Black Panther

Au cœur d'un conflit pour la prise de pouvoir d'un pays

En salle depuis le 14 février dernier, Black Panther est la dernière grosse production des studios Marvel. Elle met en avant un nouveau super-héros de l’univers Marvel qui avait été introduit brièvement dans Captain America : Civil War lors de l’affrontement entre Iron Man et Captain America. Le film se concentre sur l’histoire du Wakanda, petit pays africain dont l’évolution technologique majeure est cachée du reste du monde, et son roi qui incarne Black Panther pour protéger son peuple.

Wakanda Forever !

Il était une fois, quelque part en Afrique entre montagne et désert, une météorite s’écrase en dispersant du vibranium, métal extra-terrestre avec un grand pouvoir d’absorption des vibrations, partout autour. À cette époque, cinq tribus qui se livrent bataille pour prendre le contrôle de cette ressource jusqu’au jour où le premier Black Panther apparaît en absorbant un extrait de vibranium. Il soumet le reste des tribus (sauf une qui s’exile) afin de fonder ce que deviendra plus tard le Wakanda.

Profitant du vibranium présent dans le sous-sol, la cité prospère et évolue rapidement. Leur technologie est si avancée qu’il préfère s’isoler du reste du monde en mettant en place un système occultant toute la cité. Au yeux du monde, le Wakanda devient un petit pays africain pauvre, sans ressource et ne demandant aucune aide extérieure.

T’Chala, l’actuel Black Panther et fils du roi T’Chaka, doit revenir au pays après l’assassinat de son père et apprend que le trafiquant d’armes Ulysses Klaue a été repéré. Ce dernier avait volé quelques années auparavant du vibranium et avait réussi à échapper à l’ancien Black Panther et ancien roi. T’Chala décide de partir à sa poursuite pour terminer la tâche de son père. Black Panther va alors se retrouver au milieu d’un conflit entre un marchand d’arme un peu taré, la CIA et un mercenaire voulant prendre la tête du Wakanda et profiter de ses ressources.

Une genèse difficile

Il en aura fallu du temps pour en arriver là. Le projet du film Black Panther est dans les tuyaux depuis 1992 ! À cette époque, Wesley Snipes a le projet de réaliser le film et jouer aussi le rôle de Black Panther. Mais entre les propositions de scripts, l’écriture de scénarios et la recherche de réalisateur, il faudra attendre jusqu’en 2014 et 2015 pour voir enfin le projet se réaliser entre la distribution des rôles (sans Wesley Snipes) et l’accord du réalisateur Ryan Coogler. Pour commencer, Chadwick Boseman — qui incarne Black Panther — et Everet K. Ross — l’agent de la CIA — font une apparition dans Captain America : Civil War ce qui permet d’introduire leurs rôles et le futur film Black Panther.

Une image graphique superbe

J’ai trouvé le scénario très divertissant mais sans grande surprise ; finalement dans la lignée de ce genre film. Pas de coup de folie particulier, on est surtout sur un film qui raconte une histoire, celle de Black Panther et du Wakanda. J’ai bien aimé l’introduction du film qui raconte comment ils ont été créés, ce qui fait que le rôle de Black Panther est important et pour quelles raisons le Wakanda s’est caché du reste du monde depuis plusieurs générations. Le film aborde d’ailleurs plusieurs sujets de société importants — immigration, colonialisme et esclavagisme par exemples —, mais c’est loin d’être le sujet principal qui reste l’action et toujours l’action (avec un peu d’humour de temps en temps) !

Scène de combat entre T’Chala (Chadwick Boseman) et Erik Killmonger (Michael B. Jordan)

Le casting est bien trouvé, les acteurs et actrices sont plutôt bien dans leurs rôles et évoluent dans un décor superbe. L’image graphique est un des gros points forts du film ; pas tellement dans les effets spéciaux qui sont corrects pour la plupart du temps, mais surtout pour le travail sur l’ambiance visuelle générale. Les décors, les costumes, les maquillages, les couleurs, sont recherchés et rendent très jolis à l’écran. Je regrette un peu le manque de certains décors plus naturels ; on a parfois l’impression d’une sur-utilisation des effets spéciaux, c’est un peu dommage.

Une partie du casting de Black Panther

On notera aussi un bel effort sur l’ambiance musicale du film en apportant des musiques aux rythmes africains ; le compositeur Ludwig Göransson a d’ailleurs expliqué avoir voyagé dans plusieurs pays d’Afrique pour enregistrer de sons traditionnel pour l’aider à composer les musiques du film.

Un très bon accueil

Globalement, très bien accueilli par la critique, le film est passé en tête du box-office assez facilement (comme tous les films Marvel en fait). J’ai beaucoup aimé ce film, parce qu’il est divertissant (et c’est ce qu’on recherche avant tout en allant le voir), mais aussi parce qu’il il fait découvrir plutôt bien le héros Black Panther que l’on pourra retrouver accompagné des autres héros de la franchise dans le prochain film des studios Marvel Avengers : Inifinity War prévu pour dans deux mois !

Black Panther

Auteur(s)
Ryan CooglerJoe Robert Cole
Editeur(s)
Walt Disney Studios
Producteur(s)
Kevin Feige
Date de publication
14 février 2018
Site internet
Acteur(s)
Chadwick BosemanMichael B. JordanForest WhitakerLupita Nyong'oDanai GuriraLetitia WrightMartin FreemanDaniel KaluuyaWinston DukeAngela BassettAndy Serkis
Réalisateur(s)
Ryan Coogler
Compositeur(s)
Ludwig Göransson
Société de production
Marvel Studios
Pays de production
Etats-Unis

En résumé

Le film Black Panther n'est pas sans défaut, mais se laisse très bien regarder et nous transporte dans un univers un peu différent des précédents films de la saga Marvel. On y découvre un nouveau super-héros avant tout humain mais prêt à tout pour défendre son peuple et son pays. J'ai beaucoup aimé et j'attend de voir ce que va donner son intégration avec le reste de la licence.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Epingler sur Pinterest

Partager