The Dead don’t die

Un OVNI chez les morts-vivants

Présenté en ouverture du Festival de Cannes 2019, The Dead don’t die est la dernière réalisation de l’américain Jim Jarmusch et est une comédie un peu gore (mais pas trop) qui tourne autour des morts-vivants. Bien loin du genre de film d’action ou d’épouvante sur les zombies comme les films de Romero, ou encore du World War Z ; mais aussi pas du tout dans le même délire comique que Shaun of the Dead, ce film est très étrange, une espèce d’OVNI dans le monde cinématographique.

« Ça va mal finir »

Perdue au fin fond des Etats-Unis, la vie se déroule tranquillement dans la petite ville de Centerville et la police locale composée de Cliff Robertson (Bill Murray), Ronald Peterson (Adam Driver) et Mindy Morrison (Chloë Sevigny) s’assurent de sa sécurité.

Mais depuis quelques temps les choses changent dans le monde. L’axe de la Terre est modifié, la Lune produit un étrange halo et la lumière du jour se manifeste aléatoirement. Surtout, un meurtre sauvage éveille les soupçons des policiers qui découvrent que les morts se réveillent et attaquent ceux qu’ils trouvent sur leur chemin ! C’est le début d’une course à la survie pour les habitants de la ville.

Un scénario inattendu

C’est assez difficile de prendre en main le scénario de ce film. On se retrouve devant une espèce de parodie de parodie où chaque scène, chaque plan semble inutile, inintéressant ou totalement absurde. Entre des moments sortis de nulle part qui n’ont rien à voir avec l’intrigue et qui n’apporte rien, des discussions autour du script ou de la musique du film comme vu du côté des spectateurs, des dialogues entre personnages vides de sens ; on a l’impression que le réalisateur s’amuse à parodier les mauvais films de zombies.

Mais j’avoue ne pas vraiment avoir eu cette impression ; le film est très lent — il faut attendre une bonne demi-heure avant de voir le premier zombie et se dire que l’intrigue va avancer, mais en fait non —, il ne mène nulle part et on se demande tout le temps « mais qu’est-ce que je suis en train de regarder ? ». Cependant, tout n’est pas si noir et bizarrement, j’ai été aussi un peu content de voir ce film, comme une sensation de découvrir quelque chose d’unique.

De gauche à droite : Danny Glover, Bill Muray et Adam Driver

Un casting de la mort

Il faut aussi dire que la première chose qui m’a attiré pour voir ce film est sont casting assez impressionnant ! Entre des légendes du cinéma comme Bill Muray, Danny Glover, Steve Buscemi ou de la musique comme Iggy Pop (qui finalement n’interprète qu’un rôle minime comme une espèce de clin d’œil), ou encore d’autres aussi bien connus comme Adam Driver, Tilda Swinton, Chloë Sevigny ou encore Selena Gomez ; cette tripotée d’acteurs et d’actrices promet de passer un bon moment.

En soit, c’est bien le cas car ils sont tous parfaits dans leurs rôles respectifs. Mais un bon casting ne fait pas forcément un bon film et je pense que beaucoup risque de rester sur leur faim.

Tilda Swinton interprète un rôle bien mystérieux

« To kill the dead, kill the head »

Même si le scénario ne part pas au quart de tour et ne rentre pas dans le moule de tous les films d’action et/ou d’horreur qu’on a l’habitude de voir aujourd’hui ; il garde aussi une touche de gore bien assumé. C’est d’ailleurs une sensation un peu étrange de voir certaines scènes avec du coupage de tête et des victimes qui se font bouffer encore vivantes par des zombies dans un film aussi lent.

La seule solution pour tuer un mort-vivant : couper la tête d’un coup bien net !

J’ai aussi apprécié les clins d’œil que le réalisateur disperse tout au long du film et qui donnent finalement le côté comédie qui est attendu. C’est agréable et ça allège un peu l’atmosphère pesante et ennuyeuse du film.

Mais derrière tout ça et en prenant le film comme une métaphore, le réalisateur semble vouloir montrer une critique de la société de consommation, des dérives et des risques que cela engendre. J’avoue que c’est assez tiré par les cheveux et que l’analyse n’est pas du tout évidente.

The Dead don't Die

Auteur(s)
Jim Jarmusch
Editeur(s)
Focus Features — Universal Pictures International
Producteur(s)
Joshua Astrachan — Carter Logan
Date de publication
13 mai 2019
Site internet
Acteur(s)
Bill MurayAdam DriverTilda SwintonChloë SevignySteve BuscemiDanny GloverIggy PopSelena Gomez
Réalisateur(s)
Jim Jarmusch
Société de production
Animal Kingdom
Pays de production
Etats-Unis

En résumé

The Dead don't Die est un de ces films très étrange. Je m'attendais à une comédie sympathique avec un peu d'action autour du thème des zombies, mais en fait pas du tout. Si l'on prend le film au premier degré, le scénario n'a que peu d'intérêt et tout est très lent. Pour autant, sûrement grâce à son très bon casting et en ne le prenant pas au sérieux, le film révèle aussi quelque chose d'intéressant. Avec une impression ni vraiment bonne, ni vraiment mauvaise, j'ai trouvé ce film... spécial qui mérite probablement le coup d'œil au moins pour la curiosité.

Commentaires 1

  • se film est une vrai bouse. je me suis ennuyé du début a la fin. je piquai du nez putain. heureusement que je l’ai telechargé.
    le jeu d’acteur est nul, les situations sont nuls, effets spéciaux qualité you tube amateur.
    des perso. secondaire…on s’en fou. 4eme mur brisé a la j’men bat les couilles.
    DES EXTRATERRESTRES SÉRIEUX? pk???? a quoi ils servent????
    l’affiche du film….bravo…volé au jeu left for dead en plus.

    passez votre chemin, se film est a oublier très vite. brulez les copies. demandez a être remboursé pour ceux qu’on payé pour voir cette merde a chiasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.