Pentax KP, reflex APS-C de style rétro

Sorti au début de l’année 2017, le Pentax KP est un reflex APS-C assez classique mais très performant dans son domaine. Proposer un appareil photo fiable et facile d’accès pour les amateurs de belles photos. Avec son montage tropicalisé, il est aussi parfait pour la prise de vue extérieure peu importe la situation de température, de poussière ou d’humidité.

Le Pentax KP étonne avec son aspect très anguleux et sa poignée interchangeable

Une prise en main personnalisable

Avec son style qui se veut rétro, la première chose que l’on remarque est son aspect très carré avec tout plein d’angles droits. On a presque l’impression de se retrouver devant un vieil appareil photo argentique ce qui lui donne une certaine personnalité qui n’est pas désagréable ! Pour autant, la prise en main est plutôt bien pensée car il est fourni avec trois modèles de poignées qu’il est possible de changer à l’aide de la clé fournie. Le choix est alors possible entre la petite poignée pour un style très rétro ou une plus grande pour une meilleure prise en main. Le principe est plutôt bien trouvé et on apprécie pouvoir changer selon ses envies.

En parlant d’accessibilité, le Pentax KP propose un écran permettant d’afficher toutes les informations nécessaires pour la prise de vue, ou encore pendant la prise de vue avec la fonction Live View. Bonne chose, cet écran est orientable pour plus de confort, mais uniquement verticalement ce qui est tout de même dommage. On aurait bien aimé un écran mobile comme sur le Pentax K-1.

L’écran amovible permet d’afficher toutes les informations nécessaires

Pour manipuler toutes les options, pas moins de cinq molettes sont utilisables permettant entre autres de choisir son mode de prise de vue, contrôler la personnalisation, l’ouverture ou encore la vitesse selon le mode sélectionné. À côté de l’écran, on retrouve le groupe de boutons classiques qui permettent bien évidemment de se déplacer dans les menus mais aussi un accès rapide à la gestion des ISO, de la balance des blancs, du flash et du retardateur.

Plusieurs molettes pour contrôler les différents modes et personnalisations

On apprécie aussi la présence de trois boutons disséminé sur le corps de l’appareil qui peuvent être personnalisés. Par exemple le premier, sur le flanc gauche de l’appareil, est configuré de base pour pouvoir basculer immédiatement entre le format classique JPG et le format RAW. Je dois dire que c’est très pratique si l’on ne ressent pas le besoin de tout prendre en format RAW. Par exemple, je préfère rester de base sur du JPG de très bonne qualité pour des photos très standard, mais utiliser du RAW pour des prises plus travaillée qui demanderont un peu de traitement après. Ce bouton est donc parfait pour éviter de devoir changer le format depuis les menus de configuration. Certains pourront peut-être trouver l’emplacement du bouton un peu mal placé (tout dépend de la facilité d’accès avec ses doigts).

Les boutons personnalisables permettent d’activer des options rapidement

Le plein de fonctionnalités

Parmi les fonctionnalités à retenir de ce modèle, on trouve un capteur CMOS d’un peu plus de 24 millions de pixels associé au processeur d’image PRIME IV qui permet une montée dans les ISO jusqu’à 819200 ce qui lui permet d’être plutôt correct en basse lumière. Cependant, la montée en ISO reste assez limitée car l’image se dégrade assez violemment dès qu’on monte un peu trop haut.

Pour la prise de vue, il est possible d’utiliser le viseur classique qui profite d’un vrai miroir et d’un champ de vision de 100% ce qui est très appréciable ! On notera aussi l’affichage dans ce viseur des informations essentielles pour la prise de photo (ISO, ouverture, vitesse, niveau et exposition) en plus de ce que l’écran pourrait afficher. Mais il est aussi possible d’utiliser le mode Live View qui affiche l’image en direct sur l’écran. Pratique dans certaines situations, l’utilisation n’est pas pour autant la plus agréable car la réactivité est réduite par rapport à la visée optique.

Pour éviter les ratés, l’appareil dispose d’une stabilisation sur cinq axes qui permet de déplacer le capteur pour compenser les mouvements du boitier. Ces micros déplacements permettent aussi d’utiliser la fonctionnalité de Pixel Shift Resolution dont le principe est de prendre quatre photos avec un léger déplacement afin de les fusionner pour n’en former qu’une de meilleure définition.

On notera que les menus sont assez complets et plutôt clairs avec tout plein de configurations possibles pour les plus précis. On trouve même de quoi ajouter automatiquement sur les photos les noms du photographe et du possesseur des droits de l’image. Sûrement pratique dans un cadre un peu plus professionnel.

Côté vidéo, l’appareil fait le strict minimum avec un format en full HD à 60 images/seconde. Clairement, ce n’est pas son point fort et Pentax a préféré miser sur l’aspect photo plutôt vidéo.

Enfin, on apprécie la présence native du Wi-Fi ce qui permet de contrôler l’appareil depuis son smartphone via une application. On regrettera cependant l’absence de module GPS intégré et la nécessité d’utiliser un module supplémentaire à fixer sur la griffe de flash pour ajouter les informations de positionnement dans les photos. Ce n’est peut-être pas essentiel, mais c’est une fonctionnalité que j’aurais aimé avoir sans devoir ajouter quelque chose en plus sur l’appareil (en plus d’occuper la griffe).

Pentax KP

Marque
Pentax
Fabricant
Ricoh Imaging
Site internet

En résumé

Le Pentax KP est un très bon reflex au format APS-C qui reste tout de même assez classique mais qui propose plein de fonctionnalités intéressantes et bien maîtrisées. La qualité des photos sont très bien, la prise en main est plutôt agréable et entre son poids plutôt réduit (700 grammes) et son aspect rétro, il ne laisse pas indifférent et se laisse facilement transporter partout si l'on y branche un petit optique. Plus d'un an après sa sortie, le Pentax KP est proposé pour environ 900€ nu ou 1200€ avec un objectif standard.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.