats avec ses dés.

Les parties sont très dynamiques car les joueurs tirent les dés assez souvent (que ce soit ou non son tour de jouer) ce qui évite les « temps morts » en attendant son tour de jeu. On a l’impression de toujours faire quelque chose et la partie passe assez vite ! C’est d’ailleurs une chose qui peut frustrer certaines personnes car le jeu s’arrête souvent pile quand on commence a être bien en place ; mais d’un autre côté le nombre de manches limitées est un point important à prendre en compte dans sa stratégie.

Je regrette juste que le nombre de cartes exploit différentes ne soit pas plus élevées car on a vite fait le tour de chaque exploit possible qui donne à ce niveau là une impression de répétition.

Le jeu est disponible dans toutes les boutiques spécialisées pour un peu moins de 36€. Par ailleurs, l’extension Rébellion, prévue à à la fin du mois, proposera d’ajouter de nouvelles ressources ainsi que de nouvelles cartes exploit pour étendre encore plus les possibilités de jeu.

Dice Forge

Auteur(s)
Régis Bonnessée
Editeur(s)
Libellud
Date de publication
23 juin 2017
Site internet
Nombre de joueurs
Entre 2 et 4 joueurs

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.