iKNOW

Fan ou non du Trivial Pursuit, tout le monde connait ce jeu. Et tout le monde y a surement joué au moins une fois (si ce n’est en famille, c’est entre amis) et pas toujours avec une édition très récente…

Un petit nouveau entre la cour des jeux de société à questions-réponses : iKNOW. Edité par Tactic, le jeu est sortie fin 2013 en France et propose un jeu, pour 2 à 6 joueurs, testant votre culture générale mais aussi votre côté stratège pour gagner le maximum de points.

Un jeu sobre et design

Pour commencer, le jeu est aussi un design a lui tout seul. Avec un plateau de jeu très simple, élégant, presque sortit de l’imagination d’un designer de chez Apple (tellement c’est blanc) ; le jeu se compose d’un simple plateau rectangulaire avec 3 rangées de 6 cases et 4 points colorés à chaque coin. Mais aussi un set de 400 cartes, ce qui représente 1600 questions, 6 pions iKNOW et 6 pions iBET tout en plastique colorés transparent (très classe) et enfin pleins de jetons pour compter les points.

Pions iKNOW, iBET sur le plateau de jeu

Des questions

Pour gagner à iKNOW, il faut remporter 20 points. Chaque joueur commence avec son pion iKNOW et iBET, ainsi qu’un point. Le premier joueur désigné choisit une catégorie parmi les quatre :

  • People : Acteurs, comédiens, réalisateurs, stars, chanteurs, musiciens, animateurs, humoristes,
  • Planète Terre : Animaux, végétaux, géographie, géologie, astronomie, sciences,
  • Société : Produits, entreprises, marques, héros et mondes de fiction, divertissement,
  • Héritage : Personnalités, lieux, événements, dates de notre histoire.

Puis pioche une carte de questions et lit à haute voix uniquement la question ; par exemple :

  • People : « Quel célèbre journaliste français ? »
  • Planète Terre : « Quelle épice ? »
  • Société : « Quelle invention technologique majeure ? »
  • Héritage : « Quelle célèbre scientifique ? »

Ce sont donc plus des thèmes très vague qui sont posés sous la forme d’une question. Suivant le sens de jeu, les autres joueurs vont, un par un, miser sur le nombre d’indices qui leur sera nécessaire pour deviner la réponse à cette question (de 1 à 3). Evidemment, moins d’indice rapporte plus de points (respectivement 3 à 1 si la bonne réponse est trouvée). Comme il n’y a que deux places pour chaque niveau d’indice, le choix (ou le non choix pour les derniers joueurs du tour) devient stratégique pour rapporter le maximum de points, tout en s’assurant de pouvoir répondre et en pénalisant les autres.

Des mises

Pour tenter de grappiller des points sur la victoire ou la défaite des adversaires, les joueurs vont aussi miser sur un autre joueur en tentant de deviner si celui-ci répondra juste ou non. À la fin du tour, une bonne mise fera gagner un point supplémentaire, à contrario une mauvaise mise en fera perdre un ! Là encore, une mise effectuée par un joueur ne pourra être reproduite par un autre, il y a encore un peu de stratégie pour choisir sa cible et laisser les adversaires dans l’embarras du choix !

Les pions iBET représentent les mises et sont placés à côté des pions iKNOW

Des réponses

Le lecteur va ensuite commencer par lire le premier indice et attendre que les joueurs ayant misé sur un seul indice donne leur réponse à haute voix. Puis faire de même avec le second indice et enfin le dernier. Les joueurs pouvant se servir des réponses données précédemment, un jeu d’acteur se met en place pour montrer ou non que la réponse qu’on donne est sûre ou non. En fait, tout dépend de qui répondra par la suite, selon votre mise un adversaire aurait peut-être tendance à bien répondre, ou non !

Le tour se termine lorsque le lecteur donne la bonne réponse, chaque joueur calcule les points gagnés ou perdus et la phase du lecteur passe au joueur suivant ; le premier joueur ayant répondu juste ayant l’avantage de choisir la catégorie de la nouvelle question.

Pour exemple, voici les indices de deux questions posées un peu plus haut :

  • Société : « Quelle invention technologique majeure ? »
  1. C’est un système d’interconnexion de machines qui permet le transfert de données
  2. Elle a révolutionné la communication
  3. Le réseau précédant permettait d’échanger des données entre l’université de Californie à Los Angeles et le Stanford Research Institute en 1969

 

  • Héritage : « Quelle célèbre scientifique ? »
  1. Il a vécu en Italie aux 16ème et 17ème siècles
  2. Ses théories scientifiques ont été condamnées par l’Eglise et seulement réhabilitées par celle-ci au 18ème siècle
  3. Il était l’un des défenseurs de l’héliocentrisme au détriment du géocentrisme aristotélicien

 

Alors, il vous a fallu combien d’indices pour – peut-être – trouver ? Les réponses étaient respectivement Internet et Galilée.

Globalement, les questions ne sont pas trop dures (selon les catégories), mais comme le sujet est toujours très vague, la décision du nombre d’indice n’est pas très facile, et un indice pourrait être des fois largement suffisant 😉

Comme le jeu est très récent, les questions le sont aussi, en plus des sujets plus classiques et historiques. Le nombre de cartes étant assez élevée (400 soit 1600 questions), il faudra un bon nombre de parties avant de retomber sur des questions déjà posées. Comme le Trivial Pursuit, il peut se jouer aussi bien en famille (le jeu étant conseillé à partir de 15 ans) ou entre amis de 2 à 6 joueurs ; je conseille fortement de jouer au moins à 4 joueurs (le maximum étant évidemment le plus sympa). Les parties durent de 30 à 45 minutes ce qui permet de ne pas s’ennuyer pendant la partie.

Vous pouvez trouver ce jeu dans les boutiques en ligne, les boutiques spécialisées ou encore ToysRus pour un prix conseillé de 40 euros.

iKNOW

Auteur(s)
Tactic
Editeur(s)
Tactic
Site internet
Nombre de joueurs
Entre 2 et 6 joueurs

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.