Ant-Man et la Guêpe

Sur les écrans de cinéma à partir d’aujourd’hui, Ant-Man et la Guêpe est la dernière super-production de la firme Marvel. Réalisé par Peyton Reed — qui s’était déjà occupé du premier opus il y a 3 ans —, le film continue l’histoire introduite dans Ant-Man tout en prenant en compte les évènements connexes de l’univers Marvel comme la prise de position du héros dans la bataille entre Iron-Man et Captain America de Civil War. On retrouve ainsi avec plaisir ce super-héros atypique incarné par Paul Rudd, mais aussi et surtout une nouvelle héroïne interprétée par Evangeline Lilly qui incarne la fameuse Guêpe et qu’on avait déjà découvert dans Ant-Man mais dans un rôle très secondaire.

Il faut sauver la femme du docteur

Après sa participation au conflit opposant Iron-Man et Captain America, Scott Lang (Paul Rudd), alias Ant-Man, est assigné à résidence pendant plusieurs années. Il continue de recevoir ses proches et voir sa fille et se construit sa nouvelle vie tant bien que mal. Alors qu’il ne reste plus que quelques jours avant d’être libre, il est recontacté par le Dr. Hank Pym (Michael Douglas) et sa fille Hope Van Dyne (Evangeline Lilly) pour participer à une nouvelle mission plus personnelle. Ceux-ci, recherchés par le FBI et en cavale, tentent de mettre au point un « pont » avec la dimension quantique pour aller sauver la femme de Pym qui y est restée bloquée il y a plus de 30 ans. Mais d’autres personnes sont tout aussi intéressées par ce système et le prix qu’il représente.

Un pouvoir atypique

Pour ceux qui n’auraient pas vu le premier film et qui ne connaîtraient pas ce super-héros, il faut savoir qu’il a le pouvoir de rétrécir ou s’agrandir à volonté. Ce pouvoir lui est donné par une technologie avancée intégrée à un costume (de super-héros évidemment) lui permettant de devenir aussi petit qu’une fourmi (et même jusqu’au niveau sub-atomique) ou aussi grand qu’un immeuble de plusieurs étages donnant un certain avantage dans les combats.

Ce film ne fait pas exception et s’en sert même bien volontiers en étendant le principe aussi aux objets comme des voitures ou encore des bâtiments. Fort heureusement, ça ne m’a pas donné l’impression d’être trop répétitif, et l’utilisation de la technologie est bien trouvée (quoi qu’il ne faut pas trop se poser de questions sur la résistance des objets quand ils sont en taille réduite). Entre les combats ou les courses en voiture, le jeu du changement de taille donne une très bonne dynamique, n’est jamais vraiment trop long et assez bien mis en scène.

Un duo de super-héros

Le point fort, et sûrement le plus grand changement par rapport au premier opus, est le choix des personnages. On ne se retrouve pas avec seulement un super-héros qui porte le film, mais deux avec l’arrivée de la Guêpe qui arrive à prendre autant voir plus d’importance que Ant-Man. On retrouve aussi d’autres personnages qu’on avait déjà vu auparavant comme le trio d’ex-associé du héros qui apportent quelques touches comiques. Enfin, on peut noter que les « méchants » sont montrés sous un angle accentuant le ridicule et le comique et ne servent finalement qu’à lancer des scènes de combat ou des courses poursuite.

 

Un film indépendant

Contrairement aux derniers films Marvel, et comme le premier opus, Ant-Man et la Guêpe ne fait pas du tout avancer l’histoire de l’Univers Cinématographique Marvel. Il se concentre exclusivement sur la vie et les sentiments des personnages principaux. En effet, l’intrigue principale est de savoir si le Dr. Pym va réussir à sauver ou non sa femme coincée dans la dimension quantique ; en parallèle on suit aussi la relation entre Scott Lang et sa fille qu’il essaye de maintenir, ou encore la reprise d’une relation entre les deux super-héros. Tout ceci en fait donc un film un peu à part mais qui nous permet tout de même de suivre ce que devient Ant-Man et découvrir La Guêpe. Il n’en reste pas moins un très bon film divertissant avec un mélange action/humour bien dosé. Ceci dit, la scène finale du générique remet un lien avec le fil rouge des autres films Marvel et annonce (peut-être ?) une suite intéressante.

Ant-Man et la Guêpe

Auteur(s)
Chris McKenna
Editeur(s)
Walt Disney Studios Distribution
Producteur(s)
Kevin Feige
Date de publication
17 juillet 2018
Acteur(s)
Paul RuddEvangeline LillyMichael DouglasWalton GogginsHannah John-KamenBobby CannavaleMichael PeñaT. I.Judy GreerDavid DastmalchianMichelle PfeifferLaurence FishburneRandall ParkAbby Ryder Fortson
Réalisateur(s)
Peyton Reed
Compositeur(s)
Christophe Beck
Société de production
Marvel Studios
Pays de production
Etats-Unis

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.